Installer Bitwarden sur Raspberry Pi : Le guide Ultime


Bitwarden est un gestionnaire de mots de passe open-source. Comme d’autres alternatives, vous pouvez l’utiliser gratuitement en hébergeant vos mots de passe sur leurs serveurs, mais vous pouvez également l’auto-héberger sur votre propre serveur, comme un Raspberry Pi fonctionnant à la maison. C’est ce projet que je vais essayer avec vous aujourd’hui tout au long de cet article.

Bitwarden peut être installé sur un Raspberry Pi via un conteneur docker nommé Vaultwarden. Il s’agit d’une alternative plus légère et plus facile que la méthode officielle.

L’utilisation de Bitwarden de cette manière est sûre si vous utilisez HTTPS, une redirection de port ou un VPN et si vous créez des sauvegardes du Raspberry Pi.
Je vous guiderai du début à la fin, en m’assurant que tout fonctionne de manière sécurisée. C’est un projet plutôt long, alors restez concentré et suivez toutes les étapes.

À propos, si vous êtes novice sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer vos premiers pas (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book « Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours« . Il s’agit d’un défi de 30 jours au cours duquel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin apprécier cet appareil passionnant qu’est le Raspberry Pi. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui en utilisant ce lien !

Bitwarden peut-il fonctionner sur un Raspberry Pi ?

Téléchargez mon glossaire !
Un peu perdu avec toutes ces abbréviations et nouveaux mots ? Téléchargez le glossaire complet au format PDF :-)

Bitwarden peut absolument fonctionner sur un Raspberry Pi. L’application n’est pas optimisée pour un petit serveur comme le Raspberry Pi, mais des conteneurs Docker sont disponibles pour le faire fonctionner sans problème, malgré les limites de cet appareil.

Est-il obligatoire d’utiliser Docker pour exécuter Bitwarden sur Raspberry Pi ?

L’utilisation de Docker n’est pas la seule façon d’héberger Bitwarden sur un Raspberry Pi, mais c’est la méthode la plus simple et la plus légère de l’installer.

L’installation est déjà suffisamment compliquée avec Docker pour éviter d’utiliser directement le code source. Elle fonctionnera également plus rapidement avec Docker qu’avec l’application originale.

Comme expliqué dans mon guide complet sur Docker, je ne suis généralement pas un grand fan de Docker pour les petits projets, car je préfère garder le contrôle de tout sur mon système. Docker est souvent l’option par défaut de nos jours. Pourtant, je trouve qu’il ajoute un niveau de complexité qui n’est habituellement pas nécessaire pour la plupart des projets.

Cependant, Bitwarden est un projet pour lequel je pense vraiment que l’utilisation de Docker est préférable. Nous éviterons la plupart des problèmes de sécurité, des conflits et des étapes fastidieuses lors de l’installation grâce à un conteneur Docker créé sur le Raspberry Pi.

C’est pourquoi je choisis cette solution pour ce tutoriel, même si ce n’est pas la seule option.

De quoi avez-vous besoin pour utiliser Bitwarden sur Raspberry Pi ?

J’ai réalisé ce tutoriel sur un Raspberry Pi 4 (4 GB), exécutant Raspberry Pi OS Lite (64-bits) sur une petite clé USB.

En gros, vous n’avez besoin de rien de spécial. En effet, il semble que cela prenne peu d’espace disque et l’application fonctionne sans problème sur un Raspberry Pi 4. Voici ce que je recommande pour commencer :

  • Un Raspberry Pi 4 : Si vous pouvez en obtenir un, vous cesserez de vous demander si votre appareil est assez puissant pour tous les projets. Un Raspberry Pi 4 fonctionne parfaitement pour tous ces projets. Vous pouvez probablement essayer avec un Raspberry Pi 3B+ ou un Pi Zero 2, mais un Pi 4 est le meilleur choix.
  • Cette clé USB : Comme indiqué à plusieurs reprises sur ce site, je n’utilise plus de cartes SD. Les clés USB sont plus faciles à gérer et souvent plus rapides à flasher / démarrer. J’en ai acheté plusieurs de ce modèle, et je les utilise tout le temps. 32 GB devraient être suffisants pour ce projet. Si vous préférez une carte SD, voici la plus rapide selon mes benchmarks.
  • Un système de refroidissement adéquat : Bitwarden fonctionnera 24/24. Avec un Raspberry Pi 4, c’est une bonne idée d’avoir un système de refroidissement passif comme ce boîtier, qui est mon préféré actuellement (et il est vraiment pas cher).

