13 Astuces sur Retropie pour Frimer avec vos Amis


Retropie est très populaire, mais la plupart des utilisateurs ne connaissent pas une fraction de ce que vous allez découvrir ici. Je vais vous donner 13 conseils pour améliorer votre expérience avec Retropie. Vous pouvez suivre ces conseils juste après l’installation pour profiter immédiatement de nouvelles fonctionnalités sur votre Retropie.

Dans cet article, vous apprendrez à améliorer votre installation Retropie avec des conseils supplémentaires pour la sécurité, l’apparence ou l’expérience de jeu. Par exemple, je vais vous montrer comment utiliser un disque dur externe ou comment remplacer le thème du menu.

Pour l’instant, commençons avec les premiers conseils Retropie de cette liste.

1 – Changer le thème Retropie

Téléchargez mon glossaire !
Format PDF pour vous aider à y voir plus clair :-)

La première chose que vous pouvez faire est de changer le thème par défaut et d’utiliser celui que vous préférez.
Si vous utilisez Retropie sur une borne d’arcade, vous recherchez probablement un vieux thème.

Pour ce faire:

  • Entrez dans le menu de configuration Retropie et choisissez « ES Themes ».
  • Dans la fenêtre suivante, vous obtiendrez une liste de tous les thèmes disponibles. Sélectionnez celui que vous souhaitez installer, vous pouvez voir les illustrations du thème ici ou regarder la vidéo à la fin de ce paragraphe.
  • Pour cet exemple, je vais essayer le thème Retropie/Turtle-Pi.
  • Cliquez sur la ligne 10 pour l’installer.
  • Sortez du menu de configuration de Retropie et retournez à l’écran d’accueil.
  • Puis, ouvrez le menu principal (touche « Start » probablement).
  • Allez dans les paramètres « UI Interface » et défilez jusqu’à « Theme Set ».
  • Sélectionnez votre nouveau thème dans la liste et quittez le menu.
  • Voilà, vous avez maintenant le thème choisi qui est appliqué:

Si vous avez un problème en configurant le thème, par exemple, si vous ne le voyez pas dans la liste des thèmes, essayez de redémarrer EmulationStation pour appliquer les modifications (Menu principal > Quitter > Redémarrer EmulationStation).

 Si vous ne savez pas lequel choisir, voici une de mes vidéos de mes thèmes préférés :

Maîtrisez Raspberry Pi en 30 jours
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Découvrez les secrets du Raspberry Pi à travers un challenge de 30 jours.

2 – Utilisez l’interface web de Retropie

Même si vous pouvez utiliser le partage de réseau ou l’accès SSH pour télécharger de nouvelles ROM sur votre Retropie, il existe une meilleure option : le Retropie Web Manager.
Cela vous permet d’utiliser une interface Web pour voir vos ROMs, votre BIOS et l’état du système en général.

Vous pouvez l’installer à partir de la configuration Retropie :

  • Ouvrez le menu de configuration Retropie, et cliquez sur « Retropie Setup ».
  • Choisissez ensuite « Manage packages« , puis « Manage experimental packages ».
  • Faites défiler jusqu’à « retropie-manager » (vers la fin de la liste) et cliquez dessus.
  • Choisissez « Install from source » dans la fenêtre suivante.
  • Attendez quelques secondes pour que le script Retropie installe le paquet.
  • Puis quittez le menu de configuration Retropie.

Retropie manager est maintenant installé, mais avant de l’utiliser vous devez le démarrer, pour ce faire:

  • Retournez sur le menu de configuration de Retropie.
  • Sélectionnez « Configuration/tools ».
  • Puis « Retropie Manager ». Vous obtiendrez un menu comme celui-ci:
  • Cliquez sur 1 et 3: « Start Retropie-Manager now » et « Enable Retropie-Manager on Boot ».

Voilà, Retropie manager est maintenant disponible à l’adresse: http://IP_ADDRESS:8000

Si vous ne connaissez pas l’adresse IP de votre Raspberry Pi, vous pouvez l’obtenir dans le menu : Retropie Configuration > Show IP.
J’explique l’utilisation du web manager en détail ici : mon guide débutant pour Retropie.

Initiation au Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Visionnez ma formation vidéo pour démarrer du bon pied.
Découvrez le Raspberry Pi, le matériel, ses logiciels particuliers et créez vos 5 premiers projets avec moi.

3 – Jouer sur le Raspberry Pi 4

Mon prochain conseil sera bref, il concernera votre matériel. Même si Retropie peut fonctionner sur n’importe quel modèle de Raspberry Pi (j’ai lu quelque part que le Raspberry Pi 1 avait la même puissance que l’ancienne Super Nintendo), je vous recommande fortement d’utiliser un Raspberry Pi 4.

Je ne dis pas que vous devriez acheter un Raspberry Pi 4 si vous n’en avez pas encore un. Mais une fois que vous avez essayé Retropie sur votre Raspberry Pi actuel, je vous conseillerais une version plus performante comme le Raspberry Pi 4 si vous voulez continuer à utiliser Retropie régulièrement.

Cette liste de conseils vous montre comment obtenir la meilleure expérience avec Retropie, et le moyen le plus facile est de commencer avec le meilleur Raspberry Pi disponible. Ainsi, vous obtiendrez de meilleures performances, une meilleure réactivité et pas de lag sur vos jeux.

Vous pouvez consulter ma page de produits recommandés  pour une liste des meilleurs produits disponibles dès maintenant.

Pour une utilisation spécifique Retropie, je recommande de trouver un kit complet avec tous les accessoires, y compris les manettes.
Vous trouverez ici un kit spécial gaming, et je vous conseille de prendre également des manettes adaptées. Si avec ça vous n’impressionnez pas vos amis, je ne sais pas ce qu’il faut 🙂

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Envie d'aller un peu plus loin que faire clignoter une LED ? Vous avez besoin de ce livre pour passer à des projets plus avancés.

4 – Monter une clé USB externe

Les limitations de la carte SD

Comme vous le savez probablement, il y a deux problèmes principaux lors de l’utilisation de Retropie sur un Raspberry Pi:

  • La taille de stockage de la carte SD n’est pas illimitée. Vous avez probablement quelque chose entre 16 et 64G. Selon le type de ROM que vous souhaitez installer, elle peut se remplir rapidement (les dernières roms peuvent prendre jusqu’à 500M, donc 32 Roms comme celle-ci et votre carte 16G SD est pleine).
  • Le deuxième problème est la durée de vie de la carte SD. Elles ne sont pas connues pour travailler pendant des années en utilisation soutenue, de sorte que vous pouvez tout perdre si votre carte SD tombe en panne.

Nous allons parler de sauvegardes dans le prochain conseil, mais tout d’abord, je veux vous montrer comment utiliser un périphérique USB pour stocker vos ROM. Dans les faits, c’est la meilleure option pour éviter les deux points évoqués ci-dessus.

Oui, si vous avez besoin de plus de stockage, vous pouvez trouver des cartes SD grande capacité et bon marché pour Retropie, comme cette carte SD. Avec une carte comme celle-ci, vous pouvez sauvegarder tout ce que vous voulez (jeux, captures d’écran, vidéos, etc.). En outre, c’est l’un des modèles les plus rapides parmi les cartes SD, on voit que l’espace et la vitesse ne sont pas incompatibles :).

Si vous voulez être plus en sécurité avec votre stockage, une autre option est de stocker vos ROM sur un périphérique USB (ou au moins faire une sauvegarde régulière sur support externe). Si vous n’en avez pas encore, vous pouvez trouver plusieurs disques qui sont d’un bon rapport qualité/prix.  Personnellement, j’ai celui-ci sur Amazon.

Téléchargez mon glossaire !
Format PDF pour vous aider à y voir plus clair :-)

Monter une clé USB sur Retropie

Une fois que vous avez l’appareil USB adéquat, branchez-le sur votre ordinateur et formatez-le au format FAT32. Sur Windows, ouvrez l’explorateur de fichiers, cliquez à droite sur le lecteur de l’appareil et choisissez « Formater ». Assurez-vous de sélectionner « FAT32 » pour le format de fichier et cliquez sur « Démarrer ».

