15 Projets Réseau avec Raspberry Pi pour la maison / bureau

On peut utiliser un Raspberry Pi pour presque tout, mais les projets réseau sont généralement mes préférés. Ces projets peuvent être très utiles, la plupart ne nécessitent pas de matériel supplémentaire et la configuration initiale est souvent assez simple. Cela dit, j’ai été administrateur réseau pendant des années, alors je ne suis pas forcément objectif.

Quoi qu’il en soit, si vous recherchez l’inspiration pour des projets que vous pouvez rapidement essayer à la maison ou sur même sur un réseau un peu plus grand, voici 15 idées pour vous. Pour chaque idée listée, je mets un lien vers mes tutoriels étape par étape pour vous guider dans l’installation.

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Assistant personnel connecté

Utiliser un Raspberry Pi comme assistant personnel est un projet populaire pour tout propriétaire de Raspberry Pi. C’est un projet populaire parce qu’une fois relié à tous vos appareils connectés, il rend le Raspberry Pi vraiment utile dans votre installation domestique (ce qui n’est pas le cas de tous les projets).

Home Assistant est probablement la meilleure solution si vous voulez tester, il détectera automatiquement tous vos appareils connectés, et vous pourrez les configurer directement depuis une interface web :

Mais ce n’est pas la seule (HOOBS et Homebridge sont des solutions alternatives).

J’ai également des lampes Python Hue et il existe une API pour interagir avec elles directement en Python (ou tout autre langage). Alors si vous êtes à la recherche d’un défi, programmer vos appareils connectés pourrait être un projet intéressant.

Dans mon livre (« Maîtrisez Python sur Raspberry Pi« ), j’explique en détail comment j’ai programmé le mien pour qu’il s’allume et s’éteigne automatiquement en fonction des heures de coucher et de lever du soleil, mais vous pouvez consulter le lien ci-dessous pour un court tutoriel qui vous aidera à démarrer.

Articles connexes :

Bloqueur de publicités sur l’ensemble du réseau

L’utilisation du Raspberry Pi comme bloqueur de publicités est également assez intéressante. Ce n’est pas compliqué et c’est très utile. L’objectif est d’exécuter un logiciel sur le Raspberry Pi qui bloquera toutes les publicités sur tous les appareils connectés à votre réseau.

L’idée est de remplacer votre serveur DNS actuel (votre routeur Internet en général), par le Raspberry Pi. Et sur le Raspberry Pi, vous avez une interface web pour configurer et surveiller le tout.

Deux services sont disponibles à cet effet : Pi-Hole et AdGuard Home. Dans les deux cas, l’installation est simple (ils ont des scripts qui font tout pour vous), mais vous pouvez trouver mes tutoriels étape par étape ci-dessous si nécessaire.

Articles connexes :

Héberger un petit site web

Un Raspberry Pi est plutôt parfait pour héberger un site web (j’héberge des sites web assez populaires sur des serveurs avec moins de RAM/CPU qu’un Raspberry Pi 4).

Que vous souhaitiez apprendre le développement web, tester quelques applications web (WordPress, PHPMyAdmin, etc.) ou créer quelques pages pour votre usage personnel, faire cela sur votre Raspberry Pi est très bien, vous n’avez pas besoin de plus.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Il est même possible d’héberger un site web public à la maison si vous suivez les bonnes pratiques pour le faire fonctionner (configuration du pare-feu) et assurer sa sécurité. Si vous voulez essayer, j’ai un cours vidéo disponible pour les membres de la communauté (en anglais) où j’explique tout ce dont vous avez besoin pour le faire (y compris la configuration du pare-feu, la redirection de port et les certificats SSL).

Articles connexes :

Médiacenter

Ce que j’appelle un médiacenter est simplement une interface agréable qui vous permet de regarder des films ou d’écouter de la musique sur votre Raspberry Pi. Ils sont généralement conçus pour fonctionner sur une TV, c’est comme transformer une vieille TV en une TV connectée. Volumio en est un, par exemple (pour la musique), et voici à quoi il ressemble :

Une autre application populaire dans le genre est Kodi. Elle fonctionne sur Raspberry Pi OS, mais si votre objectif est de l’utiliser sur une TV, vous installerez très probablement OSMC ou LibreElec à la place. Il s’agit de minuscules distributions Linux, créées uniquement pour faire fonctionner Kodi (pour qu’il se lance automatiquement).

