Installer le navigateur Brave sur votre Pi : guide rapide

Brave est un navigateur web relativement récent, basé sur Chromium, qui a la protection de la vie privée comme priorité. Jusqu’à récemment, il était impossible de l’installer sur Raspberry Pi, mais c’est désormais possible. Si vous l’utilisez sur votre ordinateur, vous pouvez l’essayer sur votre Pi. Voici comment procéder.

Un dépôt spécifique peut être ajouté au gestionnaire de paquets APT pour installer le navigateur Brave sur n’importe quelle distribution 64 bits. Une fois le dépôt ajouté, Brave peut être installé et mis à jour comme n’importe quelle autre application sur le système.

Vous aurez besoin de quelques commandes, mais ne vous inquiétez pas, je vous explique tout dans ce tutoriel. Lisez la suite de l’article, et vous aurez Brave sur votre Pi en moins de 5 minutes.

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Configuration requise pour Brave sur Raspberry Pi

Le navigateur Brave nécessite un environnement 64 bits pour fonctionner sur Raspberry Pi, il ne fonctionnera donc pas sur tous les modèles de Raspberry Pi ni sur tous les systèmes d’exploitation.

Voici les conditions requises pour suivre ce tutoriel :

  • Un modèle récent de Raspberry Pi.
    Un Raspberry Pi 3, 4, 400 ou Zero 2 est nécessaire.
    Je n’ai pas testé sur les autres modèles, mais je ne pense pas que ça fonctionnera.
  • Raspberry Pi OS 64 bits.
    La seule version de Brave disponible actuellement est pour ARM64, il est donc nécessaire d’utiliser l’édition 64 bits de Raspberry Pi OS. Il devrait cependant fonctionner avec d’autres distributions 64 bits.
  • Curl.
    Il s’agit d’un programme en ligne de commande permettant (notamment) de télécharger un fichier.
    Nous allons l’utiliser pour installer le Brave sur votre Pi. En théorie, il est préinstallé sur Raspberry Pi OS, cela ne devrait donc pas poser de problème.
    Vous pouvez toutefois vérifier s’il est installé (et l’installer si nécessaire), avec :
    sudo apt install curl

Pour votre information, j’ai effectué les tests pour cet article avec cette configuration :

À part cela, vous n’avez besoin de rien d’autre. Une fois que vous avez la configuration requise, vous pouvez suivre la section suivante pour installer Brave sur votre Raspberry Pi en quelques commandes.

Ajouter le dépôt du navigateur Brave à Raspberry Pi OS

Voici les étapes pour installer Brave sur votre Raspberry Pi :

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant
  • Téléchargez la clé GPG pour le dépôt Brave.
  • Ajoutez le dépôt à vos sources de paquets pour APT.
  • Utilisez APT pour installer les principaux paquets.

Voyons comment procéder en détail.

Télécharger la clé GPG

Nous allons ajouter un nouveau dépôt au système d’exploitation, ce qui signifie qu’une nouvelle source d’applications sera ajoutée. Pour indiquer au système que nous faisons confiance à cette nouvelle source, une nouvelle clé GPG doit d’abord être téléchargée.

C’est pourquoi vous avez besoin de curl, et vous pouvez télécharger la clé en une seule ligne avec cette commande :
sudo curl -fsSLo /usr/share/keyrings/brave-browser-archive-keyring.gpg https://brave-browser-apt-release.s3.brave.com/brave-browser-archive-keyring.gpg

Cette commande récupère la clé depuis le site officiel de Brave, et la place dans votre dossier keyrings. Sudo est nécessaire pour écrire dans ce dossier, c’est pourquoi votre mot de passe vous sera demandé.

Si les commandes Linux ce n’est pas trop votre truc, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article qui vous explique les commandes qu’il faut absolument connaître. Je vous donne aussi une antisèche à télécharger pour les avoir toujours sous la main !

Ajouter le dépôt

Vous pouvez maintenant ajouter le dépôt à la configuration du gestionnaire de paquets (APT).

Là encore, une seule commande est nécessaire :
echo "deb [signed-by=/usr/share/keyrings/brave-browser-archive-keyring.gpg] https://brave-browser-apt-release.s3.brave.com/ stable main"|sudo tee /etc/apt/sources.list.d/brave-browser-release.list

Une bonne pratique lors de l’ajout d’un nouveau dépôt pour APT est de créer un nouveau fichier sous /etc/apt/sources.list.d (et de conserver le fichier /etc/apt/sources.list pour les dépôts de l’OS). Ainsi, si vous n’utilisez plus l’application à l’avenir, vous pouvez simplement supprimer le fichier.

C’est exactement ce que fait cette commande.