C’est tout, rien de bien compliqué comme vous pouvez le voir, et j’utiliserai également le système officiel Raspberry Pi OS pour ce projet. Cela devrait fonctionner même si vous avez déjà des trucs installés dessus.

Maîtrisez Raspberry Pi en 30 jours
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Découvrez les secrets du Raspberry Pi à travers un challenge de 30 jours.

Préparez votre Raspberry Pi pour accueillir Bitwarden

Une fois que le matériel est prêt, voici les premières étapes pour préparer votre système Raspberry Pi :

  • Installez Raspberry Pi OS (tout autre système basé sur Debian devraient également fonctionner).
  • Effectuez toutes les mises à jour du système.
  • Activez SSH et trouvez l’adresse IP de votre appareil.
  • Installez Docker.

Si cela vous semble trop compliqué, ne vous inquiétez pas. Je vais vous expliquer chaque étape en détail.

Installation du système

Comme je vous l’ai dit, je l’ai testé avec Raspberry Pi OS Lite (64-bit). Si vous n’utilisez Bitwarden que sur cet appareil, c’est parfait. Vous n’avez pas besoin d’un environnement de bureau, le système sera plus rapide.

Si vous avez l’intention de tester d’autres projets sur le même support, choisissez la version du système en conséquence. La version 64 bits n’est pas obligatoire, donc si vous comptez installer d’autres choses, la version 32 bits est probablement un choix plus sûr, car tout n’est pas encore disponible pour le système 64 bits (lire cet article pour en savoir plus).

N’hésitez pas à installer un environnement de bureau ou à utiliser d’autres alternatives si vous le souhaitez (Ubuntu, DietPi, etc). Nous utiliserons principalement Docker, donc cela devrait fonctionner de la même manière sur la plupart des distributions.

  • Branchez votre carte SD ou votre disque USB sur votre ordinateur.
  • Installez Raspberry Pi Imager si vous ne l’avez pas encore, et démarrez l’application.
    Si vous n’avez pas d’ordinateur, vous pouvez maintenant utiliser le démarrage réseau pour tout faire directement sur le Raspberry Pi.
  • Choisissez la distribution en cliquant sur « Choose OS ».
  • Sélectionnez votre support en cliquant sur « Choose SD card ».
  • Ensuite, cliquez sur « Write » pour démarrer l’installation.

Une fois cela fait, branchez votre carte SD ou votre clé USB sur le Raspberry Pi et démarrez-le.
Suivez les étapes suivantes pour préparer votre système à utiliser Bitwarden.

Si vous n’êtes pas habitué à cette procédure, vous pouvez lire mon guide complet sur l’installation de Raspberry Pi OS ici. Il vous expliquera chaque étape plus en détail.

Configuration du système

Au premier démarrage, vous devrez créer le premier utilisateur et définir son mot de passe. Vous aurez également un assistant pour la configuration initiale (localisation, disposition du clavier, etc.), cela devrait être simple.
Consultez le lien précédent si vous avez besoin d’un guide plus détaillé pour configurer tout cela.

Avant d’aller plus loin, je vous recommande d’activer SSH (afin de pouvoir tout faire depuis votre ordinateur, comme copier et coller les commandes que je vous donnerai plus tard), et de prendre note de l’adresse IP du Raspberry Pi, car vous en aurez besoin plus tard.

SSH est un protocole réseau que vous pouvez utiliser pour contrôler votre Raspberry Pi à distance (pour en savoir plus, cliquez ici).
Pour activer SSH :

  • Ouvrez un terminal ou connectez-vous simplement si vous utilisez la version Lite.
  • Lancez raspi-config avec :
    sudo raspi-config
  • Aller à Interfaces > SSH et confirmez pour l’activer.

C’est tout.
Vous pouvez maintenant obtenir votre adresse IP avec cette commande :
ip a
Vous devriez obtenir quelque chose comme :

L’adresse est indiquée sous « eth0 » si vous utilisez un câble réseau, ou « wlan0 » pour une connexion Wi-Fi.
Trouvez votre adresse IP et mémorisez-la, vous en aurez besoin dans les étapes suivantes.

Si les commandes Linux ce n’est pas trop votre truc, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article qui vous explique les commandes qu’il faut absolument connaître. Je vous donne aussi une antisèche à télécharger pour les avoir toujours sous la main !

