Ressources pour niveau intermédiaire

Une fois les bases acquises sur votre Raspberry Pi, vous allez pouvoir commencer à vous amuser un peu, apprendre de nouvelles choses et optimiser un peu ce que vous connaissez déjà. En termes de matériel, vous serez également plus à l’aise pour investir davantage maintenant que vous savez que l’univers Raspberry Pi vous plait !
Sur cette page, je vous montre quelques outils qui pourront vous être utiles

Patrick

Camera pour Raspberry Pi

Mon conseil : Une caméra est sans doute la première extension à avoir une fois les bases comprises. D’ailleurs j’ai acheté ma première caméra directement après avoir commencé avec le Raspberry Pi. De nombreux projets deviennent accessibles une fois que vous avez une (caméra de surveillance, création de timelapse, …). Elle peut sembler un gadget inutile, mais vous apprendrez beaucoup avec. 

Points forts : Ce modèle est conçu par la fondation Raspberry Pi, donc évidemment la compatibilité est au top. La philosophie est la même que pour leur produit phare : juste ce qu’il faut, rien de plus, et au meilleur prix !

Alternative : pour ceux qui veulent plus (les photographes professionnels ^^), la fondation Raspberry Pi a dernièrement lancé un nouveau jeu de caméra et d’objectifs améliorant grandement la qualité de celle-ci. Vous trouverez tous les détails ici sur LDLC.


Gagnez du temps dans vos circuits GPIO

Mon conseil : Lorsqu’on commence à jouer avec les ports GPIO du Raspberry Pi, savoir quel port correspond à quoi n’est pas évident. Le site Pinout.xyz est un site gratuit qui vous propose un schéma simple et clair de l’emplacement et du rôle de chaque pin. 

Alternative : le site est pas mal pour les débutants, mais il existe de meilleures solutions. Si vous faites souvent des circuits, il peut être plus intéressant de prendre un petit adaptateur sur Amazon afin de gagner du temps. Cela vous évitera de compter le nombre de ports à chaque câble posé 🙂


Manette rétro-gaming

Mon conseil : La manette rétro de 8bitdo est la meilleure manette disponible sur le marché pour vos parties sur Retropie, Recalbox ou autre.  C’est une manette sans-fil qui se configurera très facilement sur votre Raspberry Pi. Elle dispose de toutes les avancées technologiques modernes derrière un look classique (vibration, gyroscope, USB-C, …)

Points forts : Sur Recalbox ou autre, vous allez sans doute alterner les parties de jeux N64, PlayStation, etc. Ces différents jeux n’ont pas été conçus pour être joueur avec une seule manette identique. Grâce à son style de NES boosté avec deux sticks, vous saurez trouver le bon réglage quel que soit le jeu.


Sense HAT

Mon conseil : Si vous êtes prêt à commencer à tester les extensions possibles du Raspberry Pi, le Sense HAT est sans aucun doute le meilleur point de départ. Facile à installer, il ajoutera de nombreux capteurs et une matrice à LED permettant d’afficher des couleurs, des textes ou mêmes des images !

Point fort : Ce « HAT » a été conçue par la fondation Raspberry Pi, donc une compatibilité maximale est assurée, quel que soit votre modèle de Raspberry Pi.


Commander sa maison à distance

Mon conseil : Au format d’une formation très détaillée, ce programme vous expliquera comment aller plus loin avec votre Raspberry Pi.
L’idée est, par exemple, de commander des lampes ou d’autres équipements de votre appartement. Ces vidéos sont à la fois amusantes, utiles et bien sur formatrices.
Cela constituera une bonne base pour votre culture et vos connaissances, qui vous permettront ensuite de rajouter facilement des briques à ce projet pour aller plus loin.


Un disque SSD

Mon conseil : Utiliser une carte SD est dans nos habitudes pour la plupart des projets, mais savez-vous qu’il est maintenant possible de brancher un disque USB au Raspberry Pi et de démarrer dessus ? Dans un projet de remplacement d’un ordinateur de bureau, je vous le conseille fortement, votre système sera 10 fois plus rapide avec cela, et la différence entre Raspberry Pi et un ordinateur standard encore plus atténuée.

Point fort : Le modèle recommandé à droite est loin d’être le moins cher, mais ses performances sont parmi les meilleurs du marché. Il est également construit dans un format compact qui fait la taille d’un Raspberry Pi, dans un boitier solide étanche, et le câble USB est fourni. Je suis aussi un grand fan de la marque SanDisk, donc je n’ai pas pu m’empêcher de vous le recommander.

Alternative : Si vous êtes limité en termes de budget, vous trouverez des alternatives, soit en réduisant l’espace disque, soit en perdant en termes de performance. Dans ce cas, ce modèle sur Amazon sera l’un des moins chers et restera bien meilleur qu’une carte SD.


Kit complet pour GPIO

Mon conseil : Vous avez choisi ma page intermédiaire, c’est bien ça ? Hé bien il va falloir se donner les moyens de passer au niveau 2 maintenant.
Une fois les bases maitrisées, avec le matériel, le système et les logiciels, le Raspberry Pi offre un autre terrain de jeu aux utilisateurs plus avancés : les circuits électroniques, que vous pouvez créer en connectant toutes sortes de composants aux broches GPIO.

Points forts : Quand on démarre dans ce domaine, on ne sait pas trop ce qui nous faut. C’est pourquoi je vous conseille de partir sur ce kit complet qui contient tout le nécessaire : câbles, LEDs, résistances, et bien sur la planche pour les branchements et le connecteur GPIO pour n’importe quel Raspberry Pi.


Refroidissement

Mon conseil : Si vous commencez à avoir une utilisation plus poussée de votre Raspberry Pi, la question du refroidissement va rapidement se poser, notamment pour les modèles récents. Je vous conseille d’utiliser au minimum ces dissipateurs. Cela ne coûte rien et fera le gros du travail.

Alternative 1 : En général, je préfère utiliser un boitier passif. Cela est un peu plus efficace que les dissipateurs, et me je trouve ca plus pratique aussi. J’ai testé plusieurs modèles sur le site, mais celui que j’utilise en ce moment est celui-ci (lien Amazon). Très pratique, pas cher et fait son travail niveau refroidissement.

Alternative 2 : Pour les plus exigeants d’entre vous, qui sollicitent énormément leur matériel, la solution passive ne sera pas suffisante. Rien ne remplacera un bon gros ventilateur pour dissiper la chaleur, comme la « Ice Tower » qui reste le plus efficace actuellement (lien Amazon).


Routeur Wi-Fi

Mon conseil : La plupart des modèles de Raspberry Pi sont équipés de Wi-Fi, mais cela vous oblige à le configurer à chaque fois que vous testez un nouveau truc. Comme je teste de nouvelles choses tous les jours, j’ai choisi d’installer ce matériel sur mon bureau. Il se connecte au Wi-Fi et je peux brancher mes Raspberry Pi dessus en réseau Ethernet, la configuration est automatique. Je gagne un temps fou avec ca

Alternative : Si vous n’avez pas besoin d’autant de ports, il existe des modèles moins encombrant avec une seule prisé réseau (voir ici sur Amazon). C’est le même principe et à peu près le même prix, donc à vous de voir.

"Maitrisez Python sur Raspberry Pi" est enfin disponible en français (10% de réduction cette semaine)

X