15 meilleures distributions à utiliser sur Raspberry Pi


Le Raspberry Pi n’est heureusement pas limité à Raspberry Pi OS, qui est la distribution officielle, mais qui est loin d’être la seule disponible. En fonction du modèle utilisé, de vos objectifs et de vos préférences, cela peut être une bonne chose d’envisager d’autres options. J’ai testé la plupart d’entre elles, et je vous partage mes préférées dans cet article.

Utilisation du Raspberry PiDistribution recommandée
BureauRaspberry Pi OS
ServeurDietPi
Jeux rétrosBatocera
Media-centerLibreElec

Je vais vous présenter ici 15 distributions qui valent le détour et qui méritent d’être testées si vous êtes à la recherche du système idéal.
À noter que la plupart d’entre elles peuvent désormais être installées sur un disque dur SSD. Cela ne coûte guère plus cher qu’une carte SD (vérifier le prix actuel sur Amazon) et permet d’améliorer nettement les performances.

À propos, si vous êtes novice sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer vos premiers pas (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book « Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours« . Il s’agit d’un défi de 30 jours au cours duquel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin apprécier cet appareil passionnant qu’est le Raspberry Pi.

1 – Raspberry Pi OS

Téléchargez mon glossaire !
Un peu perdu avec toutes ces abbréviations et nouveaux mots ? Téléchargez le glossaire complet au format PDF :-)

Raspberry Pi OS est donc la distribution officielle du Raspberry Pi
Raspberry Pi OS est basé sur Debian, et donc faite en suivant la même philosophie, c’est-à-dire stabilité et performance.
De nombreux paquets Debian sont disponibles sur Raspberry Pi.

Depuis sa première sortie en 2012, il y a eu de nombreuses améliorations.
Actuellement, Raspberry Pi OS est préinstallé avec le bureau PIXEL (basé sur LXDE), ce qui rend le Raspberry Pi utilisable en tant qu’ordinateur de bureau classique.
Au niveau des logiciels préinstallés, on retrouve les essentiels comme Chromium, Minecraft Pi, Scratch ou encore LibreOffice.

L’installation de paquets supplémentaires ou d’un environnement de bureau différent est facilité par la présence d’un gestionnaire de paquet (outil graphique ou apt directement).
Si vous avez l’habitude de Debian et Ubuntu, vous ne serez pas perdus.

Je mets Raspberry Pi OS en premier, car il y a de nombreux avantages à rester sur cette distribution : compatibilité, fiabilité et c’est adapté à la plupart des projets pour débutant.
Raspberry Pi OS marche très bien quel que soit le modèle de Raspberry Pi utilisé.

Raspberry Pi OS est disponible au téléchargement sur le site web officiel.
Pour l’installer, vous pouvez ensuite regarder mon tutoriel détaillé ici.
À savoir qu’une version 64 bits est en développement, j’explique à quoi vous attendre et comment l’installer ici.

Article lié : Comment Savoir Quel OS Tourne Sur Un Raspberry Pi ?

Maîtrisez Raspberry Pi en 30 jours
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Découvrez les secrets du Raspberry Pi à travers un challenge de 30 jours.

2 – Ubuntu

Il y a quelques mois en arrière, l’installation d’Ubuntu sur Raspberry Pi était une sacrée aventure. 🙂
Mon dernier essai a été plus fructueux (vous pouvez lire le tutoriel ici pour l’installer), tout marche bien que ce soit sur Raspberry Pi 3 ou 4.

Ubuntu est rapidement devenue la distribution Linux la plus utilisée dans le monde.
Basé sur Debian, la distribution fonctionne avec un cycle de développement bien plus court, et donc vous permet d’utiliser les dernières mise à jour bien plus rapidement qu’avec Debian/Raspberry Pi OS.

Si vous êtes habitué à Ubuntu et cherchez une alternative à Raspberry Pi OS, Ubuntu pour Raspberry Pi est probablement un bon choix pour vous.
Même si vous n’aurez pas énormément de support de la part des développeurs et de la communauté Raspberry Pi, sa réputation dans le monde des PCs nous donne envie de tester plus en détail cette distribution.

Derrière une interface bien plus moderne, vous retrouverez les mêmes paquets de base que sur Raspberry Pi OS: LibreOffice, Minecraft Pi, Scratch, …
Et, il y a quelques petits changements, comme la présence de Firefox en tant que navigateur par défaut
Vous pouvez bien sûr utiliser apt pour l’installation de paquets supplémentaires.