Mises à jour du système

Si vous venez d’installer votre système, l’assistant de bienvenue l’a probablement fait pour vous, mais il est toujours bon d’effectuer les mises à jour du système avant de commencer un projet.
Donc, juste pour être sûr, lancez ces commandes :
sudo apt update
sudo apt upgrade

Si des mises à jour sont disponibles, installez-les avant d’aller plus loin. Même si vous y perdez quelques minutes, cela évitera tout problème de compatibilité lors des étapes suivantes.

Installation de Docker

La dernière étape est d’installer Docker sur votre Raspberry Pi, car nous allons exécuter Bitwarden dans un conteneur Docker. J’ai un guide complet qui explique tout sur Docker. Je vous recommande de le lire si vous n’êtes pas familier avec cette technologie.

Quoi qu’il en soit, voici les commandes dont vous avez besoin pour installer Docker sur votre Raspberry Pi :
curl -fsSL https://get.docker.com | sh
sudo usermod -aG docker $USER

Une fois installé, vérifiez que ca fonctionne en exécutant :
docker ps

Ça devrait afficher un tableau vide comme celui-ci :

Si vous obtenez une erreur, corrigez-la avant d’aller plus loin.

Initiation au Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Visionnez ma formation vidéo pour démarrer du bon pied.
Découvrez le Raspberry Pi, le matériel, ses logiciels particuliers et créez vos 5 premiers projets avec moi.

Comment héberger Bitwarden sur Raspberry Pi ?

Une fois que le système est prêt, nous pouvons maintenant commencer à installer Bitwarden sur le Raspberry Pi.

Voici les principales étapes pour installer Bitwarden sur un Raspberry Pi :

  • Téléchargez et exécutez le conteneur Docker Vaultwarden.
  • Testez l’interface HTTP.
  • Activez HTTPS.
  • Installez des applications ou des extensions de navigateur pour utiliser Bitwarden sur tous vos appareils.

Voyons comment procéder, étape par étape.

Trouver le meilleur conteneur Docker

Plusieurs conteneurs Docker sont disponibles pour exécuter Bitwarden sur un Raspberry Pi, mais la plupart d’entre eux ne sont plus supportés et nous redirigent vers Vaultwarden. C’est celui que j’ai utilisé et il fonctionne bien, donc vous devriez probablement utiliser le même :

Voici leur page sur le site du Docker hub (en anglais) si vous voulez plus de détails sur le projet.

Installer le conteneur Vaultwarden

Une fois le projet choisi, nous pouvons l’installer comme n’importe quel conteneur Docker, avec :
docker pull vaultwarden/server:latest

Ensuite, vous pouvez démarrer le conteneur avec :
docker run -d --name vaultwarden -v /vw-data/:/data/ -p 80:80 vaultwarden/server:latest

Il démarrera avec HTTP uniquement, ce qui n’est absolument pas une bonne idée pour héberger un gestionnaire de mots de passe, mais au moins nous pouvons vérifier que tout fonctionne.

Le test de base de Bitwarden avec HTTP

Depuis votre ordinateur, tapez l’adresse du Raspberry Pi que vous avez notée précédemment dans votre navigateur Web, probablement quelque chose comme :
http://192.168.1.X
Ou dans mon cas :
http://192.168.222.15

Si tout fonctionne correctement, vous devriez obtenir ce formulaire de connexion :

Ne faites rien pour l’instant, car nous devons d’abord activer HTTPS (cela ne fonctionnera pas avec HTTP de toute façon).
Si vous n’obtenez pas cette page, vous savez que vous avez fait une erreur quelque part et que vous devez revérifier les étapes précédentes pour vous assurer que vous n’avez rien oublié.

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Envie d'aller un peu plus loin que faire clignoter une LED ? Vous avez besoin de ce livre pour passer à des projets plus avancés.

Bitwarden sur Raspberry Pi : Activer HTTPS

Dans la plupart des projets domestiques, je n’active pas HTTPS. Ce n’est pas une bonne pratique, mais je trouve souvent que c’est trop compliqué, surtout sur un petit réseau local. Et dans la plupart des cas, ce n’est pas un gros problème si vous avez une sécurité faible pour des projets de base comme la domotique, les serveurs multimédia ou des choses comme ça.

Mais un serveur de gestion de mots de passe est une chose totalement différente. Si vous stockez tous vos mots de passe sur votre Raspberry Pi et que quelqu’un écoute sur votre réseau et obtient le mot de passe principal de Bitwarden, vous êtes fichu. Tous vos identifiants et mots de passe peuvent être volés.