Lancer apt update

L’étape suivante consiste à lancer la commande APT pour se connecter au dépôt Brave et synchroniser les paquets disponibles sur celui-ci. Vous connaissez probablement déjà cette commande :
sudo apt update

Il se connectera à tous vos dépôts et obtiendra la dernière liste des paquets disponibles sur chacun d’entre eux afin que les autres commandes d’APT fonctionnent correctement.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Si une mise à jour est disponible, il est recommandé de l’installer tout de suite pour ne pas avoir de problèmes avec l’installation de Brave plus tard :
sudo apt upgrade

Note : Vous obtiendrez probablement la même erreur que moi à la fin de la commande apt update (« Skipping acquire of configured file ‘main/binary-armhf/Packages’ as repostitory […] doesn’t support architecture ‘armhf’« ). Vous pouvez l’ignorer en toute sécurité, mais si vous souhaitez la supprimer, voici ce qu’il faut faire :

  • Modifier le fichier de la liste des sources :
    sudo nano /etc/apt/sources.list.d/brave-browser-release.list
    Vous pouvez lire mon tutoriel Nano ici si vous n’êtes pas habitué à cet éditeur de texte.
  • Remplacer cette ligne :
    [signed-by=/usr/share/keyrings/brave-browser-archive-keyring.gpg]
    Par :
    [signed-by=/usr/share/keyrings/brave-browser-archive-keyring.gpg arch=arm64]
  • Sauvegarder et quitter

Exécutez à nouveau « apt update », et tout devrait rentrer dans l’ordre. Il semble qu’APT tente de récupérer les paquets amrhf (édition 32 bits), même si vous utilisez la version 64 bits.

Installer et utiliser le navigateur Brave sur Raspberry Pi

Une fois le dépôt Brave ajouté à votre système, vous pouvez simplement installer Brave via le gestionnaire de paquets. Vous pouvez utiliser l’application « Add/remove software » pour le faire si vous préférez, mais je pense qu’une dernière commande devrait passer pour aujourd’hui.

Voici la commande pour installer le navigateur Brave avec APT :
sudo apt install brave-browser

Si vous utilisez l’interface graphique, utilisez le moteur de recherche et tapez « brave » pour trouver le paquet correspondant :

Quelques minutes plus tard, Brave devrait être disponible dans votre menu principal sous la catégorie « Internet ». Brave n’est pas automatiquement défini comme navigateur par défaut (mais il vous le demandera), mais l’icône Internet dans votre barre de raccourcis ouvrira désormais Brave au lieu de Chromium.

Vous pouvez maintenant profiter de la lecture de votre site web Raspberry Pi préféré avec ce puissant navigateur :-).

N’hésitez pas à me faire savoir comment cela fonctionne pour vous, Il se peut que je doive mettre à jour ma liste des meilleurs navigateurs web pour le Raspberry Pi pour l’ajouter après avoir fait un peu plus de tests.

En termes de fonctionnalités, vous devriez avoir accès aux mêmes fonctionnalités que celles dont vous avez l’habitude sur votre ordinateur (la synchronisation est disponible, le bloqueur de publicités fonctionne, etc.)

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Rappel: J'ai crée une communauté d'utilisateurs de Raspberry Pi qui vous permet de partage vos avancées, poser vos questions et recevoir de nombreux avantages exclusifs (anglophones uniquement). Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

Questions liées

Est-ce que Brave est plus rapide que Chromium sur Raspberry Pi ?

Selon le testeur de navigateur « Speedometer », Brave est légèrement plus rapide que Chromium sur Raspberry Pi OS (environ 20 % plus rapide).

J’ai obtenu environ 22 avec Brave et 18 avec Chromium, en conservant les paramètres par défaut. Le benchmark est donc clair, mais il faudra passer un peu plus de temps avec les deux pour savoir si vous voyez vraiment la différence au quotidien.

Puis-je installer Brave sur le Raspberry Pi via l’interface graphique ?

Le navigateur Brave est disponible via Pi-Apps, un outil utile que vous pouvez installer sur Raspberry Pi OS pour télécharger et installer les applications les plus populaires en un seul clic.

Ce serait le moyen le plus simple si vous l’avez déjà sur votre Raspberry Pi. Mais l’installation de Pi-Apps nécessite aussi une ligne de commande, donc je ne m’embêterais pas avec cela si c’est seulement pour Brave. A vous de voir.

Comment changer le raccourci de l’application de l’icône Internet sur Raspberry Pi OS ?

Après avoir installé le navigateur Brave, il lance désormais Brave au lieu de Chromium. Voici comment modifier ce comportement :

  • Faites un clic droit sur les icônes et choisissez : « Application Launch Bar Settings ».
  • À gauche, cliquez sur « Internet » et sur le bouton « Remove ».
  • Ensuite, sur la droite, allez dans « Internet », choisissez le navigateur web que vous voulez et cliquez sur « Add ».

Je n’ai pas trouvé de moyen de conserver l’icône « Internet » et de changer le navigateur associé, donc je pense que c’est le moyen le plus simple (et de cette façon, vous aurez la véritable icône du navigateur, et non pas l’icône générique).

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets où je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Publications similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *