Comment Désinstaller des Logiciels sur Raspberry Pi ?


Je fais énormément de tests sur Raspberry Pi qui me font installer beaucoup d’applications, que ne supprime pas forcément une fois terminé. Si vous êtes ici, c’est probablement pour la même raison 🙂
Voyons donc comment les désinstaller facilement.

Comment supprimer des programmes sur Raspberry Pi ?
Il est possible désinstaller les applications d’un Raspberry Pi en utilisant le gestionnaire de paquet ou apt-get.
Dans un soucis d’économie de l’espace disque utilisé, il est également recommandé de supprimer les logiciels les plus volumineux qui sont installées par défaut.

Je vais donc vous montrer comment obtenir la liste des paquets installés actuellement, comment les désinstaller de votre Raspberry Pi, et de manière plus générale, comment libérer un peu de place sur votre carte SD.

Lister les programmes installés

Gestionnaire de paquet

État actuel de votre carte SD

La première question que vous pourriez vous poser, c’est sans doute comment trouver l’espace disque utilisé sur votre carte SD.
Pour faire cela, la méthode la plus rapide est d’aller dans le menu Accessoires > Gestionnaire de fichier, puis de faire un clic droit sur le dossier racine « / » (tout en haut) et enfin de cliquer sur Propriétés.

Cette fenêtre vous montre l’espace disque total utilisé par vos fichiers, ce qui vous donne une bonne idée de l’espace disque restant sur la carte SD.

Liste des paquets installés

Par défaut, le seul moyen graphique de voir les paquets installés est d’aller dans le gestionnaire de paquets, qui se trouve dans Préférences > Add / Remove Software.

L’outil affiche les programmes installés avec une case cochée, donc vous pouvez les identifier relativement facilement, et les désinstaller si nécessaire :

Malheureusement, cette méthode est loin d’être parfaite.
Il n’y a aucun filtre disponible, et donc impossible d’avoir la liste des paquets installés uniquement par exemple.
Il faudra rentrer dans chaque catégorie et faire défiler toutes les liste pour trouver ceux qui sont cochés.

Et c’est sans doute la raison principale qui explique pourquoi autant de débutants sur Raspberry Pi, ou en tout cas ceux qui ne sont pas habitués aux lignes de commandes, ont des problèmes pour supprimer des logiciels.
Pas de panique si c’est votre cas, je vais vous donner d’autres solutions dans la suite de cet article.

La bonne nouvelle c’est tout de même que vous pouvez voir dans le coin en bas à droite le taille du paquet.
Vous pouvez aussi aller dans Options > Packages logs, pour voir les derniers changements effectués sur les logiciels de votre Raspberry Pi.
Cela ressemble à cela :

Cette fenêtre affiche les derniers paquets installés, et en général, de trouver ceux qui peuvent être supprimés facilement.
Note : Ce n’est toujours pas parfait, car les paquets installés via la ligne de commande ne sont pas notés ici. J’ai aussi remarqué à plusieurs reprises, que je n’avais pas la liste complète des paquets ici.

Si vous voulez rester sur l’interface, il est aussi possible d‘installer le paquet Synaptic, qui est un outil similaire, mais qui permet certains filtres plus avancés, comme lister uniquement les paquets installés.
Je l’utilisais pas mal sur Linux (Ubuntu je crois), et il me semble plus pratique que la version light disponible sur Raspberry Pi OS.

Mais la manière la plus simple de voir les logiciels installés reste de passer par la ligne de commande.
Et on va voir cela immédiatement 🙂

En ligne de commande

Si vous parvenez à vous souvenir de ces quelques commandes, l’utilisation d’un terminal pour trouver les paquets installés est vraiment le plus rapide.