J’ai mis cette distribution en deuxième, car pour moi l’environnement de travail est plus attractif et plus d’actualité que Raspberry Pi OS.
Mais, cela au détriment de la stabilité. Le manque de support de la communauté Raspberry Pi peut également être un problème.
Cela reste une très bonne distribution pour démarrer.

Le téléchargement des images Ubuntu pour Raspberry Pi se passe ici.
C’est la version serveur (avec le terminal seulement), mais vous pouvez installer votre environnement de bureau préféré par-dessus. (les commandes sont indiquées sur la même page)
Un Raspberry Pi est recommandé pour avoir la meilleure expérience possible avec un environnement de bureau.

Et bien sur, vous trouverez mon tutoriel complet sur l’installation d’Ubuntu ici.7

Note : Pour une alternative plus légère, ARMBian est désormais basée sur Ubuntu. Je vous laisse lire mon test complet ici si cela vous intéresse.

Initiation au Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Visionnez ma formation vidéo pour démarrer du bon pied.
Découvrez le Raspberry Pi, le matériel, ses logiciels particuliers et créez vos 5 premiers projets avec moi.

3 – Batocera

Batocera est actuellement mon application préférée pour le rétro-gaming sur un Raspberry Pi. Elle est assez récente, donc ce n’est peut-être pas celle dont vous entendez le plus parler, mais je pense qu’elle mérite cette place sur le podium.

Batocera s’inspire de Recalbox, une autre solution dont je parlerai un peu plus tard. Elle reprend donc toutes les bonnes choses de Recalbox et y ajoute une couche supplémentaire avec des fonctionnalités intéressantes (comme le téléchargeur de contenu intégré) et des performances optimisées. Le meilleur moyen de vous la présenter est en vidéo, voici donc la bande-annonce de Batocera :

https://youtu.be/GK4OtN_gYNI

Comme pour toutes les distributions de cette liste, vous pouvez également lire mon guide complet sur Batocera en cliquant sur le lien.

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Envie d'aller un peu plus loin que faire clignoter une LED ? Vous avez besoin de ce livre pour passer à des projets plus avancés.

4 – Manjaro

Manjaro est une distribution que j’ai découverte plus récemment sur Raspberry Pi, mais qui mérite sa place ici.
Cela marche très bien et j’aime vraiment.

Manjaro est basée sur Arch Linux, un système plutôt rare sur Raspberry Pi.
Mais c’est cool, ça nous permet d’apprendre de nouvelles choses.
Son but est d’être rapide et facile à utiliser par les débutants.

Manjaro est disponible dans de nombreuses variantes incluant les environnements de bureau les plus connus. (XFCE, GNOME, KDE, Cinnamon, LXDE, Mate, etc.)
Vous pouvez aussi démarrer avec une version minimale (appelée Architect) ou vous pourrez ensuite installer uniquement ce que vous désirez et tout configurer.

Manjaro est disponible sur Raspberry Pi 4, et je vous recommande vraiment d’utiliser ce modèle pour profiter de ce système en mode graphique.
Les images sont disponibles ici au téléchargement.
N’hésitez pas à jeter un œil à mon tutoriel d’installation de Manjaro si cela vous intéresse.

5 – LibreElec

Sur l’image ça ne semble pas bien différent de n’importe quelle autre distribution faisant tourner Kodi.
Mais, c’est bien différent, tout est différent, c’est LibreElec 🙂

LibreElec est un fork d’OpenElec, a système construit de zéro pour faire tourner Kodi et seulement Kodi.
Le but d’OpenElec, et donc de LibreElec est de fournir la distribution la plus légère possible permettant de faire fonctionner Kodi dans les meilleures conditions.

Donc ce n’est pas basé sur Raspberry Pi OS comme pour OSMC (dont je parle un peu plus tard), et ce n’est pas d’ailleurs basé sur un autre système connu. C’est un système à part entière, complètement différent.
LibreElec a été créé en 2016 alors que le projet OpenElec commençait à perdre de la vitesse.

Si cela vous intéresse, vous pouvez en lire davantage ici ou télécharger les images sur cette page.

6 – Retropie

Retropie est une distribution très connue, qui vous permet de transformer votre Raspberry Pi dans une console de retro gaming.
Basée sur Raspberry Pi OS, elle vous permet de jouer à des vieux jeux d’anciens PC ou de Nintendo 64 par exemple.

