raspberry pi pico vs zero

Raspberry Pi Pico vs Zero : différences et guide d’achat

Trouver un Raspberry Pi en stock est actuellement un défi, mais il vaut mieux choisir un modèle qui correspond à vos besoins. Dans cette optique, les Raspberry Pi Pico et Zero ont certains points communs et vous pourriez penser qu’ils sont similaires. Ils n’ont pourtant pas du tout été créés pour les mêmes projets, cet article va vous aider à y voir plus clair.

La principale différence entre les deux est que le Pico est un contrôleur tandis que le Zero est un ordinateur, comme les autres Raspberry Pi. Le Pico est idéal pour exécuter une tâche spécifique dans un circuit électronique, mais seul le Zero pourra exécuter un système d’exploitation.

Cela ne veut pas dire que l’un est meilleur que l’autre, vous devez simplement avoir cette différence (et quelques autres) à l’esprit avant de faire votre choix. J’explique tout ce que vous devez savoir dans cet article.

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Raspberry Pi Pico vs Zero : différences techniques

Commençons par voir les principales différences entre le Raspberry Pi Pico et le Zero. Même si, en photo, ils se ressemblent beaucoup, leurs caractéristiques et leur objectif sont très différents.

Contrôleur vs ordinateur

Comme expliqué dans l’introduction, la principale différence à garder à l’esprit est que le Raspberry Pi Pico est un microcontrôleur, tandis que le Raspberry Pi Zero est un ordinateur monocarte.

Un ordinateur monocarte peut en principe faire tout ce que fait votre ordinateur traditionnel, avec des limitations car il n’est pas aussi puissant, et le Raspberry Pi utilise généralement un système Linux (et non Windows ou macOS).

Un microcontrôleur effectue généralement une tâche principale dans un circuit électronique (enregistrer des données provenant de capteurs, faire tourner un moteur si on appuie sur un bouton, etc.) C’est pourquoi le Raspberry Pi Pico dispose de peu d’espace de stockage. Il ne pourra stocker que quelques lignes de code. Il n’y a pas d’emplacement pour carte SD.

Voir : Le Raspberry Pi est-il un microcontrôleur ou un microprocesseur ? (en anglais)

Si vous jetez un coup d’œil aux principales spécifications, il est évident qu’ils n’ont pas été créés pour les mêmes usages :

Raspberry Pi PicoRaspberry Pi Zero
CPURP2040, 2x 133 MHzMinimum de 1 GHz sur la version la plus ancienne
RAM264 Ko512 Mo
Stockage2 Mo maxJusqu’à 1 To avec une carte SD

Si la différence n’est pas suffisamment claire, il vous faudra peut-être d’abord lire cet article : Quelle est la différence entre un Raspberry Pi et un ordinateur ? (en anglais)

Taille : différents formats.

Les Raspberry Pico et Zero sont les plus petits modèles de Raspberry Pi disponibles, et à première vue, on pourrait penser qu’ils ont la même taille, mais ce n’est pas le cas.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Le Raspberry Pi Pico mesure 51 mm de long et 21 mm de large, ce qui en fait le plus petit modèle actuel (d’où son nom). Il comporte des broches d’entrée/sortie (GPIO) des deux côtés, et un seul port USB pour l’alimenter ou transférer du code depuis un ordinateur.

Le Raspberry Pi Zero mesure 65 mm de long et 30 mm de large, il est donc légèrement plus grand. Toutes les broches GPIO sont du même côté (comme sur les autres modèles de Raspberry Pi), et il y a plus de connecteurs disponibles (je vous en parlerai plus tard).

Je suppose que la taille de l’appareil n’aura pas une grande influence dans votre décision, mais je me devais de le mentionner vu qu’il s’agit de l’une des principales différences entre les modèles.

Caractéristiques : broches GPIO

Une chose que vous avez peut-être remarqué sur les photos précédentes, ce sont les broches GPIO. Non seulement le Raspberry Pi Pico en a sur les deux côtés de la carte principale, mais il y a aussi moins de broches que sur le Raspberry Pi Zero (car le Pico est plus petit).

Tous les modèles de Raspberry (y compris le Zero) sont équipés de 40 broches GPIO, à l’exception du Raspberry Pi Pico qui ne dispose que de 26 broches. Cela devrait être suffisant pour la plupart des projets, mais c’est à garder à l’esprit lorsque vous décidez du modèle à acheter.

Si vous avez besoin de plus de détails techniques sur les broches GPIO du Raspberry Pi Pico (en anglais), vous pouvez cliquer sur ce lien pour trouver mon article dédié à ce sujet (incluant un schéma de brochage GPIO et des exemples de code).

Différences de connectivité

Si vous comparez une photo des deux modèles, vous remarquerez autre chose au premier coup d’œil : ils ne disposent pas du tout des mêmes connecteurs :

Le Pico ne possède qu’un port micro-USB qui peut être utilisé pour l’alimenter ou transférer des données. En revanche, le Zero est équipé d’un port mini HDMI (affichage), de 2 ports micro-USB (alimentation + accessoires), d’un emplacement pour carte SD et d’un connecteur pour caméra.

Ainsi, même s’il est encore assez limité, le Raspberry Pi Zero peut être utilisé comme un ordinateur standard (vous pouvez brancher un écran, une carte SD et un clavier par exemple), alors que le Pico ne peut pas être utilisé de cette manière.

Notez qu’il n’y a pas de port USB traditionnel (USB-A) sur ces modèles et pas de port Ethernet, contrairement aux modèles plus grands comme le Raspberry Pi 4 (en anglais). Mais les deux modèles sont équipés du Wi-Fi et du Bluetooth sur les dernières versions.

Différents modèles disponibles

Au fait, maintenant que vous commencez à avoir une idée des principales différences entre le Raspberry Pi Zero et le Pico, je dois vous expliquer que les deux modèles sont déclinés en plusieurs versions.

Ce n’est pas très compliqué, car ils partagent la même nomenclature, mais il faut y faire attention avant d’en acheter un :

  • La version W intègre des fonctions sans fil.
  • La version H possède un connecteur GPIO pré-soudé.
  • La version WH dispose des deux.

Si vous trouvez encore un Raspberry Pi Pico ou Zero sans ces lettres dans le nom du modèle, c’est généralement qu’il ne dispose ni du Wi-Fi, ni de connecteur GPIO.

Un connecteur GPIO ressemble à ceci (au lieu des trous que vous avez vus dans les images précédentes) :

Si vous pouvez vous le permettre, je vous recommande d’acheter au moins la version W, et peut-être la WH si la hauteur des broches n’est pas un problème (il est plus facile d’utiliser des fils enfichables que de les souder sur votre circuit).

Sachez également que le Raspberry Pi est disponible en deux versions principales, car il a été mis à jour récemment :

  • Raspberry Pi Zero W : Sorti en 2017, CPU mono cœur à 1 Ghz (32 bits uniquement).
  • Raspberry Pi Zero 2W : Sorti en 2021, CPU à quatre cœurs à 1 Ghz (prend en charge le 64 bits).

Il existait également des versions antérieures, disponibles avant 2017, mais elles manquent de certaines fonctionnalités clés, et vous devriez donc éviter de les acheter aujourd’hui.

Prix du Pico et du Zero

Les Raspberry Pi Pico et Zero sont les modèles de Raspberry Pi les plus abordables. Un Raspberry Pi Pico coûte environ 5 € et un Raspberry Pi Zero environ 15 €.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Le prix peut être légèrement différent en fonction de la version choisie (originale, W, H ou WH). Le Raspberry Pi Zero 2 est également un peu plus cher (15 € au lieu de 10 €).

Dans la plupart des cas, le prix ne sera pas le critère principal, car les deux sont vraiment abordables si vous pouvez les trouver chez les revendeurs officiels.

Avertissement : les prix actuels sont très variables pour un nouveau Raspberry Pi. Assurez-vous de consulter cet article pour payer le bon prix lors de l’achat d’un Raspberry Pi. Je donne également quelques conseils pour en trouver un en stock (ce qui n’est pas si facile actuellement).

Raspberry Pi Pico vs Zero : des cas d’utilisation différents

Nous avons vu les principales différences entre le Raspberry Pi Pico et le Zero, et s’il y a une chose à retenir, c’est qu’ils n’ont pas été créés pour les mêmes usages. Je vais maintenant lister quelques projets concrets pour que ce soit encore plus clair.

Exemples de projets avec un Raspberry Pi Zero

Le Raspberry Pi Zero est en fait un ordinateur bas de gamme. Même s’il n’est pas aussi puissant que votre ordinateur principal, il peut fondamentalement faire les mêmes choses.

Vous pouvez exécuter un système d’exploitation complet

Un Raspberry Pi Zero (et surtout le Zero 2) peut absolument faire tourner un système d’exploitation complet comme Raspberry Pi OS, même avec un environnement de bureau.

Ce ne sera pas idéal pour une utilisation de bureau (un Raspberry Pi 4 ou 400 est recommandé dans ce cas), mais il peut être utilisé pour naviguer sur le Web, écrire du code dessus ou héberger de petits serveurs.

Par exemple, j’ai un Raspberry Pi Zero 2W à la maison, fonctionnant sous Raspberry Pi OS (Lite) et hébergeant plusieurs services que j’ai testés sur ce site (un serveur web (en anglais), une application pour partager ma connexion et un service VPN, en anglais). Cela fonctionne très bien !

Dès que vous avez besoin d’une application spécifique fonctionnant sur le Raspberry Pi, le Zero est votre seule option. Vous ne pouvez pas installer d’applications traditionnelles sur un Pico, car il n’y a pas de système d’exploitation.

Vous pouvez utiliser les broches GPIO en Python.

Comme tous les autres modèles de Raspberry Pi, le Raspberry Pi Zero dispose de 40 broches GPIO et dispose de Python et de nombreuses bibliothèques utiles préinstallées (si vous utilisez Raspberry Pi OS).