Utilisation du disque

Premièrement, si vous voulez connaître l’espace disque utilisé dans un terminal ou via SSH, utilisez la commande df de cette manière :
df -h

L’option -h permet d’afficher les valeurs dans un format plus lisible (human readable)

Liste de paquets installés

Pour lister tous les paquets installés sur votre Raspberry Pi, utilisez la commande suivante :
dpkg -l

Cette commande va afficher l’ensemble des paquets installés, avec ce format :

La commande dpkg n’affiche pas le détail de l’utilisation disque de chaque paquet, mais il est possible d’obtenir la liste des logiciels les plus consommateurs d’espace disque via la commande suivante :
dpkg-query -W -f='${Installed-Size;8} ${Package}\n' | sort -nr | head -10

(Je vous pardonne si vous ne retenez pas celle-ci ^^)

Voici le résultat obtenu :
688414 wolfram-engine
171382 chromium-browser
168481 oracle-java8-jdk
143795 scratch2
114332 raspberrypi-kernel
110694 libgl1-mesa-dri
84603 libreoffice-core
83391 libreoffice-common
49227 quake3-demo-data
47627 gnome-user-guide

Cette commande vous indiquer la taille de chaque paquet, en les triant par taille.
Le -10 en fin de commande permet de changer le nombre de résultats, n’hésitez pas à l’ajuster si vous en voulez plus ou moins.

Désinstallation des programmes sur un Raspberry Pi

Maintenant que nous savons combien d’espace disque est utilisé sur notre Raspberry Pi, et les paquets qui prennent l’essentiel de la place, comment les supprimer ?
C’est ce que nous allons voir dans cette partie, et rassurez-vous, vous avez fait le plus dur 🙂

Via le gestionnaire de logiciels

En mode graphique, nous avons vu que les outils proposés par défaut n’étaient pas très pratiques pour trouver les logiciels à supprimer, mais les désinstaller est plutôt simple.

Une fois que vous avez votre liste des paquets à désinstaller, faites une recherche dans « Add / Remove Software » (ou Synaptic), décochez la case, et cliquez sur « Apply » pour confirmer.

Les paquets désélectionnés seront désinstallés immédiatement.

En ligne de commande

La plupart du temps, apt sera votre outil favori pour supprimer un paquet via le terminal.
Par exemple, j’ai vu que j’avais oublié de désinstaller un paquet concernant mon test de Quake3 dans un autre tutoriel.
Je peux le faire avec la commande suivante :
sudo apt remove quake3-demo-data

À vous bien sûr de remplacer « quake3-demo-data » par le ou les noms des paquets à supprimer.
Et voilà, paquet supprimé et espace disque libéré 🙂

Libérer encore plus de place sur votre Raspberry Pi

Dans cette dernière partie, je vais vous montrer d’autres pistes pour faire un peu plus de place sur votre Raspberry Pi.

Fichiers temporaires

En théorie, les fichiers temporaire sont présents temporairement 🙂
Cela signifie qu’ils sont automatiquement supprimés au redémarrage du Raspberry Pi.
Mais si vous ne pouvez pas redémarrer ou que vous êtes bloqués, vous pouvez vider le dossier contenant ces derniers avec les commandes suivantes :

  • Soit supprimer les vieux fichiers temporaires uniquement :
    sudo find /tmp -type f -atime +10 -delete
    Cette commande va supprimer les fichiers non accédés depuis 10 jours (plus d’infos sur la commande find ici)
  • Soit carrément supprimer tous les fichiers temporaires (avec le risque de faire planter certaines applications) :
    sudo rm -rf /tmp/*

Cache Apt

L’outil apt met en cache une grande partie des informations utilisés, afin d’éviter d’accéder aux dépôts à chaque requête (c’est pour car qu’il faut utiliser apt update régulièrement).
Effacer ce cache peut vous permettre dé débloquer un Raspberry Pi planté, car il ne reste plus du tout de place (cela m’a déjà sauvé plusieurs fois ^^).
Voici la commande à lancer :
sudo apt clean

Souvenez-vous que cette solution est temporaire, car à la prochaine mise à jour du cache, l’espace sera utilisé à nouveau.
Cela peut vous permettre de débloquer rapidement la situation, mais en aucun cas de faire de la place à long terme.

Tant que nous parlons de cache, si vous utilisez des navigateurs web sur votre Raspberry Pi, pensez bien à vider le cache de ces applications également.
Je parie que vous allez gagner quelques Mo au passage.
Quel que soit le navigateur utilisé, vous trouverez un bouton pour vider le cache dans les options.

Suppression des paquets inutilisés

Lorsque vous désinstallez des paquets, certaines dépendances peuvent ne pas être supprimés automatiquement, bien qu’elles soient devenues inutiles sur votre système.
Vous pouvez les désinstaller automatiquement avec la commande :
sudo apt autoremove

Mais la manière la plus efficace de libérer beaucoup d’espace d’un coup, c’est de supprimer les paquets wolfram-engine et LibreOffice (si vous ne les utilisez pas).
Cette astuce vous permettra de gagner environ 1 Go d’espace disque en quelques secondes.

Voici les deux commandes à lancer :
sudo apt remove --purge wolfram-engine libreoffice*
sudo apt autoremove

Et voilà le travail 🙂
(pensez à confirmer !)

Recherche des autres gros dossiers et fichiers

Ok, disons que vous avez fait le ménage dans les logiciels installés et les différents caches/dépendances, mais que vous avez toujours des problèmes d’espace disque.
Les dernières techniques ont pour l’instant fait l’impasse sur un usage important du disque venant d’ailleurs que les logiciels installés.

Ainsi, si vous avez des fichiers de logs énormes, ou des centaines de photos / vidéos de vacances stockées sur votre carte SD, il va falloir s’en occuper avant toute chose, mais comment retrouver ces gros fichiers ou dossiers ?

Via l’interface graphique

« Gnome-utility » est un super outil que vous pouvez utiliser (le nom du paquet est « baobab »).
Vous le trouverez dans l’outil « Add / Remove software », en recherchant « baobab ».

Cet outil permet de voir en un coup d’œil l’espace disque utilisé, restant, et quels dossiers prennent le plus de place.

Grâce à cela, il sera bien plus simple de trouver un fichier que vous auriez manqué avec les astuces précédentes.

Via la ligne de commande

Dans un terminal, il est possible de faire quelque chose de similaire.
La commande « du » est disponible directement sur Raspberry Pi OS et sur la plupart des autres distributions.
Elle permet de lister les fichiers ou dossiers sur le disque, en indiquant leur taille.

Avec quelques options supplémentaires, vous obtiendrez un résultat similaire à ce que nous donnait l’interface graphique :

  • Pour afficher l’espace disque utilisé par tous les sous-dossiers à la racine, utilisez la commande :
    sudo du -h --max-depth=1 /
    Répétez l’opération avec un dossier spécifique si nécessaire.
  • Et vous pouvez aussi trouver les plus gros fichiers sur le disque avec la commande :
    sudo du -ak | sort -nr | head -50
    J’utilise cette commande tous les jours 🙂
    Vous pouvez changer le nombre 50 en fin de commande, il s’agit du nombre de résultats affichés.
    Ne faites pas attention aux erreurs qui peuvent arriver en débutant de commande, lorsque l’accès à certains fichiers n’est pas possible.

Conclusion

Vous avez maintenant appris comment désinstaller des paquets sur votre Raspberry Pi, et aussi quelques astuces pour faire de la place sur votre carte SD.

Et bien sûr, si vous avez des problèmes fréquents avec votre carte SD, cela peut être un signe qu’elle est trop petite et que vous devriez peut-être penser à la remplacer.
Cela ne coûte plus très cher actuellement, et vous fera gagner du temps et de l’énergie 🙂

Le modèle le plus rapide que j’ai pu tester est ce modèle, disponible sur Amazon avec des tailles de 32 Go à 1 To (rien que ça !).
Vous ne serez pas déçu, et le prix est vraiment abordable pour la qualité offerte.

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi and publiant des guides détaillés et des tutorials rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec un expérience dans le développement web.

Recent Content