De toute façon, je ne pense pas que vous ayez le choix, si je me souviens bien, Bitwarden ne fonctionne pas en HTTP, ce qui est une bonne chose. Activer HTTPS est un peu compliqué, surtout si c’est votre première fois, mais c’est obligatoire et je vais tout vous expliquer en détail.

Deux solutions : Utiliser un nom de domaine ou générer vos propres certificats

La meilleure façon d’activer le HTTPS est d’obtenir un nom de domaine, de le rediriger vers votre serveur et de générer (ou d’acheter) un certificat SSL pour ce domaine. Ensuite, vous ajoutez le certificat SSL à la configuration du serveur Web pour sécuriser les connexions.

Une autre option consiste à générer vous-même le certificat SSL sur le Raspberry Pi (en utilisant openssl), en l’associant à l’adresse IP ou au nom d’hôte de votre Raspberry Pi, puis en l’ajoutant aux certificats de confiance de votre ordinateur.

Cela pourrait être plus facile pour de nombreux projets où vous n’utilisez qu’un seul ordinateur pour accéder à l’interface web, mais je ne pense pas que ce soit une bonne idée pour un gestionnaire de mots de passe. Je suppose que vous allez installer Bitwarden sur votre ordinateur, mais aussi sur votre smartphone, votre tablette et peut-être d’autres appareils.

C’est pourquoi j’ai décidé d’utiliser un nom de domaine pour ce projet. Ne vous inquiétez pas, il existe des options gratuites, et je vais vous expliquer comment faire.

Rediriger le nom de domaine vers votre adresse IP

Je n’ai pas d’adresse IP publique statique avec mon fournisseur Internet. J’utilise donc les services de No-IP pour rediriger un nom de domaine personnalisé vers mon adresse IP actuelle. En gros, ils vous donnent un sous-domaine (comme votre nom.hoto.org) et un logiciel qui met régulièrement à jour votre adresse IP actuelle sur leur serveur DNS.

J’explique tout sur No-IP dans cet article (en anglais) si cela vous intéresse (notamment comment mettre en place la partie logicielle sur Raspberry Pi).

L’alternative, si vous disposez d’une adresse IP statique, est d’obtenir un véritable nom de domaine (comme votre nom.com) en utilisant GoDaddy ou une société similaire pour l’acheter. Vous pouvez ensuite configurer les zones DNS pour rediriger le domaine (ou un sous-domaine) vers votre adresse IP.

Dans tous les cas, il est important de s’assurer que votre nom de domaine redirige vers votre adresse IP actuelle avant d’aller plus loin. Vous ne pouvez pas générer un certificat SSL gratuit sans effectuer cette opération au préalable.

Redirection de port

Dans la plupart des cas, la redirection du domaine ou du sous-domaine vers votre adresse IP permet d’accéder à la page de connexion de Bitwarden depuis l’extérieur de votre réseau. Vous devrez configurer votre routeur Internet pour rediriger les requêtes entrantes vers l’adresse IP locale du Raspberry Pi (192.168.X.Y).

La procédure sera différente pour chaque routeur, je ne peux donc pas vous expliquer exactement comment procéder sur votre réseau. En revanche, si vous recherchez quelque chose comme « redirection de port » dans la documentation de votre routeur, vous trouverez facilement les instructions.

Sur mon routeur, je dois aller dans le mode avancé, puis trouver la section NAT/PAT, où je peux rediriger un port externe (j’ai choisi 4443) vers un port et une adresse IP internes (443 et 192.168.222.15 dans mon cas). Vous devez également rediriger temporairement le port 80 pour générer le certificat SSL à l’étape suivante.

Donc, en gros, ma configuration NAT est la suivante :

ServicePort externeIP internePort interne
Bitwarden HTTP4443192.168.222.15443
Bitwarden HTTPS80192.168.222.1580

Faites quelque chose de similaire sur votre routeur, et assurez-vous que cela fonctionne depuis l’extérieur de votre réseau avant d’aller plus loin. Vous pouvez le tester en désactivant le Wi-Fi sur votre smartphone, et en essayant d’accéder au formulaire de connexion HTTP avec votre nom de domaine, par exemple :
http://nom.hopto.org

Note : Je préfère ne pas utiliser le port par défaut lorsque je fais du transfert de port. Je sais que de nombreuses personnes scannent les ports par défaut comme 80 et 443 pour trouver des brèches. J’espère simplement éviter leurs scripts en faisant cela. Je sais que ce n’est pas parfait, mais c’est déjà ça.