Vous pouvez ainsi brancher des accessoires externes sur ces broches (LED, capteurs, etc.) et interagir avec eux via Python.

C’est là que le Pico et le Zero ont le plus de points communs. Vous pouvez faire presque la même chose avec un Pico (si vous n’avez pas besoin d’une application). Pour les projets GPIO, où le Raspberry Pi a une tâche assez spécifique et limitée à accomplir, vous pouvez souvent utiliser l’un ou l’autre.

Zero 2W : vous pouvez faire n’importe quel projet pour Raspberry Pi.

En bref, le Raspberry Pi Zero peut exécuter n’importe quel projet Raspberry Pi que vous trouverez en ligne. Tant que vous gardez à l’esprit les limitations matérielles, tout est possible avec ce modèle (surtout si vous achetez le Zero 2W, plus puissant).

Si vous cherchez d’autres exemples, vous pouvez lire cet autre article sur le site :
10 idées de projets parfaits pour le Raspberry Pi Zero 2W.

Je propose également une comparaison entre le Raspberry Pi Zero et le Raspberry Pi Zero 2 si nécessaire. J’ai effectué quelques benchmarks pour mettre en évidence leurs différences.

Exemples de projets avec le Raspberry Pi Pico

En revanche, le Raspberry Pi Pico sera limité aux petits projets électroniques. C’est un appareil bon marché, qui fonctionne avec MicroPython et qui peut être utilisé pour interagir avec des capteurs, des moteurs ou des LED.

Par exemple, si vous créez un moniteur de température, vous n’aurez besoin que d’un Raspberry Pi Pico et d’un capteur de température. Vous écrirez ensuite quelques lignes de code pour obtenir la température sur une broche GPIO et l’envoyer à un serveur principal qui hébergera la base de données et affichera probablement les données pour l’utilisateur final (ou vous pouvez également avoir un petit écran branché sur le Pico pour afficher les données en temps réel).

Pour certaines personnes, le Raspberry Pico peut être plus facile à utiliser, car il n’est pas nécessaire d’apprendre Linux pour l’utiliser. Vous pouvez le brancher sur votre ordinateur actuel pour écrire le code, et c’est tout. Il faut quand même connaître Python (ou MicroPython), mais le défi est moindre pour les débutants (plus de détails sur le Pico dans cet article).

Même dans les circuits plus importants, vous pouvez économiser de l’argent en ayant plusieurs Raspberry Pi Pico connectés à un Raspberry Pi maître (Zero, ou tout autre modèle) qui sera le cerveau de votre projet. Au lieu d’acheter 10 Raspberry Pi 4, vous pouvez économiser beaucoup en ayant seulement un Raspberry Pi 4 + 9 Raspberry Pi Pico.

Au passage, si vous vous sentez dépassé dès que Python est nécessaire pour un projet, je vous conseille de télécharger mon e-book « Maîtrisez Python on Raspberry Pi« . Il vous guidera pas à pas pour apprendre les concepts essentiels (et uniquement ceux-là) pour réaliser n’importe quel projet à l’avenir. Un Raspberry Pi sans Python, c’est comme une voiture sans moteur, vous ratez le plus intéressant ;-).
Profitez de 10 % de réduction en le téléchargeant dès aujourd’hui !

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Vous comprenez l'anglais et en voulez encore plus ? Je publie une nouvelle leçon chaque mois, réservée à mes abonnés premium. Rejoignez la communauté dès maintenant pour y avoir accès !

Raspberry Pi Pico ou Zero : lequel choisir ?

En résumé, le Zero peut être utilisé pour tout projet Raspberry Pi : exécuter un système complet (Linux), héberger des serveurs, exécuter des scripts et être utilisé dans des circuits électroniques. Le Pico n’exécute que du code MicroPython et se limite aux projets électroniques.

Si vous voulez tester toute la gamme de projets que les fans de Raspberry Pi apprécient, vous devriez probablement privilégier le Raspberry Pi Zero 2W. Pour environ 15 €, vous ne serez pas limité et pourrez tout essayer (même si certains projets seront un peu lents, cela devrait fonctionner).

Si votre seul objectif est de placer un Raspberry Pi dans des circuits électroniques bon marché et faciles à gérer, le Raspberry Pi Pico est un excellent choix. Vous n’avez pas besoin d’apprendre Linux pour l’utiliser, et il sera opérationnel plus rapidement que les autres modèles.

Quel que soit votre choix, ce sont deux appareils très abordables (si vous vous adressez aux bons revendeurs), et vous pourrez toujours changer plus tard si nécessaire (ou acheter les deux !).

Remarque : malgré les problèmes actuels d’approvisionnement, il semble que le Raspberry Pi Pico soit moins affecté par la situation mondiale. Il est généralement plus facile de le trouver en stock. Vous pouvez donc l’acheter en attendant, et quand les autres modèles seront de nouveau en stock, vous pourrez essayer d’autres types de projets.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

A lire également