Comment Installer Pi-Hole sur Raspberry Pi ? (15 min max)


Aujourd’hui, nous allons voir comment installer un bloqueur de publicité sur l’ensemble de votre réseau en 15 minutes.
Nous utiliserons Pi-Hole, un célèbre bloqueur de publicités pour Raspberry Pi. Je l’ai testé pour vous et partage mes conseils ici.

L’installation de Pi-hole sur Raspberry Pi se passer en trois étapes :

  1. Ouvrir un terminal ou une connexion SSH
  2. Taper la commande suivante : curl – sSL https://install.pi-hole.net | sudo bash
  3. Suivre les instructions pour configurer Pi-Hole en fonction de vos besoins

Dans cet article, je commencerai par vous présenter Pi-Hole, puis je vous montrerai comment l’installer et le configurer pour votre réseau.

À propos, si vous êtes novice sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer vos premiers pas (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book « Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours« . Il s’agit d’un défi de 30 jours au cours duquel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin apprécier cet appareil passionnant qu’est le Raspberry Pi. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui en utilisant ce lien !

Présentation Pi-Hole

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

Qu’est-ce que Pi-Hole?

Comme je l’ai dit dans l’introduction, Pi-Hole est un bloqueur de publicités gratuit et open source.
C’est différent d’AdBlock ou d’autres extensions de navigateur, car il est connecté directement à votre réseau, c’est un bloqueur de publicités DNS.

Pi-Hole existe depuis 2014 et fonctionne sur la plupart des distributions Linux.
Il est disponible pour les distributions de type Debian (Debian, Raspberry Pi OS, Ubuntu) et aussi Fedora/CentOS.

Qu’est-ce qu’un bloqueur de publicités DNS ?

Vous connaissez ou utilisez probablement AdBlock qui permet d’avoir les mêmes résultats.
Mais AdBlock dépend de votre navigateur.
Si vous avez AdBlock sur Google Chrome et passez à Firefox, les publicités seront de retour.
En plus, il n’est pas possible de l’utiliser sur mobile (ou du moins pas sur n’importe quel système/navigateur).

Un bloqueur de publicités DNS est plus facile à gérer car une fois que vous installez Pi-Hole, vous pouvez l’utiliser directement avec n’importe quel appareil connecté sur le même réseau.
Configurez simplement votre serveur DNS avec l’IP du Raspberry Pi, et c’est tout, vous n’avez plus de publicités.

Maîtrisez Raspberry Pi en 30 jours
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Découvrez les secrets du Raspberry Pi à travers un challenge de 30 jours.

Installation de Pi-Hole

Passons maintenant au processus d’installation, c’est très simple.

Le matériel

Pi-Hole est un logiciel léger, spécialement conçu pour les Raspberry Pi.
Ainsi, vous pouvez l’utiliser avec n’importe quel modèle de Raspberry Pi.

Dans mon cas, j’utilise un Raspberry Pi Zero (j’ai ce kit) et ça fonctionne très bien.

Si vous n’avez pas encore de Raspberry Pi, vous pouvez effectuer la même procédure avec un ordinateur Linux, ou même une machine virtuelle.

Système d’exploitation

Pi-Hole fonctionne sur le système d’exploitation Raspberry Pi OS, il n’est donc pas nécessaire d’avoir une carte SD spécifique ou d’acheter un Raspberry Pi juste pour cela.
Vous pouvez utiliser n’importe quel modèle de Raspberry Pi.
Si vous en avez déjà un qui tourne en permanence, vous pouvez ajouter le service dessus.

Si vous devez installer Raspberry Pi OS, consultez mon guide ici pour savoir comment l’installer sur votre Raspberry Pi.
Raspberry Pi OS Lite convient parfaitement si vous n’avez pas besoin d’interface graphique pour autre chose.

Avant de continuer, assurez-vous d’avoir :

  • Raspberry Pi OS installé
  • Un réseau correctement configuré
    Avec ou sans fil, c’est ok pour un petit réseau, c’est juste pour les requêtes DNS
  • Un système à jour avec les derniers paquets
    sudo apt update && sudo apt upgrade -y
  • Accès SSH activé
    sudo service ssh start

Et c’est tout, vous êtes prêt à commencer !

Si les commandes Linux ce n’est pas trop votre truc, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article qui vous explique les commandes qu’il faut absolument connaître. Je vous donne aussi une antisèche à télécharger pour les avoir toujours sous la main !

Téléchargement et installation

Pi-Hole est disponible sur ce dépôt GitHub, et il y a une commande en une ligne pour l’installer facilement.