Si vous obtenez le formulaire de connexion, tout est prêt pour générer le certificat SSL et passer au HTTPS.
Sinon, vérifiez les étapes précédentes et les articles liés pour vous assurer que vous avez tout fait correctement.

Générer un certificat avec Certbot

Nous y sommes presque ! Nous allons maintenant utiliser le service gratuit de Let’s Encrypt pour créer un certificat SSL valide et reconnu dans n’importe quel navigateur web.

D’abord, arrêtez le conteneur Vaultwarden pour éviter tout conflit :
docker stop [ID]
Vous pouvez trouver l’ID à la fin de la commande « start », ou avec :
docker ps

Ensuite, installez Certbot, c’est l’application de Let’s Encrypt que nous utiliserons pour générer le certificat :
sudo apt install certbot

Une fois fait, utilisez la commande suivante pour générer le certificat :
sudo certbot certonly -d votredomaine.com
Suivez l’assistant pour créer le certificat. Choisissez de lancer un serveur web temporaire (car nous n’en avons pas en théorie), et cela devrait fonctionner. Vous obtiendrez les emplacements du certificat et de la clé sur votre écran, retenez ceci.

Utiliser Rocket pour exécuter Bitwarden avec HTTPS

Il existe plusieurs façons d’utiliser Bitwarden avec HTTPS. J’ai d’abord pensé à utiliser un proxy avec Nginx pour rediriger le port 443 vers le conteneur fonctionnant en HTTP. Mais en fait, ils nous donnent une meilleure solution (et plus facile) sur la page de Vaultwarden : vous pouvez utiliser « Rocket » directement une fois que votre certificat est généré.

Donc, j’ai juste copié mes fichiers de certificat dans un nouveau dossier :
sudo cp /etc/letsencrypt/live/yourdomain.com/fullchain.pem /ssl/keys/certs.pem
sudo cp /etc/letsencrypt/live/yourdomain.com/privkey.pem /ssl/keys/key.pem

Puis j’ai lancé le conteneur avec quelques paramètres supplémentaires, pour utiliser HTTPS au lieu de HTTP, et lui indiquer où trouver mon certificat :
docker run -d -e ROCKET_TLS='{certs="/ssl/certs.pem",key="/ssl/key.pem"}' -v /ssl/keys/:/ssl/ -v /vw-data/:/data/ -p 443:80 vaultwarden/server:latest

Désormais, Bitwarden est accessible via HTTPS, avec le nom de domaine que vous avez choisi et le port que vous avez défini sur votre routeur. Dans mon cas, c’est :
https://yourdomain.com:4443

Tester HTTPS

Pour vous assurer que cela fonctionne, vous pouvez utiliser à nouveau votre téléphone (en veillant à ce qu’il soit déconnecté du Wi-Fi de votre maison), et utiliser l’URL précédente pour accéder à Bitwarden.

Si tout est correctement configuré, vous devriez obtenir le même formulaire de connexion, mais cette fois avec le verrou HTTPS activé sur votre navigateur :

Bon travail ! Vous avez fait le plus dur, le serveur est prêt à être utilisé. Il ne reste plus qu’à créer un compte et à configurer les autres appareils (clients) pour utiliser votre serveur Bitwarden auto-hébergé depuis n’importe où.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

Utilisation de Bitwarden auto-hébergé sur Raspberry Pi

L’utilisation d’une version auto-hébergée de Bitwarden n’est donc pas très différente de leurs offres dans le cloud. Et il n’y a pas non plus de différence avec l’hébergement sur un Raspberry Pi au lieu de tout autre type d’ordinateur ou de serveur.

Prenons quand même un instant pour expliquer les premières étapes de l’utilisation de votre nouveau serveur Bitwarden.

Créez un compte sur le serveur Bitwarden

Vous avez accès au formulaire de connexion via HTTPS, vous pouvez donc maintenant utiliser ce formulaire pour créer un nouveau compte. Ce compte sera créé uniquement sur le Raspberry Pi, donc même si vous avez déjà un compte Bitwarden, vous devez en créer un nouveau ici.

C’est l’un des avantages d’utiliser une version auto-hébergée de Bitwarden, tout reste sur votre serveur (votre coffre-fort avec tous les noms d’utilisateur et mots de passe, mais aussi le compte principal).

Une fois le compte créé, vérifiez que vous pouvez vous connecter. Vous devriez avoir accès à votre coffre-fort, qui est vide pour l’instant :

Vous pouvez ajouter et uploader des éléments manuellement, mais le moyen le plus pratique d’utiliser Bitwarden est d’installer les applications ou extensions sur tous vos appareils.

Installez les applications Bitwarden sur vos appareils et navigateurs web

Bitwarden est disponible en tant qu’application de bureau pour Windows, macOS et Linux. Il existe également des extensions disponibles pour presque tous les navigateurs web (Chrome, Firefox, Opera, Brave, etc.) et des applications mobiles pour Android et iOS.

En fait, il existe tellement de façons d’utiliser Bitwarden, que même sur des systèmes exotiques, vous devriez pouvoir trouver un moyen de l’utiliser. Vous pouvez même l’utiliser via la ligne de commande si vous le souhaitez.

Téléchargez ici l’application ou l’extension correspondante pour tous les appareils avec lesquels vous souhaitez utiliser Bitwarden.
Une fois l’application ou l’extension installée, elle vous demandera de vous connecter. Mais si vous utilisez un environnement auto-hébergé, il y a une étape supplémentaire, vous devez spécifier l’URL de votre serveur dans les paramètres :

Par défaut, Bitwarden essaie de se connecter à ses serveurs cloud, donc cela ne fonctionnera pas. Une fois que votre URL personnalisée est configurée, vous devriez pouvoir vous connecter avec le compte que vous avez créé précédemment. À partir de là, Bitwarden fonctionne comme n’importe quel gestionnaire de mots de passe. Chaque fois que vous vous connectez à un nouveau site Web, il vous demande si vous souhaitez enregistrer le mot de passe dans votre coffre-fort, avec un message ressemblant à celui-ci :

Cliquez sur Save, et le mot de passe sera stocké sur votre Raspberry Pi. Tout est sûr et crypté, tant que vous utilisez HTTPS et que personne n’obtient votre mot de passe principal.

Voilà, vous utilisez maintenant un gestionnaire de mots de passe dont vous avez le contrôle total. Bitwarden est installé sur votre Raspberry Pi, et tous vos appareils s’y connectent pour enregistrer votre mot de passe et remplir automatiquement les formulaires de connexion.

Utilisation du réseau local

Un dernier conseil rapide avant de conclure, car votre nom de domaine ne fonctionnera probablement pas si vous êtes sur le même réseau que votre Raspberry Pi. Lorsque votre ordinateur demande l’adresse IP correspondant au nom de domaine, il renvoie votre adresse IP publique, et les routeurs ne font généralement pas de transfert de port pour les ordinateurs locaux.

Il existe plusieurs façons de gérer cette situation.
Le meilleur moyen est probablement d’ajouter le nom de domaine au serveur DNS de votre réseau local (il s’agit sans doute de votre box Internet), pour lui demander de rediriger ce domaine vers l’adresse IP locale (192.168.X.Y) au lieu de l’adresse IP publique.

Mais un moyen plus simple, si vous n’avez qu’un seul ordinateur, est d’ajouter ce nom de domaine à votre fichier « hosts ».
Sous Linux, il se trouve sous /etc/hosts, et sous Windows, sous C:\Windows\system32\drivers\etc\hosts.
Ajoutez cette ligne à la fin :
192.168.X.Y yourdomain.com
Remplacez l’adresse IP par celle de votre Raspberry Pi, et le nom de domaine pour lequel vous avez généré le certificat SSL.
Quelque chose comme :

Après avoir fait cela, Bitwarden devrait fonctionner à partir de votre ordinateur.
Répétez ces étapes sur tous les ordinateurs si nécessaire. Mais si vous voulez utiliser Bitwarden sur votre téléphone, il est préférable d’ajouter une entrée sur votre serveur DNS (ou vous ajouterez de déconnecter votre téléphone de votre Wi-Fi).

Une fois la configuration initiale terminée, je vous recommande vivement de lire la documentation officielle avant d’aller plus loin, pour en savoir plus sur la sécurité et aussi sur la façon de sauvegarder votre Raspberry Pi.
Si votre Raspberry Pi est corrompu et ne démarre plus, vous perdrez tous vos mots de passe.
Pour éviter cela, je recommande de faire une sauvegarde complète de votre carte SD / clé USB au moins une fois par mois (et de la tester pour être sûr qu’elle fonctionne).

J’ai aimé tester ce projet pour vous, j’espère que ce tutoriel vous sera utile.

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi en publiant des guides détaillés et des tutoriels rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec une solide expérience dans le développement web.

Recent Posts

Promo : Maîtrisez votre Raspberry Pi