Retropie fournit une installation simple et une interface relativement facile d’accès pour démarrer et jouer à vos jeux préférés rapidement.
Avant de pouvoir jouer, il vous faudra télécharger des ROMs depuis Internet, puis les envoyer vers votre Raspberry Pi.
Elles seront ensuite disponibles directement dans le menu principal de Retropie.

Pour une expérience encore meilleure, vous pouvez même utiliser une manette « à l’ancienne », comme celle de la SNES et profiter de vos jeux comme si vous aviez été téléportés dans votre enfance !
J’ai choisi de placer Retropie en 3ᵉ position car c’est une bonne distribution qui permet notamment à de nombreux joueurs de découvrir l’univers du Raspberry Pi, et donc de le faire connaître.

Des images toutes prêtes pour le Raspberry Pi sont disponibles ici.
Au moment de la rédaction de cet article, Retropie n’était toujours pas compatible avec le Raspberry Pi 4, mais croisons les doigts pour que cela arrive prochainement.
J’ai aussi quelques articles sur Retropie que je vous invite à regarder avant d’aller plus loin :

7 – Kali Linux

Vous connaissez Mr. Robot ?
Kali Linux est la meilleure distribution de pen-testing et de hacking incluant de nombreux outils de sécurité pour de nombreux objectifs :

  • Attaque de réseau Wi-Fi
  • Hack de mots de passe
  • Recherche d’informations
  • Attaque de pages web
  • Analyseur de réseau
  • Scanner de vulnérabilités
  • Et bien d’autres …

Derrière Kali Linux, on retrouve Offensive Security, un formateur et auditeur en sécurité très connu.
Ils ont fondé et maintenu cette distribution, qui était avant connue sous le nom de Backtrack, pour devenir une référence sur le marché de la sécurité informatique.

Si vous souhaitez aller plus loin, vous pouvez lire mon article sur les 15 premières étapes de la découverte de Kali Linux sur Raspberry Pi.
Et, comme d’habitude, voici le lien vers les images à télécharger.
Il vous faudra scroller un peu pour trouver la partie consacrée au Raspberry Pi (et Kali fonctionne très bien sur Raspberry Pi 4 pour information).

8 – Kano OS

Comme vous pouvez le voir sur l’image, Kano OS est une distribution à destination des enfants.
Kano est un fabricant de kits informatique pour les écoles et les enfants en général, pour leur apprendre le fonctionnement d’un ordinateur.
Mais, ils fournissent aussi un système gratuit et open-source à installer sur Raspberry Pi.

À la fin de l’installation, un assistant rigolo va vous aider à créer un compte utilisation, qui deviendra votre personnage dans l’aventure Kano. 🙂
Ensuite, vous pourrez passer au mode histoire afin de découvrir tout ce que propose Kano OS.
Vous pouvez aussi découvrir toutes les applications via le menu, ou vous trouverez les logiciels principaux (Minecraft, YouTube, un navigateur web) mais aussi des applications plus spécifiques pour démarrer de petits projets avec vos enfants, comme le présente la vidéo :

Si cela vous intéresse, Kano propose un kit complet incluant un Raspberry Pi (plus d’infos ici sur Amazon), un écran et un clavier. Le kit parfait pour vos enfants !

Le site web de Kano fournit plein de ressources pour vous aider à démarrer avec cette distribution.
Si vous voulez faire un test, vous pouvez télécharger le système et des livres sur cette page.

9 – Gentoo

Gentoo est une distribution légère que vous construisez un peu à votre manière, pour installer seulement les logiciels nécessaires.
Avec la fin du support d’Arch Linux pour Raspberry Pi (hors Manjaro), Gentoo pourrait bien devenir le nouveau standard en termes de flexibilité pour vos projets.

Gentoo n’est pas un nouveau-né dans le monde Linux. La première version date de 2000 !
Je me souviens d’avoir eu pas mal de difficultés la première fois que j’ai testé Gentoo lorsque j’étais étudiant, mais il y a eu beaucoup de changements depuis les années 2000. 🙂
La plupart du temps, vous pouvez maintenant installer les nouveaux paquets en utilisant emerge et portage (qui sont un peu les équivalent de apt).

La grande différence entre Gentoo et les autres distributions présentées ici, c’est que les paquets sont compilés localement sur votre ordinateur.
Lorsque vous choisissez un nouveau logiciel à installer, le système va télécharger le code source correspondant, l’extraire et le compiler en fonction de vos préférences et de l’ordinateur utilisé.
C’est donc vraiment optimisé à tous les niveaux, contrairement aux systèmes basé sur Debian, ou vous téléchargez le même paquet générique que tout le monde.

Pour cette distribution, je préfère vous rediriger directement sur le Wiki officiel de Gentoo pour Raspberry Pi, qui vous expliquera la procédure d’installation, et notamment les liens de téléchargements.

10 – Recalbox

Recalbox est le dernier système de retro gaming que je vais vous présenter dans cette liste.
Comme pour Retropie et Lakka, il vous permet de jouer à d’anciens jeux vidéo sur votre Raspberry Pi (NES, SNES, Atari, etc.).

Voici une courte vidéo de présentation du système (pas sur la dernière version, mais vous comprendrez le principe quand même) :

Recalbox est un système plus jeune que Retropie, mais avec davantage de fonctionnalités.
Il vous faudra donc l’essayer avant de faire votre choix.
Par exemple, j’aime beaucoup que tout soit intégré dans l’interface (pas besoin de passer par raspi-config ou le script de configuration comme sur Retropie par exemple).

Vous pouvez télécharger les images sur le site officiel.
Pour plus d’info sur l’installation de Recalbox, cliquez sur le lien pour lire mon tutoriel.
J’ai aussi d’autres guides sur le sujet, notamment celui-ci qui vous expliquera la différence avec Retropie, et un autre pour utiliser une manette PS4 sur Recalbox.

11 – DietPi

DietPi est ma distribution minimale favorite sur Raspberry Pi.
J’aime vraiment cette distribution, car c’est très proche de Raspberry Pi OS Lite sauf que vous avez un assistant d’installation inclus et uniquement les paquets indispensables installés.
Si vous êtes à la recherche de performances ou voulez avoir plus de contrôle sur ce qui est installé, DietPi est vraiment une bonne option à prendre en considération.

DietPi est une distribution récente (créée en 2015, je dirais) avec une image dont la taille est inférieure à 1 Go (celle de Raspberry Pi OS Lite fait 1.8 Go) et seulement la moitié des paquets de Raspberry Pi OS Lite installés par défaut.
Au premier démarrage, un assistant vous demandera de configurer le système exactement comme vous le souhaitez.

Vous trouverez les images en téléchargement depuis le site officiel
Et pour information, DietPi fonctionne très bien sur Raspberry Pi 4 (mon guide d’installation ici).

12 – OSMC

OSMC (alias Open Source Media Center) est l’une des meilleures solutions de media center faite pour Raspberry Pi.
Basée sur Debian et utilisant Kodi comme interface utilisateur, OSMC est une distribution Linux facile à installer et à utiliser.
OSMC peut jouer la plupart des formats de fichier média et streamer depuis n’importe quelle source.

J’ai choisi de la mettre dans cette liste, car il s’agit d’une des utilisations du Raspberry Pi les plus courantes. Ainsi, pour moins de 50€ vous pouvez mettre en place votre propre media center ou transformer une TV un peu ancienne en smart TV moderne.
L’interface est excellente, le système se met à jour automatiquement et la communauté est toujours présente en cas de problème.

Vous pouvez télécharger les images OSMC depuis le site officiel.
J’ai aussi un tutoriel pour vous aider à l’installer sur votre Raspberry Pi si nécessaire.

13 – Fedora

Fedora est une distribution Linux très populaire, basée sur RedHat, avec quelque chose comme 1.5 million d’utilisateurs aujourd’hui.
Fedora a été créée en 2003, en tant qu’alternative open-source à RedHat.
Et depuis quelques mois, Fedora est disponible en tant que version stable sur Raspberry Pi (avec 3 versions : Server, Minimal et Workstation).

Si vous êtes nouveau sur Fedora, attendez-vous à quelque chose de similaire à des distributions classiques comme Debian ou Ubuntu au niveau de l’utilisation et des logiciels disponibles. Il est possible de faire tourner la plupart des environnements de bureau sur Fedora, et tous les logiciels les plus connus.
Mais, il y a quelques changements avec lesquels vous aurez peut-être du mal au début.
Certaines commandes sont complètement différentes et vous pourrez aussi noter des différences dans la gestion des paquets ainsi que l’emplacement des fichiers.

Si vous voulez essayer, vous pouvez télécharger les images ici.

14 – OpenMediaVault

Si vous avez l’intention de créer un lecteur réseau facilement et à bas cout, OpenMediaVault est probablement un bon choix.
OpenMediaVault est basé sur Debian, et fournit une solution NAS clé en main qui inclue tous les services indispensables : Samba, SSH, FTP, NFS, etc.

OpenMediaVault est une solution facile à utiliser dès l’installation que n’importe qui peut installer à la maison ou dans une petite entreprise.
Cela marche très bien sur Raspberry Pi. Vous pouvez ajouter une carte SD avec beaucoup de place ou un disque externe pour stocker tous vos fichiers dessus (films, backups, etc.).

Une autre chose à savoir est qu’il est possible d’installer de nombreux plugins pour améliorer OpenMediaVault.
Le système vous permet d’avoir la plupart des services sur votre Raspberry Pi, même si la partie NAS ne vous intéresse pas forcément.
Par exemple, installer et administrer un serveur FTP sera bien plus simple avec OpenMediaVault.
Vous pouvez aussi installer les extensions Nginx et MySQL pour monter un serveur web en réalisant toute la configuration depuis l’interface web d’OpenMediaVault.

J’ai choisi de l’inclure dans cette liste pour deux raisons :

  • Il simplifie la vie des débutants pour créer un serveur à la maison.
  • Il est fiable. Je l’ai utilisé à mon travail avec 200 personnes connectées dessus sans aucun problème.

L’image pour OpenMediaVault est disponible sur SourceForge (les dernières versions sont compatibles avec le Raspberry Pi 4, vous trouverez mon guide complet ici). Et je vous explique toutes les étapes de l’installation à la fin de ce tutoriel consacré aux serveurs de fichiers sur Raspberry Pi.

15 – CentOS

Et le dernier système que j’ai jugé intéressant à mettre dans cette liste est CentOS.
CentOS est une distribution bien connue pour sa stabilité et son respect des bonnes pratiques Linux.
CentOS est basé sur la distribution Red Hat (comme Fedora), donc vous retrouverez de nombreuses similitudes avec ces systèmes.

Il existe une version pour Raspberry Pi et cela fonctionne particulièrement bien sur Raspberry Pi 3 B+ (pas encore disponible sur Raspberry Pi 4).
Mais, si vous êtes habitués à Raspberry Pi OS, il y aura quelques réflexes à changer pour vous faire aux commandes et au mode de fonctionnement de CentOS.
Comme pour Fedora, les commandes de gestion du système sont différentes.

Il existe 3 versions de CentOS au téléchargement : GNOME, KDE et Minimal.
Vous les trouverez en suivant ce lien.
Et, si vous avez besoin d’aide pour démarrer, vous pouvez lire mon tutoriel sur le sujet ici.

Matériel recommandé

Si vous avez l’intention de tester certaines des distributions listées ci-dessus, voici le matériel que je vous conseille de vous procurer afin de gagner du temps :

  • La carte SD la plus rapide : Si comme moi, vous êtes du genre à installer un nouveau système tous les 2 jours, je vous conseille une carte SD très rapide et avec suffisamment de place. Cela vous permettra d’utiliser du multi-boot, ou en tout cas d’accélérer l’installation des systèmes.
  • Un Raspberry Pi 4 : Pratiquement tous les systèmes listés ici sont désormais compatibles avec le Raspberry Pi 4. Il serait dommage de ne pas profiter des meilleures performances disponibles.
  • Une clé USB / SSD : Comme indiqué en début d’article, la technologie SSD permet de nettement améliorer les performances de votre Raspberry Pi, et du système utilisé. Jetez un œil à ce modèle compact très intéressant.
Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

Conclusion

Nous voilà donc à la fin de cette liste, dont le but était principalement de vous faire découvrir 15 systèmes d’exploitations intéressants à utiliser sur Raspberry Pi.

Si je devais en faire un résumé, je dirais que pour les débutants et les petits projets, Raspberry Pi OS reste la meilleure option. Et ensuite les autres distributions doivent plus être choisies en fonction des besoins ou des affinités.

À noter que d’autres systèmes fonctionnent très bien et peuvent vous intéresser suivant votre usage du Raspberry Pi (cliquez sur les liens ci-dessous pour lire mon article sur le sujet) :

  • Twister OS : une version boostée de Raspberry Pi OS, incluant toutes les applications nécessaires
  • Chromium OS : une variante open source du système de Google
  • Android : bien utile pour les applications mobiles, que ce soit pou le jeu ou autre. Parfait avec le RasPad 3 notamment.

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi en publiant des guides détaillés et des tutoriels rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec une solide expérience dans le développement web.

Recent Posts

Promo : Maîtrisez votre Raspberry Pi