Une fois Kodi installé, vous pouvez lire des fichiers locaux (musique ou vidéos), mais vous pouvez également installer des plugins pour vous connecter à la plupart des services de streaming (Netflix, Prime Video, etc.). Il ne s’agit pas nécessairement d’un « projet réseau », selon la manière dont vous le configurez, mais je trouve qu’il a sa place dans cette liste.

Articles connexes :

Serveur de fichiers

Un serveur de fichiers peut être très utile pour partager des fichiers entre plusieurs appareils, ou à des fins de sauvegarde. Mais les NAS traditionnels sont assez chers (j’ai celui-ci, par exemple, et les disques ne sont même pas inclus).

Un Raspberry Pi peut être un substitut bon marché (si vous pouvez vous procurer un Pi à son prix normal). Il n’offre pas autant de sécurité, mais pour une sauvegarde ou pour partager des photos/vidéos, c’est très bien.

Il existe globalement trois façons d’utiliser un Raspberry Pi comme serveur web :

  • Installer Samba et le configurer manuellement : c’est un service Linux courant, mais l’installation et la configuration peuvent être difficiles pour les débutants (tout en lignes de commande).
  • Utiliser une application comme OpenMediaVault : s’appuie sur Samba en arrière-plan, mais fournit une interface web pour configurer et surveiller l’ensemble.
  • Essayer NextCloud : il s’agit également d’une interface web, mais l’objectif est d’avoir quelque chose comme Dropbox ou Google Drive, accessible de partout. Il existe également des tonnes de modules complémentaires que vous pouvez installer pour les tâches collaboratives (calendrier, gestionnaire de tâches et de mots de passe, etc.)

Heureusement pour vous, j’ai des tutoriels pour toutes ces solutions, alors consultez les liens ci-dessous pour essayer celle qui vous intéresse.

Articles connexes :

Il y a aussi une leçon vidéo disponible au sein de la communauté, où j’explique tout pour héberger un serveur de fichiers à la maison sur votre Raspberry Pi. D’abord avec l’option la plus simple (OpenMediaVault) et ensuite avec la méthode traditionnelle (Samba).

Caméra de surveillance

Tous les modèles de Raspberry Pi sont dotés d’un emplacement pour caméra où vous pouvez brancher un module de caméra (et vous pouvez également utiliser une caméra USB). Cela nous permet de créer de nombreux projets amusants (la plupart des kits de robots utilisent une caméra, par exemple).

Comme nous nous concentrons sur les projets réseau pour cette liste, je pense que l’utilisation d’un Raspberry Pi comme caméra de surveillance est une excellente idée. Oui, il faut du matériel (il faut une caméra !), mais c’est bien moins cher qu’une caméra de surveillance du commerce.

Il existe différentes façons de procéder. ZoneMinder est probablement la solution la plus conviviale (lien ci-dessous), mais vous pouvez également utiliser des outils comme « motion » pour une solution plus légère. Commencez par suivre le tutoriel d’installation de la caméra ci-dessous, et ajoutez les applications que vous souhaitez à partir de là.

Articles connexes :

Serveur DNS

J’ai déjà parlé des serveurs DNS plus haut, avec la solution de blocage des publicités. Mais même si votre objectif n’est pas de bloquer toutes les publicités sur votre réseau, l’utilisation d’un Raspberry Pi comme serveur DNS principal (ou forwarder) présente de nombreux avantages :

  • Accélérer votre navigation sur Internet : chaque fois qu’une requête passe par un serveur DNS, cela rajoute un temps d’attente supplémentaire. Avec un serveur DNS sur votre réseau, qui utilise un système de cache, la plupart des requêtes peuvent être traitées directement.
  • Naviguer en toute sécurité : lorsque vous utilisez les serveurs DNS de votre fournisseur d’accès ou ceux de Google, vous leur permettez de connaître tous les sites web que vous visitez sur Internet. En gardant le contrôle du service DNS, vous gardez ces informations privées (la plupart du temps).
  • Stabilité : même en utilisant des serveurs DNS bien connus, vous pouvez perdre votre connexion Internet si les serveurs que vous utilisez sont en panne ou trop lents. En ayant des serveurs DNS sur votre réseau, vous gardez le contrôle sur ce point.
  • Enregistrements personnalisés : avec un serveur DNS chez vous, vous pouvez créer vos enregistrements sur le serveur DNS. Par exemple, si je veux rediriger kodi.me.local vers mon médiacenter Raspberry Pi, c’est possible.

