Comment Désactiver Le Mode Veille Sur Votre Raspberry Pi ?


Lors de la première installation d’un Raspberry Pi, vous pourriez être surpris que l’écran devienne noir. Il n’y a pas lieu de s’alarmer, mais, en particulier pendant les mises à jour logicielles ou d’autres processus plus longs, cela peut provoquer une inquiétude inutile. Heureusement, il existe plusieurs méthodes pour éviter cela.

Le Raspberry Pi ne possède pas de mode veille, il est donc déjà désactivé. C’est le « screen blanking » qui est utilisé. Pour désactiver rapidement cette fonction, utilisez l’utilitaire raspi-config à l’aide du terminal et désactivez-la dans la section Display Options.

Il existe d’autres moyens, notamment l’installation d’un écran de veille, qui peut se faire sans utiliser le terminal. Lisez la suite pour plus d’informations et des instructions étape par étape !

Besoin d’aide pour démarrer sur Raspberry Pi ? J’ai pensé à vous et je vous propose une formation complète pour faire vos premiers pas. Apprenez ce qui est vraiment utile, dans le bon ordre et gagnez du temps pour enfin passer aux projets qui vous intéressent. Je vous aiderai à choisir et installer votre matériel, puis nous réaliserons plusieurs projets ensemble. Je vous offre aussi mon livre pour ceux qui voudront aller plus loin par la suite. Consultez cette page pour en savoir plus (ne trainez pas : 10% de remise en utilisant ce lien aujourd’hui).

Le Raspberry Pi 4 a-t-il un mode veille ?

Téléchargez mon glossaire !
Un peu perdu avec toutes ces abbréviations et nouveaux mots ? Téléchargez le glossaire complet au format PDF :-)

À proprement parler, le Raspberry Pi ne dispose pas d’un mode veille comme celui d’un ordinateur classique. L’appareil est soit allumé, soit éteint, mais il ne passe pas en mode économie d’énergie ou en veille, comme c’est le cas sur un système plus complet.

Cette fonction est seulement disponible sur une installation récente de Raspberry Pi OS, mais elle est désactivée par défaut. Cela s’appelle un DPMS (Display Power Management System).

Le DPMS a 3 valeurs qui peuvent être définies : le temps de suspension, le temps d’hibernation et le temps d’arrêt. Ces valeurs sont définies à l’aide de la commande suivante dans un terminal :
xset dpms <suspend> <hibernate> <off>

Voici un exemple :
xset dpms 60 120 240

Vous pouvez aussi activer ou désactiver le DPMS avec :
xset +dpms
xset -dpms

« Suspendre » met simplement le moniteur en veille, mais tout le reste demeure allumé.

C’est avec la mise en veille que nous rencontrons des difficultés, car le Raspberry Pi ne comprend pas comment mettre en veille. La mise en veille consiste à transférer le contenu de la mémoire sur le disque et à diminuer au maximum l’énergie utilisée par l’ordinateur, ce que le Pi ne prend tout simplement pas en charge.

Il peut être difficile de rétablir la situation dans certaines circonstances, car le Pi ne sait pas comment gérer autre chose que l’activation ou la désactivation. Pour nos besoins, il est préférable de laisser le DPMS désactivé. C’est pourquoi la Fondation Raspberry Pi permet de désactiver le « screen blanking », mais pas la fonction DPMS.

Si les commandes Linux ce n’est pas trop votre truc, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article qui vous explique les commandes qu’il faut absolument connaître. Je vous donne aussi une antisèche à télécharger pour les avoir toujours sous la main !

Maîtrisez Raspberry Pi en 30 jours
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Découvrez les secrets du Raspberry Pi à travers un challenge de 30 jours.

Qu’est-ce que le Screen Blanking?

Le screen blanking désactive l’affichage de votre écran et le remplace par un écran complètement noir, même si le port HDMI est toujours alimenté. C’est ce qu’il se passe lorsque vous installez pour la première fois Raspberry Pi OS, et cela peut être très ennuyeux.

Dans les versions récentes du système d’exploitation, raspi-config pour la ligne de commande et l’utilitaire Raspberry Pi Configuration utilisé dans l’environnement de bureau disposent tous les deux d’une option pour désactiver le screen blanking.

Initiation au Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Visionnez ma formation vidéo pour démarrer du bon pied.
Découvrez le Raspberry Pi, le matériel, ses logiciels particuliers et créez vos 5 premiers projets avec moi.

Comment Réveiller Mon Raspberry Pi Quand Il Est En Veille ?

Si votre Raspberry Pi se met en veille, la seule solution consiste à l’éteindre et à le redémarrer, ce que je préfère éviter.

Si votre écran s’est éteint, vous pouvez le rallumer en appuyant sur une touche du clavier (la barre d’espace est généralement recommandée, mais n’importe quelle touche peut fonctionner).

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Envie d'aller un peu plus loin que faire clignoter une LED ? Vous avez besoin de ce livre pour passer à des projets plus avancés.

