Ressources pour débutants

Si vous débutez sur Raspberry Pi, vous n’avez pas besoin d’énormément de choses. Il vous faut le matériel minimum, sans dépenser trop d’argent pour l’instant, et il vous faut surtout de l’aide pour comprendre les bases du Raspberry Pi et commencer à vous amuser rapidement.
Sur cette page, je vous donne quelques exemples de ce qui va vous servir très rapidement. Il s’agit d’outils et de matériel que j’utilise et que j’apprécie, et dans tous les cas je vous les conseille en connaissance de cause.

Patrick

Kit de démarrage – Raspberry Pi 4

Mon conseil : Le matériel de base sera un achat inévitable pour démarrer.
Si vous en avez les moyens, je vous conseille de partir directement sur le Raspberry Pi 4 qui est le dernier modèle disponible. Il vous permettra de faire tourner tout ce que vous souhaitez sans problème de lenteur.
La version 4 Go n’est pas forcément indispensable, je vais vous met donc le lien vers le modèle intermédiaire (2 Go) qui vous fera économise quelques euros. À vous de voir ce qui vous semble le plus judicieux suivant votre budget.

Points forts : Le pack contient tout le nécessaire et vous évitera le casse-tête du choix du chargeur, du câble et de la carte SD
Dès réception vous serez capable de démarrer

Alternative : si vous voulez démarrer à moindre coût, le Raspberry Pi Zero vous permettra de découvrir l’univers Raspberry Pi pour 3 fois moins cher (lien Amazon)

Les tutoriels pour bien démarrer sur Raspberry Pi

Mon conseil : Une fois votre kit reçu, votre aventure ne fait que démarrer ! Il va maintenant falloir comprendre comment utiliser tout cela, mettre en place la partie logicielle et commencer à entrevoir les possibilités. Pour cela vous aurez plusieurs options : tutoriels, vidéos ou un livre ? À vous de faire votre choix, je vous donne déjà quelques liens sur ce site pour bien démarrer

Alternative : si vous êtes quelqu’un de plutôt visuel, et que voir les choses est indispensable pour les comprendre, vous trouverez à droite la première vidéo d’un tutoriel gratuit sur YouTube sur la prise en main du Raspberry Pi

Clavier Bluetooth

Mon conseil : On ajoute un peu de confort ? Certes ce n’est pas indispensable, mais je possède ce clavier depuis mon premier Raspberry Pi et je ne suis vraiment pas déçu. Le Raspberry Pi n’étant pas mon ordinateur principal, cela me dérangeait d’avoir un second clavier/souris sur le bureau pour mes tests.
Vous branchez juste un mini adaptateur USB sur le Raspberry Pi, et vous avez un clavier et souris disponible à tout moment, pas de câble, pas de matériel encombrant.

Points forts : En plus du gain de place, il a l’avantage de tenir la charge pendant des mois et de se recharger en quelques minutes sur une prise USB. L’autonomie n’est donc pas un problème.

Alternative : pour un look complet aux couleurs du kit présenté précédemment, la fondation Raspberry Pi propose également un pack clavier et souris officiel (lien Amazon)

Une carte SD basique

Mon conseil : Une autre chose dont vous aurez sans doute besoin une fois que vous avez votre Raspberry Pi, c’est de quelques cartes SD. Personnellement j’utilise la SanDisk Ultra la plupart du temps, elles ne sont pas très chères et sont parmi les mieux placés en termes de performances (j’en avais testé une dizaine dont du haut de gamme ^^)

Adaptateur : Attention, si votre ordinateur n’a pas de lecteur de carte SD, il faudra prévoir un adaptateur USB. Il serait dommage de retarder vos débuts de quelques jours à cause de cela. Je vous recommande celui-ci sur Amazon.

Balena Etcher

Mon conseil : Etcher est un logiciel gratuit pour créer les cartes SD à partir d’images de système d’exploitation. C’est disponible sur n’importe quel système (Windows, Linux, macOS) et facile à utiliser.

Points forts : Cela marche tout le temps ! Il existe plein d’autres outils qui font la même chose, mais j’ai toujours eu davantage de bugs avec qu’avec Etcher, notamment quand il s’agit de systèmes sortant de l’ordinaire.

Alternative : La fondation Raspberry Pi a récemment lancé un logiciel permettant de faire la même chose. Je ne me suis pas vraiment mis vu que tout va bien avec Etcher, mais il marche sans doute pas mal vu qu’il a été développé exactement dans ce but. Vous le trouverez sur le site officiel (lien ici)

Une carte SD pour le jeu

Mon conseil : Si vous utilisez un Raspberry Pi principalement pour le retro-gaming, une option intéressante à considérer et de trouver une carte SD préchargée avec énormément de jeux. La différence de prix est généralement minime par rapport au prix de la carte SD, mais vous allez gagner un temps fou au lieu de télécharger les jeux un par un (sans compter les problèmes de publicités intempestives, logiciels malveillants et autres joyeusetés des sites de téléchargement !)

Un boîtier pro (pour Pi 4 ou 3B)

Mon conseil : Voici le boitier que j’utilise la plupart du temps avec mon Raspberry Pi 4. Je vous le recommande vraiment pour démarrer (et pour les autres aussi ^^). L’assemble est ultra simple, le refroidissement passif évite le bruit permanent de ventilo, et le design est plutôt cool !

Alternative : J’ai mis le lien pour le Raspberry Pi 4, mais il existe quasiment la même pour le Raspberry Pi 3B/3B+ (celle de l’image n’a pas l’air dispo en France). Cela se trouve sur Amazon (lien ici)

Une formation pour débutants
Mon conseil : Si vous préférez regarder quelqu’un d’autre faire pour apprendre plus vite, une formation est le meilleur choix. Dans ce cours vous apprendrez les bases sur Raspberry Pi, le but étant de le préparer pour une utilisation de bureau, ce qui est, j’imagine, votre premier objectif avant d’aller plus loin.

Ces dernières années j’ai énormément appris en suivant des formations en tout genre, si vous n’êtes pas encore passés à ce format, je vous conseille vraiment d’y prêter attention (que ce soit avec cette formation ou une autre).

Câbles HDMI ou écran ?

Mon conseil :

La fondation Raspberry Pi n’a pas rendu les choses faciles lorsqu’il faut choisir les accessoires nécessaires pour chaque modèle.
Chacun semble utiliser un port différent pour l’affichage. Mais quoi qu’il en soit, trouver le bon câble est indispensable pour progresser dans de bonnes conditions.

Lequel choisir ? Comme vous démarrez tout juste sur Raspberry Pi, vous utiliserez sans doute l’un de ces modèles :
– Raspberry Pi 4 : micro HDMI vers HDMI (pensez à en prendre deux si vous voulez utiliser le double écran)
– Raspberry Pi 3 : HDMI vers HDMI (vous en avez peut-être déjà un avec votre TV ou console de jeu ?)
– Raspberry Pi Zero : mini HDMI vers HDMI
Tous les liens vont vers Amazon.
Vous pouvez aussi utiliser des adaptateurs, mais en général j’ai plus de problèmes avec ça, donc je conseille d’utiliser des câbles, plus fiables.

Alternative : Si vous n’avez pas d’écran disponible ou préférez ne pas acheter un câble différent pour chaque modèle de Raspberry Pi, vous pouvez aussi choisir l’écran tactile officiel de la fondation Raspberry Pi (Amazon).

Un câble d’alimentation

Mon conseil : La fondation Raspberry Pi n’inclut pas de câble d’alimentation avec ses produits. Donc à moins d’acheter un kit, vous devrez en acheter un séparément. Il y a des tonnes d’options possibles, mais il faut s’assurer d’en prendre un avec la même puissance que l’original. Le plus simple est encore de prendre l’alimentation officielle. Voici un lien pour les deux principaux modèles :
Raspberry Pi 4
Raspberry Pi 3 / 3B+

Adaptateur : Si vous voulez économiser un peu sur ce produit, c’est possible. Cela peut marcher avec un câble USB simple (USB-C pour le Raspberry Pi 4 et mini-USB pour le Raspberry Pi 3). Il suffira de le brancher à votre ordinateur. Même votre chargeur de téléphone peut être utilisé. Je ne recommande pas cette solution, mais cela peut dépanner éventuellement.

Note : Cette page contient des liens affiliés.
Si vous les utilisez, je toucherai une petite commission.
Cela fonctionne sans coût additionnel pour vous.
RaspberryTips est notamment un affilié de LDLC ainsi que d’autres sociétés.

Maîtrisez Raspberry PiTéléchargez le livre numérique

Découvrez les secrets du Raspberry Pi dans un défi de 30 jours