  • Connectez-vous à votre Raspberry Pi avec SSH.
    Si vous ne connaissez pas l’adresse IP, suivez ce tutoriel pour savoir comment trouver l’adresse IP de votre Raspberry Pi.
    Connectez-vous avec l’utilisateur « pi » et votre mot de passe (« raspberry » par défaut).
  • Copiez-collez cette commande :
    curl - sSL https://install.pi-hole.net | sudo bash

L’installation commence par un ASCII art 🙂

  • Ensuite, un assistant d’installation Debian standard démarrera
  • Répondez Ok aux trois premières questions, pas d’autre choix de toute façon 🙂
  • Ensuite, le message suivant vous indique que vous avez besoin d’une adresse IP statique.
    Ce n’est pas obligatoire, mais si l’adresse IP du Raspberry Pi change, vous perdrez votre connexion Internet, je vous recommande donc de le faire.
    Vous pouvez également fixer l’adresse IP sur votre serveur DHCP.
  • Choisissez l’interface à utiliser
    eth0 pour une connexion filaire (Ethernet), wlan0 en Wi-Fi.
  • Ensuite, vous devez choisir un fournisseur DNS.
    Pi-Hole transmettra toutes les demandes aux serveurs DNS après les avoir filtrés

    Vous pouvez choisir celui par défaut (Google) et le modifier plus tard si nécessaire
  • L’assistant vous demande maintenant de sélectionner des listes tierces à utiliser pour bloquer les publicités :

    Je pense que vous pouvez toutes les sélectionner, et les modifier/ajouter plus tard.
  • La question suivante concerne les protocoles IPv4/IPv6.
    Faites votre choix ou conservez les valeurs par défaut si vous ne savez pas quoi répondre.
  • Ensuite, l’assistant vous pose des questions sur les paramètres IP statiques :

    Je recommande de cliquer sur Yes (Oui) pour fixer votre adresse IP.
  • L’écran suivant est un message d’avertissement concernant l’utilisation d’un DHCP et d’une adresse IP statique sur la même plage réseau :

    La plupart du temps, le routeur détectera votre Raspberry Pi et n’attribuera pas cette IP à un autre appareil.
  • Ensuite, il vous donne l’adresse IPv6 si vous avez choisi de la garder activée.
  • Ensuite, l’assistant vous demande d’activer l’interface d’administration Web :

    Je vous recommande vivement de le faire, c’est une fonctionnalité majeure de Pi-Hole et vous allez l’adorer.
  • Dans l’étape suivante, vous devez confirmer l’installation de Lighttpd. C’est obligatoire pour que l’interface web fonctionne, choisissez «On».
  • Maintenant, vous devez choisir si vous souhaitez activer le journal des requêtes.
    Pi Hole stockera toutes les requêtes DNS traitées et pourra afficher des statistiques sur celles-ci.
    Je vous recommande de l’activer pour le moment, vous pourrez le désactiver plus tard sur l’interface web.
  • Enfin, il existe un mode de confidentialité à sélectionner entre cinq niveaux.
    Même chose ici, vous pourrez modifier votre choix plus tard :

    Si vous l’installez pour une entreprise, assurez-vous d’avoir la permission d’activer le journal des requêtes et d’afficher les détails de chaque demande, c’est probablement quelque chose à voir avec votre service juridique.

Ok, c’était un long assistant, mais en gros, vous pouvez simplement garder la valeur par défaut sur chaque écran 🙂
Vous pourrez changer tous ces paramètres plus tard grâce à l’interface Web.

Après cela, le processus d’installation se poursuit en téléchargeant et en installant de nouveaux paquets en fonction de vos choix.

Ne manquez pas le dernier écran car il vous donnera l’adresse de l’interface Web et le mot de passe de connexion :

J’expliquerai l’interface Web dans la section suivante.
Mais avant cela, nous devons paramétrer les clients afin d’utiliser le nouveau serveur DNS.

Configuration du client

Configuration DHCP

Le moyen le plus simple de configurer tous les périphériques à la fois consiste à modifier la configuration de votre serveur DHCP.
Chez vous c’est probablement votre box Internet qui assure ce rôle.

Je ne vais pas expliquer cela en détail, car c’est différent selon chaque box.
L’option peut se trouver dans les paramètres DHCP ou dans les paramètres DNS.

Pour moi, c’est dans les paramètres DNS.

La seule chose à faire est de supprimer toutes les valeurs et de définir le serveur DNS principal sur 192.168.1.17.
C’est l’adresse IP de mon Raspberry Pi, renseignez la vôtre à la place.
Ne renseignez pas de serveur DNS IPv4 secondaire, sauf si vous avez deux Raspberry Pi avec Pi-Hole sur votre réseau.

Grâce à cette configuration, tout appareil utilisant le serveur DHCP de votre réseau utilisera désormais le bloqueur de publicités Pi-Hole en tant que serveur DNS.
La mise à jour des paramètres sur tous les appareils connectés à votre réseau peut prendre quelques heures, soyez patient ou déconnectez/reconnectez-les manuellement.

Configuration statique

Si vous n’avez pas accès à ces paramètres ou si vous souhaitez essayer d’abord, vous pouvez ne modifier que les paramètres de votre ordinateur seul :

Sous Windows 10:

  • Faites un clic droit sur le « Menu Démarrer » et choisissez « Connexions réseau »
  • Cliquez ensuite sur « Modifier les paramètres de l’adaptateur »
  • Faites un clic droit sur votre connexion actuelle et choisissez « Propriétés »
  • Double-cliquez sur « Internet Protocol Version 4 (TCP / IPv4) »
  • Réglez le serveur DNS sur statique et entrez l’adresse IP de votre Raspberry Pi
    Gardez le serveur DNS secondaire vide

Sous Linux et Mac OS:

  • Si vous disposez d’une interface graphique, vous trouverez les paramètres réseau dans les Préférences Système
  • Sinon, vous pouvez modifier le fichier /etc/resolv.conf et remplacer le serveur DNS actuel par l’adresse IP de votre Raspberry Pi

Sur mobile, c’est dans vos paramètres Wi-Fi.
Allez sur « détails » ou « modifiez le réseau » sur un réseau pour voir la configuration DNS.

Initiation au Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Visionnez ma formation vidéo pour démarrer du bon pied.
Découvrez le Raspberry Pi, le matériel, ses logiciels particuliers et créez vos 5 premiers projets avec moi.

L’interface Web de Pi-Hole

Pi-Hole est livré avec une excellente interface Web, voyons ça maintenant.

Première connexion

Pour accéder à l’interface Web, ouvrez votre navigateur et allez sur http://<RASPBERRYPI_IP>/admin
Dans mon cas, c’est http://192.168.1.17/admin

Si vous n’avez pas noté l’adresse IP lors de l’assistant d’installation, vous pouvez la trouver avec « ifconfig ».

Une fois sur la page Web, cliquez sur Connexion et entrez le mot de passe que vous avez obtenu précédemment.
Si tout est correct, vous obtiendrez une page semblable à celle-ci :

Sur cette page, vous pouvez voir toutes les statistiques de votre utilisation d’Internet:

  • Total queries (Nombre total de requêtes): combien de requêtes ont été traitées
  • Queries blocked (Requêtes bloquées) : combien de requêtes ont été bloquées
  • Percent blocked (Pourcentage de blocage) = requêtes bloquées / nombre total de requêtes
  • (Domains on Blacklist) Domaines sur liste noire : combien de noms de domaine sont présent sur la liste noire

Il existe également des graphiques représentant l’évolution des requêtes et des clients au cours des dernières heures.
Deux graphiques à secteurs affichent des données sur les types de requêtes.
Plus bas (ce n’est pas visible sur la capture d’écran), il répertorie les principaux domaines et ceux bloqués. Même chose pour les clients.

C’est plutôt cool n’est-ce pas ? et ce n’est que la première page 🙂

Les sections du menu

Dans le menu principal, vous trouverez des liens vers les autres pages et sections :

  • Dashboard (Tableau de bord) : la page que nous venons de voir
  • Query Log (Journal des requêtes): si activé, affiche toutes les requêtes traitées et si Pi-Hole les a bloquées ou non
  • Long term data (Données à long terme) : le tableau de bord affiche des données sur les dernières 24 heures. Dans cette section, vous pouvez spécifier la plage de dates
  • Whitelist (Liste blanche) : ici vous pouvez ajouter des domaines à la liste blanche (s’ils sont sur une liste noire et que vous ne voulez pas les bloquer). Par exemple, j’utilise Google Analytics pour ce site Web, et il est sur la liste noire, j’ai donc ajouté l’URL ici
  • Disable (Désactiver) : Parfois, vous devrez peut-être désactiver Pi-Hole pendant quelques minutes ou de manière plus permanente pour faire des opérations spécifiques sur votre ordinateur. C’est ici que vous pouvez le faire.
  • Tools (Outils) : un tas d’outils pour déboguer Pi-Hole, je vous laisse découvrir cette partie
  • Settings (Paramètres) : tous les menus de configuration, nous y reviendrons dans le paragraphe suivant
  • Log out / Donate / Help (Déconnexion/Don/Aide) : c’est assez explicite 🙂

Si vous avez des questions sur un élément du menu, laissez un commentaire ci-dessous et j’essayerai de vous aider

Paramètres

Regardons en particulier la partie paramètres.
Lorsque vous cliquez sur l’élément du menu « Settings », vous obtenez 7 onglets pour les paramètres :

En gros, vous pouvez modifier ici toutes les options que vous avez précédemment choisies dans l’assistant d’installation.

  • System (Système) : Dans ce premier onglet, vous pouvez vérifier les informations sur le réseau, la version et l’utilisation de Pi-Hole. Vous avez également une « Danger Zone » (Zone de danger) pour redémarrer les services, redémarrer le Raspberry Pi ou effacer les journaux
  • Adlists (Listes de blocage) : dans cet onglet, vous pouvez gérer les domaines sur liste noire. Vous pouvez désactiver ou supprimer les listes noires par défaut, ou en ajouter de nouvelles
  • DNS : l’onglet DNS est l’endroit où vous pouvez changer vos fournisseurs DNS et configurer les paramètres DNS plus avancés
  • DHCP : Cet onglet vous permet d’activer un serveur DHCP sur Pi-Hole. C’est une autre façon de configurer les clients si votre routeur/box actuel ne le fait pas. N’oubliez pas de désactiver l’ancien serveur DNS si vous souhaitez essayer cette fonctionnalité
  • Interface API/Web : l’onglet suivant est destiné aux différents paramètres de l’interface. Vous pouvez masquer des domaines sur le tableau de bord et personnaliser l’affichage de l’interface
  • Privacy (Confidentialité) : dans cet onglet, vous pouvez modifier le niveau de confidentialité que vous avez choisi dans l’assistant d’installation pour augmenter ou diminuer le niveau de confidentialité sur l’interface
  • Teleporter : Enfin, ce qu’ils appellent « Teleporter » n’est qu’un outil d’import/export, pour déplacer la configuration d’un Raspberry Pi à un autre
Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Envie d'aller un peu plus loin que faire clignoter une LED ? Vous avez besoin de ce livre pour passer à des projets plus avancés.

Conseils sur Pi-Hole

Avant de terminer ce tutoriel, il y a quelques autres choses que vous devez savoir sur Pi-Hole.

Mettre à jour la liste noire

Comme vous pouvez le deviner, les listes noires de domaine sont actualisées chaque jour.
Tout comme les logiciels antivirus, vous devez les mettre à jour régulièrement pour maintenir une bonne protection.

Pour ce faire, allez dans Tools > Update Gravity et cliquez sur « Update ».

Pi-Hole téléchargera chaque fichier de liste noire à partir des sources spécifiées et rechargera la configuration.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

Mettre à jour le logiciel

L’autre chose que vous devez mettre à jour est le logiciel.
Pi-Hole publie régulièrement des mises à jour et des correctifs, vous devez également le mettre à jour régulièrement.

Pour ce faire, la procédure est simple :

  • Connectez-vous à votre Raspberry Pi via SSH
  • Tapez cette commande:
    sudo pihole -up
  • Vous obtiendrez quelque chose de similaire :
     
  • Dans mon cas, je suis déjà à jour, mais s’il y a une mise à jour, vous la verrez ici.

Questions liées

Existe-t-il un moyen d’utiliser Pi-Hole pour bloquer plus que des domaines publicitaires? Oui, vous pouvez ajouter des noms de domaine personnalisés et vos propres listes. Ainsi, vous pouvez l’utiliser pour bloquer par exemple : les domaines sensibles pour les enfants, des domaines spécifiques ou les sites Web connus pour installer des logiciels malveillants.

Que puis-je faire s’il bloque un site Web utile ? Si vous avez des sites Web que vous utilisez souvent qui ne fonctionnent pas après l’installation de Pi-Hole, vous pouvez ajouter le nom de domaine dans la liste blanche pour le débloquer.

Conclusion

Voilà, vous avez tout ce que vous avez besoin de savoir pour installer et configurer Pi-Hole sur votre Raspberry Pi.
J’espère que cela vous aidera à supprimer les publicités et à bloquer les domaines indésirables.

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi en publiant des guides détaillés et des tutoriels rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec une solide expérience dans le développement web.

Recent Posts

"Maitrisez Python sur Raspberry Pi" est enfin disponible en français (10% de réduction cette semaine)

X