Comment Désactiver Le Screen Blanking

À partir de l’interface de bureau

Pour désactiver le screen blanking à partir de l’interface de bureau :

  • Allez simplement dans le menu principal.
  • Ouvrez le sous-menu Préférences et choisissez Raspberry Pi Configuration.
  • Une fois dans cet outil, cliquez sur l’onglet Display.
  • Au bas de la courte liste se trouve Screen Blanking, Enable ou Disable.
    Si la ligne est grisée, comme sur la capture d’écran ci-dessous, cela signifie que quelque chose d’autre contrôle le paramètre (très probablement un économiseur d’écran).

Utilisation de la ligne de commande

Si vous préférez utiliser la ligne de commande, plusieurs options s’offrent à vous, selon le niveau de détail que vous souhaitez atteindre. Dans le terminal, commencez par :

  • sudo raspi-config
    Cela fera apparaître la version terminal de l’outil des préférences. Vous pourrez utiliser les flèches pour naviguer jusqu’à Display Options… appuyez sur Entrée pour valider.
  • Sélectionnez ensuite la 4ᵉ ligne, Screen Blanking :
  • Appuyez sur Entrée
  • Sélectionnez No sur cet écran, puis appuyez de nouveau sur la touche Entrée.
  • Enfin, sélectionnez Finish dans le menu principal. Le système vous demandera de redémarrer. Vos paramètres ne prendront effet qu’après le redémarrage, mais vous n’êtes pas obligé de le faire tout de suite.

Utilisation d’un économiseur d’écran

Une autre façon de contrôler l’extinction de l’écran est d’utiliser un économiseur d’écran. À l’époque des moniteurs à tube cathodique, ces économiseurs étaient essentiels pour éviter d’endommager votre écran en affichant la même image toute la journée. De nos jours, avec les moniteurs LCD et LED, ils ne sont plus vraiment nécessaires, mais c’est sympa d’en avoir un lorsque votre système est inactif.

L’idée est qu’au lieu d’avoir un écran qui ne change pas pendant des heures, vous introduisez des effets de mouvement ou de changement de couleur sur l’écran lorsqu’il est évident que personne n’utilise l’ordinateur. Cela a permis de sauver les écrans à tube cathodique de l’effet de « burn in », où l’image affichée en permanence devenait plus ou moins permanente sur l’écran après des heures et des heures.

Il existe un excellent économiseur d’écran qui fonctionne parfaitement sur le Pi, appelé xscreensaver. Vous pouvez l’installer à partir du terminal avec la commande :

sudo apt install xscreensaver

Vous pourrez également utiliser l’outil « Add/Remove software » dans l’environnement de bureau graphique si vous préférez ne pas utiliser le terminal.

  • Sous Préférences, choisissez Add/Remove Software
  • Entrez xscreensaver dans la zone de recherche et appuyez sur Entrée.



    Vous obtiendrez une liste assez longue, mais le paquet dont vous avez besoin s’appelle « Screensaver daemon and frontend for X11 ». La plupart des autres éléments de la liste sont des paquets complémentaires qui ajouteront des modules supplémentaires à l’écran de veille après son installation.
  • Sélectionnez-le (cochez la case correspondante) et cliquez sur appliquer.
    Après l’installation, un redémarrage sera nécessaire pour le lancer (bien que vous ne soyez pas nécessairement invité à le faire).

Sous Préférences, vous aurez maintenant une nouvelle option pour l’économiseur d’écran. En choisissant cette option, vous ferez apparaître la fenêtre principale de l’économiseur d’écran. Si vous souhaitez uniquement désactiver le screen blanking, vous pouvez le faire dans le menu déroulant Mode en haut à gauche.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pourrez sélectionner n’importe quel écran de veille figurant dans la liste déroulante et voir ce qu’il fait dans la fenêtre de test à droite. Notez que de nombreux écrans de la liste apparaîtront légèrement en gris et seront affichés comme Non installés (Not Installed) sur la droite si vous les sélectionnez.
D’autres paquets que nous avons vus dans la liste Add/Remove Software sont nécessaires pour ceux là, mais il peut être un peu difficile de savoir lequel se trouve dans quel paquet.

Cependant, si vous en sélectionnez un qui est listé en noir, il est bien installé et vous obtiendrez un exemple sur la droite. En bas, vous pourrez définir la durée d’inactivité de l’écran avant l’apparition de l’économiseur d’écran, ainsi que le verrouillage de l’écran par mot de passe après un certain nombre de minutes.

L’un des modes ci-dessus permet de choisir un économiseur d’écran aléatoire, et si vous choisissez cette option, le paramètre Cycle After contrôlera la durée d’affichage de chaque écran avant qu’il n’en choisisse un autre au hasard.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

Conclusion

Vous avez donc plusieurs options pour maintenir l’affichage actif pendant que vous travaillez sur autres choses. C’est généralement l’une des premières choses que je fais lorsque je configure un nouveau système avec Raspberry Pi OS, afin de ne pas perdre l’affichage lors des mises à jour ou autres installations. Quelle que soit votre décision, amusez-vous bien avec votre Pi.

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi en publiant des guides détaillés et des tutoriels rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec une solide expérience dans le développement web.

Recent Posts

Promo : Maîtrisez votre Raspberry Pi