J’explique les différentes solutions disponibles dans le lien ci-dessous si vous voulez essayer.

Article connexe :

Gestionnaire de mots de passe

Utilisez-vous un gestionnaire de mots de passe ? N’êtes-vous pas inquiet de toutes les failles de sécurité auxquelles ils sont régulièrement confrontés ? Une autre solution consiste à héberger votre propre gestionnaire de mots de passe, sur votre propre réseau, afin de garder en permanence la main sur les mots de passe.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Bitwarden peut être installé sur un Raspberry Pi en utilisant un conteneur docker nommé Vaultwarden. L’utilisation de Bitwarden de cette manière est sûre si vous utilisez HTTPS, une redirection de port ou un VPN et si vous créez des sauvegardes du Raspberry Pi.

Vous disposerez d’une interface web pour consulter vos mots de passe, mais la plupart du temps elle est transparente – vous l’utiliserez simplement par le biais d’une extension de votre navigateur web. Bitwarden enregistre automatiquement les nouveaux mots de passe et remplit les formulaires de connexion pour vous.

Article connexe :

Serveur VPN

Un VPN est une connexion sécurisée entre deux points, généralement entre deux réseaux. Vous connaissez peut-être des clients VPN (NordVPN, ExpressVPN, etc.) mais ce n’est pas l’idée ici. Le but de ce projet est de créer votre propre serveur VPN, afin que vous puissiez vous connecter à votre réseau depuis n’importe où dans le monde.

Il existe deux solutions principales pour ce faire : OpenVPN et WireGuard. Tous deux peuvent être installés rapidement sur le Raspberry Pi à l’aide d’un script, et des clients gratuits sont disponibles pour tous les systèmes d’exploitation (y compris votre smartphone).

Si vous essayez plusieurs projets de cette liste, c’est un excellent moyen d’y accéder en toute sécurité lorsque vous êtes en déplacement. Par exemple, vous pouvez vérifier votre caméra de surveillance ou le tableau de bord de votre assistant personnel via la connexion VPN.

Articles connexes :

Besoin de plus de conseils ? Un cours vidéo est disponible pour les membres de la communauté RaspberryTips, avec la procédure étape par étape pour configurer le serveur et les clients (accès à partir de là, en anglais).

Serveur de jeu

Le Raspberry Pi n’est pas nécessairement conçu pour le jeu (même s’il est très populaire pour le rétro gaming, en anglais), mais certains modèles (notamment le Raspberry Pi 4/400) sont des solutions décentes pour héberger un serveur de jeu.

Je suis un grand fan de Minecraft et j’ai géré un serveur public par le passé, j’ai donc essayé sur mon Raspberry Pi, et cela fonctionne plutôt bien.

Si vous voulez jouer avec votre famille ou vos amis sur un petit serveur, c’est une bonne alternative aux hébergeurs payants. Consultez le lien ci-dessous pour la procédure d’installation étape par étape (elle est un peu longue, mais pas trop compliquée).

Article connexe :

Pare-feu et routeur

Le Raspberry Pi ne possède qu’un seul port Ethernet, il n’est donc pas possible de créer un pare-feu avec deux interfaces RJ45. Mais il y a une interface Wi-Fi qui peut être utilisée d’un côté (LAN par exemple). Vous pouvez également essayer avec un adaptateur USB vers Ethernet.

Malheureusement, la plupart des applications de pare-feu modernes ne sont pas disponibles pour l’architecture Raspberry Pi, alors vos options seront limitées si vous voulez vous lancer.