Débranchez l’appareil USB et branchez-le sur votre Raspberry Pi. Ensuite suivez cette procédure pour utiliser le lecteur pour le stockage de ROM :

  • Activer SSH:
    • Allez sur Raspi-config dans le menu de configuration Retropie.
    • Cliquez ensuite sur « Interfacing options » et enfin sur « SSH ».
    • Répondez « Yes » pour activer le serveur SSH.
    • Vous pouvez maintenant vous connecter à votre Raspberry Pi à l’aide de SSH.
    • Le nom d’utilisateur par défaut est pi, et le mot de passe par défaut est  raspberry.
  • Dans la ligne de commande, utilisez la commande df :
  • Pour moi, ma clé USB a été automatiquement montée sous /media/usb0 (dernière ligne).
  • Aller dans le dossier:
    cd /media/usb0
  • Déplacez le dossier sur votre carte SD (si vous avez déjà des ROM sur la carte SD c’est OK) :
    sudo mv /home/pi/RetroPie/ ./
  • Supprimez le dossier d’origine si nécessaire et remplacez-le par un lien symbolique vers la clé USB :
    cd /home/pi rm -rf RetroPie
    ln -s /media/usb0/RetroPie RetroPie
  • Vous pouvez maintenant télécharger de nouveaux jeux (avec le partage réseau, le web manager ou la commande « scp »).

Voilà ! Vous avez maintenant beaucoup plus d’espace et vos jeux sont sécurisés, même si la carte SD tombe en rade.

5 – Télécharger les métadonnées

Vous avez probablement déjà vu cette option dans le menu principal Retropie: « Scraper ».
Le but de cet outil est de télécharger une vignette pour chaque jeu que vous avez sur votre Retropie.

Mais malheureusement avec la valeur par défaut, cela ne fonctionne pas, quel que soit le jeu (je pense que le site est en panne). Pour résoudre ce problème, suivez cette procédure :

  • Aller à la configuration Retropie > Retropie Setup.
  • Cliquez sur « Manage optional packages » et défilez vers le bas.
  • Cliquez sur « scraper » (le dernier) pour l’installer à partir de la source.
  • Ensuite, vous devez arrêter EmulationStation pour le configurer:
    • Ouvrez le menu principal (appuyez sur « Start »).
    • Choisissez « Quit » et « Quit EmulationStation » pour l’arrêter.
    • Vous êtes maintenant dans un terminal.
  • Ouvrez le script de configuration à partir de ce dossier:
    cd Retropie-Setup sudo ./retropie_setup.sh
  • Allez à « Configuration/tools » et cliquez sur « scraper« .
  • Maintenant, vous pouvez configurer « scraper » comme vous le souhaitez ( « scrape all now » (télécharger toutes les vignettes), configurer les sources, activer les vidéos, configurer la taille de l’image, …):
  • Pour l’instant, vous pouvez conserver les valeurs par défaut, à l’exception des sources de la console où vous devez sélectionner autre chose (« ScreenScraper » par exemple). Il suffit de cliquer sur « Scrape all systems« .
  • Pour finir, démarrez EmulationStation ou redémarrez le Raspberry Pi pour revenir à votre liste de jeux pour voir les nouvelles vignettes.

Si vous avez un problème, essayez de mettre à jour votre système, puis tester d’autres sources d’image.
Plus de détails dans ce tutoriel détaillé.

6 – Créer des sauvegardes

Voici un conseil de sécurité si vous voulez garder vos jeux Retropie en toute sécurité. Si vous avez déjà suivi mes conseils pour utiliser un disque dur externe, vous serez en mesure d’éviter la plupart des problèmes.

Mais ça ne suffit pas. Le disque dur ne contient pas tout, et si vous n’utilisez pas un disque dur, votre système est à risque.

Mon conseil pour créer des sauvegardes est de faire une image complète de votre système.

  • Installez Win32DiskImager  (ou un outil similaire pour les utilisateurs non Windows).
  • Insérez votre carte SD dans votre ordinateur et sélectionnez votre carte SD correspondante dans la liste.
  • Choisissez un nom de fichier et un dossier de destination pour enregistrer l’image.
  • Enfin, cliquez sur « Read » pour démarrer la création de l’image.

De cette façon, vous pouvez la copier sur une autre carte SD si nécessaire. Elle aura exactement la même configuration et les mêmes données que cette image.
C’est la seule façon d’être en sécurité avec une carte SD.

Si vous utilisez un disque dur externe, vous pouvez copier des fichiers d’un disque à un autre. Mais je recommande fortement le clonage de l’ensemble du système comme ci-dessus.
Plus de détails ici.

7 – Utilisez 2 cartes SD

Cette astuce est dans le prolongement de la précédente.
Une fois que vous avez créé l’image de votre carte SD, vous pouvez la copier sur une autre carte SD.

Pourquoi ? Tout d’abord, c’est toujours une bonne idée de vérifier que votre sauvegarde fonctionne parfaitement. Mais surtout, vous pouvez utiliser la seconde carte SD à des fins de test.

Ce que je recommande est d’installer Retropie, le configurer autant que vous le souhaitez et installer quelques jeux (moins de 10 pour commencer). Ensuite, clonez cette carte SD sur une autre carte SD et identifiez l’une pour la « production » et l’autre pour les tests.

Si vous voulez tester quelque chose, faites-le d’abord sur la carte SD de test. Si cela fonctionne correctement et ne casse rien, vous pouvez le faire maintenant sur la carte « production ».
De cette façon, vous ne corromprez jamais votre carte SD principale et vous gagnerez du temps si vous utilisez Retropie sur le long terme.

N’oubliez pas d’utiliser deux cartes SD de la même taille, vous ne pouvez pas créer une image d’une carte SD de 64 Go vers une carte de 32 Go. Vous pouvez trouver les meilleures offres actuellement sur ma page de ressources.

8 – Accédez à la ligne de commande Linux

Vous l’avez probablement déjà remarqué, si vous avez suivi tous les conseils précédents, mais il y a un moyen caché d’accéder à la ligne de commande Retropie.

  • À partir du menu Retropie, appuyez sur « Start » pour ouvrir le menu principal.
  • Défilez jusqu’en bas, « Quit » puis cliquez sur « Quit EmulationStation ».
  • L’interface graphique s’arrêtera et vous donnera accès à la ligne de commande :

Vous pouvez utiliser la plupart des commandes Linux /Raspbian. Mais RetroPie n’est pas Raspberry Pi OS, donc vous remarquerez quelques petits changements ou des commandes manquantes, ainsi que des dépendances.

9 – Sauvegarde automatique en quittant

Avec les vieux jeux, il n’est pas toujours possible d’enregistrer quand vous le souhaitez. À cette époque, c’était la façon classique de gérer les sauvegardes. Vous deviez atteindre un point de contrôle ou terminer un niveau avant de pouvoir enregistrer.

RetroPie a ajouté une fonctionnalité de triche pour enregistrer le jeu automatiquement à la sortie. Vous avez juste besoin de l’activer dans le fichier de configuration.
La meilleure façon de le faire est d’utiliser le gestionnaire web:

  • Allez sur l’interface Web Retropie (http://IP:8000).
  • Cliquez sur Config > RetroArch:
  • Trouvez « savestate_auto_save » et « savestate_auto_load« .
  • Décommenter les deux lignes (supprimer le #).

Redémarrez votre système pour appliquer les modifications.
Si vous n’avez pas le gestionnaire Web, vous pouvez modifier ce fichier à partir de la ligne de commande :
sudo nano /opt/retropie/configs/all/retroarch.cfg

10 – Activer les récompenses

Une autre chose cool que vous pouvez faire sur RetroPie est d’activer les récompenses des jeux.
« RetroAchievements » est un site web qui centralise toutes les récompenses pour beaucoup de jeux. Vous pouvez vous connecter à cette base de données depuis RetroPie :

  • Créer un compte sur RetroAchievements
  • Dans le même fichier que dans les conseils précédents (retroarch.cfg), ajouter les lignes suivantes:
    cheevos_username = <Utilisateur>
    cheevos_password = <Mot de passe>
    cheevos_enable = true
  • Cela permettra d’activer les récompenses après le prochain redémarrage.

11 – Utilisez les manettes d’origine

Voici un autre conseil matériel qui améliorera votre jeu et impressionnera vos amis 🙂
Je recommande fortement d’utiliser des manettes originales lorsque vous jouez à des jeux rétros. Jouer à Mario 64 sans manette N64 est juste impossible !

Les manettes SNES sont bien, mais pas pour les jeux N64 ou PSX, vous avez absolument besoin de contrôler la caméra et la direction en même temps (pour la plupart des jeux).

Si vous avez une manette PS3/PS4, elle devrait être OK si vous la configurez correctement. Vous pouvez également l’acheter séparément directement sur Amazon. La manette PS4 est la manette ultime pour les jeux rétros, avec toutes les touches requises pour jouer sur n’importe quelle plate-forme (touches pour NES, stick pour N64, etc.). Vous pouvez consulter mon guide sur la façon de configurer la manette PS4 pour Retropie ici.

Mais pour un joueur rétro « hardcore » je pense que la meilleure option est d’acheter la manette correspondante au système. Vous pouvez trouver des modèles compatibles bon marché sur Amazon (par exemple: N64, SNES, Saturn, etc.)

12 – Utilisez un autre écran d’accueil

Une autre chose que vous pouvez personnaliser sur RetroPie est l’écran d’accueil.
Ce que nous appelons l’écran d’accueil est la première image que vous voyez lorsque vous démarrez votre Raspberry Pi, par défaut, c’est le logo Retropie.

Mais vous pouvez changer cela:

  • Aller au menu « Retropie Configuration » > « Retropie Setup ».
  • Sélectionnez « Configuration/tools » et défilez jusqu’en bas sur « splashscreen ».
  • Cliquez sur la ligne pour le configurer.
  • Vous pouvez sélectionner « Choose splashcreen » pour le changer, ou « Preview splashscreens » pour les prévisualiser.
  • Ensuite, dans « Choose splashcreen », sélectionnez « RetroPie splashscreens ».
  • Sélectionnez un fichier et confirmez.
  • Redémarrez votre système pour appliquer le changement.

Vous pouvez trouver beaucoup d’écrans d’accueil sur le web, et vous pouvez même créer le vôtre.
Pour ajouter de nouveaux écrans d’accueil, téléchargez-les dans /home/pi/RetroPie/splashscreens.

13 – Construisez votre propre borne d’arcade

Et mon dernier conseil pour impressionner vos amis, est de construire votre propre borne d’arcade.
Vous voyez celles que l’on trouve dans les salles de jeux d’arcade rétro.

Vous pouvez construire la vôtre, avec un Raspberry Pi, RetroPie et quelques compétences techniques. Comme je ne suis pas un expert sur ce sujet, je vais laisser parler un pro 🙂
La vidéo est en anglais, mais vous devriez comprendre l’idée assez facilement.

Vous pouvez trouver des boutons d’arcade et des joysticks sur Amazon, et toutes les autres parties dans votre magasin de bricolage préféré. Il n’y a vraiment aucune comparaison entre ce genre d’installation et un simple Raspberry Pi placé sur votre meuble de télévision. Je vous recommande de l’essayer si vous le pouvez ! Il y a un lien dans la description vidéo, avec plus de détails et de plans, si vous voulez vous lancer.

Conclusion

Et voilà, c’est la fin de mes meilleurs conseils pour RetroPie. J’espère que vous avez apprécié ce post, n’hésitez pas à consulter tous mes autres tutoriels sur le rétro-gaming avec votre Raspberry Pi :


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi en publiant des guides détaillés et des tutoriels rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec une solide expérience dans le développement web.

Recent Posts

"Maitrisez Python sur Raspberry Pi" est enfin disponible en français (10% de réduction cette semaine)

X