J’ai encore quelques solutions pour vous dans les liens ci-dessous. La première utilise principalement les lignes de commande (iptables & hostapd), mais vous pouvez aussi essayer OpenWrt si vous voulez une interface web.

Articles connexes :

Serveur d’impression

Minuscule idée de projet, mais qui peut s’avérer assez utile : transformer une vieille imprimante USB en imprimante sans fil avec un Raspberry Pi.

L’idée est de la brancher sur le Raspberry Pi, d’y installer l’imprimante et de la partager avec n’importe quel ordinateur du réseau. Le Raspberry Pi peut rester allumé et fonctionner en permanence, afin que vous puissiez imprimer à partir de votre ordinateur principal sans avoir à y brancher l’imprimante à chaque fois.

Si vous avez plusieurs appareils (ou membres de la famille), vous allez adorer. Vous pouvez trouver le tutoriel d’installation ci-dessous, le partage de l’imprimante n’est qu’une case à cocher lors de la configuration.

Article connexe :

Serveur DHCP

Un exemple de projet réseau pour lequel un Raspberry Pi peut être utilisé est celui d’un nœud critique sur votre réseau, tel qu’un serveur DHCP. L’objectif d’un serveur DHCP est d’attribuer des adresses IP à tous les appareils du réseau.

Un Raspberry Pi peut être utilisé comme serveur DHCP en installant Raspberry Pi OS et le paquet DNSMasq. Il y a ensuite une configuration rapide à faire, pour définir une adresse IP statique pour le Raspberry Pi et configurer la plage DHCP pour les autres appareils du réseau.

En général, vous disposez à la maison d’un routeur Internet qui fait déjà office de serveur DHCP, alors la plupart du temps, il n’est pas nécessaire d’utiliser quoi que ce soit d’autre. Mais cela peut être un projet intéressant, pour expérimenter ce concept réseau ou pour une utilisation réelle avec des exigences spécifiques en matière de réseau.

Articles connexes :

Serveur de développement et de test

Si vous êtes développeur (ou un développeur en devenir), il se peut que vous utilisiez des applications cloud pour vos projets. Vous utilisez peut-être GitHub ou GitLab, ou d’autres outils.

N’oubliez pas que la plupart des solutions sont disponibles pour les serveurs Linux, et que certaines d’entre elles peuvent être auto-hébergées sur votre Raspberry Pi à la maison, afin que vous gardiez le contrôle à 100 % de vos données. Je ne dirai pas que c’est idéal pour tout le monde, mais dans certains cas, cela peut être une solution convenable (et c’est gratuit).

Par exemple, j’ai des tutoriels pour installer Jenkins et GitLab sur votre Raspberry Pi (liens ci-dessous).

Vous pouvez également essayer d’exécuter des machines virtuelles sur votre Raspberry Pi si vous avez besoin d’effectuer des tests sur différents environnements. Ce n’est pas encore parfait, mais si vous n’avez pas de serveur traditionnel pour cela, et que vous ne voulez pas utiliser plusieurs ordinateurs, cela peut être quelque chose à essayer.

Articles connexes :

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Rappel: J'ai crée une communauté d'utilisateurs de Raspberry Pi qui vous permet de partage vos avancées, poser vos questions et recevoir de nombreux avantages exclusifs (anglophones uniquement). Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

Serveur de messagerie

De nombreux projets demandent d’envoyer des e-mails, mais la plupart des plateformes de messagerie sont de plus en plus exigeantes et ne nous permettent plus d’utiliser leurs services SMTP aussi facilement qu’auparavant (principalement pour éviter le spam).

L’hébergement d’un serveur de messagerie à la maison peut également être un projet à part entière, même si je ne le recommande pas forcément, à part pour apprendre ou tester (si le Pi est éteint, on ne reçoit plus d’e-mails).

Quoi qu’il en soit, si vous souhaitez en savoir plus sur tous les composants d’un serveur de messagerie complet, j’ai un grand tutoriel pour vous ci-dessous. Il est long et compliqué, mais vous apprendrez probablement beaucoup en cours de route, c’est donc un excellent projet réseau que je me devais d’inclure dans cette liste.

Article connexe :

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *