Le Tutoriel Ultime pour Utiliser Lakka sur Raspberry Pi


Après avoir réalisé plusieurs tutoriels sur RetroPie, j’ai découvert la distribution Lakka. Je l’ai vraiment apprécié et je vais partager avec vous ce que j’ai appris dans ce tutoriel complet.
Nous verrons donc comment installer Lakka et l’utiliser sur votre Raspberry Pi.

Lakka est un système d’exploitation pour rétro-gaming, qui peut être utilisé comme une alternative à Retropie ou Recalbox.
Une image du système est disponible pour Raspberry Pi sur le site officiel, et peut être flashée sur une carte SD avec Balena Etcher.

Je vais vous montrer comment faire étape par étape et partager avec vous quelques conseils que j’ai trouvés pour tirer le meilleur parti de Lakka sur votre Raspberry Pi.

Introduction

Si vous êtes nouveau sur Lakka, je vous recommande de commencer par cette section.
Je vais vous présenter la distribution Lakka et expliquer quelles sont les différences avec d’autres distributions destinées au rétro-gaming comme Retropie.

Présentation de Lakka

Lakka est une distribution Linux créée pour l’émulation de jeux.
Elle transformera votre Raspberry Pi en une console de rétro-gaming.

Si vous avez déjà joué sur une PlayStation, l’interface devrait vous être familière.

Lakka tourne sous LibreElec et utilise RetroArch pour l’interface graphique.
C’est disponible pour les plateformes classiques (comme Raspberry Pi, Orange Pi, Banana Pi ou Tinkerboard), mais vous pouvez également l’installer sur un PC quelconque.

Les atouts de Lakka

La première force de Lakka est qu’il est fonctionnel dès le premier démarrage.
Comme je vais vous le montrer dans les sections suivantes, une fois que la carte SD est prête, vous pouvez jouer presque immédiatement.
Vous accédez au menu principal, vous n’avez même pas besoin de configurer votre contrôleur, ça fonctionne tout de suite.

De plus, la configuration est simple.
Si vous souhaitez activer un partage pour copier des ROM, il n’y a qu’une seule option à modifier (ON/OFF) et elle est prête à être utilisée.
Vous n’avez pas à vous embêter avec la configuration des utilisateurs, le démarrage/l’arrêt des services, etc…

Et la dernière chose que j’aime vraiment, c’est que vous pouvez jouer immédiatement aux jeux PSP et PSX.
Sur Retropie par exemple, il faut trouver (et ce n’est pas facile) et installer le BIOS pour les émuler.
Sur Lakka, cela fonctionne tout de suite, même sans BIOS pour certains jeux.

Lakka vs Retropie

Lakka diffère de Retropie, car ils utilisent des technologies différentes.
Lakka utilise RetroArch sur LibreElec.
Retropie utilise EmulationStation sur Raspberry Pi OS.

Lakka met en avant son système convivial (prêt à l’emploi).
Lakka est également une distribution plus légère qui peut fonctionner sans problème sur n’importe quelle plateforme, y compris tous les modèles de Raspberry Pi.

Retropie a une plus grande communauté, vous trouverez donc de l’aide rapidement sur n’importe quel problème que vous rencontrez. Retropie a également une meilleure interface et exécute Kodi pour utiliser votre Pi en tant que centre multimédia. 

Pour résumer, toutes les deux sont de bonnes distributions pour faire du rétro-gaming.
Lakka est mieux pour les utilisateurs avancés même si vous pouvez commencer sans configuration.
Et Retropie est sans doute mieux pour les plus jeunes, qui ne connaissent pas trop l’informatique.
La meilleure réponse est d’essayer les deux et de vous faire votre propre idée 🙂

Maîtrisez Raspberry Pi en 30 jours
10% de remise aujourd'hui !
Téléchargez le livre numérique.
Découvrez les secrets du Raspberry Pi à travers un challenge de 30 jours.

Guide d’installation

Nous pouvons maintenant passer au processus d’installation.
Comme je l’ai dit dans l’introduction, l’installation est simple.
Si vous avez déjà installé un système d’exploitation sur votre Raspberry Pi, c’est le même processus.

Télécharger Lakka

La première chose à faire est de télécharger l’image de Lakka correspondant à votre système.

  • Accédez à la page de téléchargement officielle.
  • Sélectionnez votre modèle de Raspberry Pi dans la liste (le Raspberry Pi 4 est à la fin de la liste) et cliquez sur le bouton Download (Télécharger).
    Cela devrait ressembler à ceci :
     
  • Attendez la fin du téléchargement et passez au paragraphe suivant.

Flasher la carte SD

Une fois que vous avez téléchargé l’image de Lakka, nous allons utiliser Etcher pour la flasher sur votre carte SD.

  • Si vous ne l’avez pas encore fait, téléchargez Etcher ici.
    C’est un outil pour flasher facilement les cartes SD.
    Téléchargez-le et installez-le sur votre ordinateur.
  • Démarrez Etcher
  • Sur la gauche, vous devez parcourir et sélectionner l’image de Lakka.
    Au milieu, vous devez sélectionner votre carte SD (automatique si vous n’avez qu’une seule carte).
    Et puis cliquez sur « Flash » pour démarrer la création de la carte SD.
  • Ça devrait ressembler à ça:
  • Après avoir cliqué sur « Flash », la création de la carte SD démarre.
    Ignorez tout message d’erreur de votre système d’exploitation et attendez le message de réussite d’Etcher.
     

La carte SD est prête, vous pouvez passer au paragraphe suivant.

Premier démarrage

  • Insérez la carte SD dans votre Raspberry Pi.
  • Démarrez le Raspberry Pi.
  • Le logo Lakka apparaîtra en arrière-plan pendant le démarrage du processus d’installation.
  • Après quelques secondes, le Raspberry Pi redémarrera et le menu principal de Lakka apparaît.
  • Branchez un contrôleur ou un clavier si vous le l’avez pas encore fait.
    Le système l’activera et le configurera automatiquement.

Vous pouvez maintenant allez sur le menu pour découvrir Lakka.
Dans la section suivante, je vais vous aider avec les premières étapes de configuration.

Initiation au Raspberry Pi
10% de remise aujourd'hui !
Visionnez ma formation vidéo pour démarrer du bon pied.
Découvrez le Raspberry Pi, le matériel, ses logiciels particuliers et créez vos 5 premiers projets avec moi.

Configuration de Lakka

Maintenant que notre système d’exploitation est opérationnel, nous pouvons personnaliser la configuration par défaut pour obtenir exactement ce que nous voulons de notre station de rétro-gaming.

Paramètres audio, vidéo et langues

Ces paramètres sont basiques, donc je ne vais pas passer beaucoup de temps dessus.
Vous avez juste besoin de savoir qu’ils sont dans le menu Settings (Paramètres). Mais c’est la première chose à faire si vous rencontrez des problèmes :

Dans les paramètres vidéo, vous trouverez tout ce dont vous avez besoin pour ajuster l’affichage sur votre écran.
Dans mon cas, tout allait bien, je n’ai rien changé dans le menu.
Je suppose que ce n’est utile que si vous avez un petit écran (ou un ancien peut-être).

Les paramètres audio sont classiques.
Vous pouvez activer ou désactiver l’audio dans le jeu et le menu, régler le volume ou changer le périphérique de sortie.

Enfin, vous pouvez changer la langue dans le menu Settings > User menu (Paramètres> Utilisateur).

Configuration du réseau sans fil

Voici comment configurer le Wi-Fi sur votre Raspberry Pi:

  • Dans le menu principal, sélectionnez l’icône des Paramètres
  • Faites défiler jusqu’à l’élément Wi-Fi et cliquez dessus
  • Après quelques secondes, l’interface affiche tous les réseaux sans-fil disponibles 
  • Sélectionnez celui auquel vous souhaitez vous connecter
  • Entrez le mot de passe
  • Après quelques secondes, Lakka ajoute un texte « Online » (Connecté) devant votre réseau Wi-Fi

Ajuster les paramètres de la manette

Un des gros avantages de Lakka est sa capacité à détecter et à configurer automatiquement presque tous les contrôleurs de jeu.
Vous pouvez toujours vérifier les paramètres de votre manette et les configurer différemment si vous le souhaitez.

Voici comment procéder:

  • Depuis le menu principal, accédez au sous-menu Settings (Paramètres), la deuxième icône
  • Sélectionnez le sous-menu Input (Périphérique d’entrée) et cliquez dessus (bouton B ou Entrée) 
     
  • Vous obtenez maintenant un nouveau sous-menu avec plusieurs options:
    • Le Toggle Gamepad Combo (Activer Combo Manette): pour revenir au menu principal d’un jeu
      Le mien était défini sur L3 + R3 alors que j’avais branché un contrôleur SNES sans les touches L3 / R3 🙂
    • L’option Swap OK & Cancel (Inverser OK & Annuler): si vous souhaiter intervertir les boutons OK et Annuler/Revenir en arrière, (A et B sur un contrôleur SNES)
    • Hotkeys settings (Paramètres des raccourcis clavier): il existe de nombreux raccourcis clavier que vous pouvez configurer pour effectuer certaines actions. Par exemple, F8, pour prendre une capture d’écran dans un jeu 
    • Et enfin, le « Input User X Binds » (Personnalisation des contrôles utilisateur), où vous pouvez associer chaque touche à une action spécifique
      C’est ici que vous pouvez configurer votre contrôleur comme vous le souhaitez.
      Il ressemble à ceci :

      Définissez vos paramètres préférés dans la section User 1 (Utilisateur 1)et passez à la section suivante.

Vous pouvez utiliser un contrôleur Bluetooth si vous le souhaitez. J’utilise souvent mon ancienne manette de PS4 ou ma nouvelle manette favorite. Les deux fonctionnent très bien.
Si vous avez besoin d’aide pour les configurer, vous pouvez consulter mon tutoriel à ce sujet (en anglais).

Activer Samba

Une fonctionnalité que j’aime beaucoup dans Lakka est la possibilité d’activer Samba en un clic. Samba est un service de partage de fichiers qui vous permet d’accéder au système de fichiers du Raspberry Pi à partir d’un autre ordinateur du réseau.  

Mais avant de faire cela, vous devez connaître l’adresse IP actuelle de votre Raspberry Pi.

Obtenez l’adresse IP actuelle

A l’image de Lakka, trouver l’adresse IP est facile.

  • Dans le menu principal, restez sur le premier élément (avec l’icône Lakka)
  • Faites défiler jusqu’au sous-menu Information et cliquez dessus
  • Cliquez sur « Network information » (Informations réseau)
  • Vous devriez avoir une ligne pour chaque interface réseau, avec l’adresse IP.
    J’ai trois lignes par exemple, mais vous n’en avez peut-être que deux (RJ45 ou WiFi , pas les deux).
     
    • lo: interface locale (local host en anglais), nous n’en avons pas besoin
    • eth0: si vous utilisez un câble réseau, prenez cette IP
    • wlan0: si vous utilisez une connexion WiFi , prenez celle-ci
  • Une adresse IP est au format: A.B.C.D
    Par exemple, mon adresse IP sur la ligne eth0 est 192.168.1.15.
    Vous aurez besoin d’elle pour accéder au partage de fichier plus tard.

Activer Samba

Activer Samba est également facile

  • Depuis le menu principal, accédez au menu Settings (Paramètres).
  • Faites défiler jusqu’au sous-menu Services et cliquez dessus.
  • Dans la liste, allez à la ligne « SAMBA enable » (Activer SAMBA).
  • Cliquez une fois pour la mettre sur « ON » comme ceci.

Vous pouvez également activer SSH et la connexion Bluetooth dans le même sous-menu si vous le souhaitez.
Pour l’accès SSH, l’utilisateur est root et le mot de passe est également root.

Essayez d’accéder au dossier partagé

Vous pouvez désormais accéder au dossier partagé de Lakka sur le réseau.
À partir de votre ordinateur, suivez cette procédure :

  • Ouvrez votre programme d’exploration de fichiers (par exemple, explorer, finder ou nautilus selon votre système). 
  • Entrez l’adresse du partage de fichiers dans le champ URL :
    • Windows: \\ <IP> (ex: \\ 192.168.1.15)   
    • Linux et Mac: smb://<IP> (ex: smb://192.168.1.15)   
  • Vous devriez maintenant voir tous les dossiers partagés par Lakka sur votre écran.

Nous l’utiliserons plus tard pour y placer des fichiers.
Pour l’instant, il vous suffit de vérifier que cela fonctionne, puis de passer à l’étape de configuration suivante. 

Personnalisez l’apparence du menu

Par défaut, le menu de Lakka est correct, il est similaire au menu PS4 et vous pouvez vous en contenter.
Mais je vais vous montrer comment vous pouvez le configurer selon vos desirs dans les paramètres.

  • Depuis le menu principal, accédez au sous-menu Settings (Paramètres) (deuxième icône).
  • Sélectionnez  » User interface  » (Interface utilisateur).
  • Vous avez maintenant nouveaux deux sous-menus intéressants.
    • Views (Vues) : dans cette section, vous pouvez sélectionner les éléments que vous souhaitez afficher ou masquer dans le menu principal.
      Par exemple, si vous n’utilisez pas la fonction Vidéo, vous pouvez la masquer du menu.
    • Appearance (Apparence): ici, vous trouverez toutes les options pour configurer l’apparence du menu:
      • Le fond
      • La disposition du menu (pour les petits écrans)
      • Le thème des icônes de menu (changer les icônes)
  • Les shaders du menu (changer l’animation d’arrière-plan)
    Attention, certains d’entre eux sont très lents sur Raspberry Pi, gardez le ruban
    • Le thème de couleur du menu (la couleur principale de votre menu)
    • Et quelques autres petites options pour configurer les ombres et les miniatures

Personnalisez le menu comme vous le souhaitez, ensuite nous passerons à la partie la plus importante : comment jouez à un jeu sur Lakka? 🙂

Jouer à des jeux sur Lakka

Une fois la configuration de base terminée, nous sommes prêts à jouer à notre premier jeu.
Dans cette section, je vais vous apprendre où télécharger des ROM et comment les installer sur Lakka. Je vais prendre un exemple pour vous montrer comment installer un jeu spécifique étape par étape.
Nous allons essayer de jouer à « Sonic the Hedgehog 2 » sur Sega Master System.

Télécharger des ROM

Le téléchargement de ROM, pour n’importe quelle plateforme de rétro-gaming, peut être complexe. Vous devez éviter les sites illégaux et les logiciels malveillants de votre recherche. 

Où télécharger des ROM pour Lakka ?

J’ai déjà écrit un article expliquant où télécharger des ROM pour Retropie.
C’est également valable pour Lakka, car nous avons besoin des mêmes fichiers.

Je recommande d’utiliser le site Web RomHustler pour télécharger vos ROM.
Vous en trouverez beaucoup sur ce site et ils semblent respecter les droits des éditeurs, car beaucoup de ROM ne sont pas disponibles en raison d’une demande de l’ESA (ESA = Entertainment Software Association). De plus, je n’ai eu aucun problème avec les fichiers téléchargés à partir de ce site Web. Ils fonctionnent tous comme prévu et il n’y a rien de suspect à l’intérieur (aucun malware ou autre). Le téléchargement est rapide, il vous suffit d’attendre 10 secondes pour chaque ROM. 

Procédure de téléchargement

Donc, pour commencer et avec mon exemple, voici comment trouver et télécharger la ROM dont nous avons besoin pour jouer à « Sonic The HedgeHog 2 » sur Sega Master System

  • Aller sur le site RomHustler
  • En haut du site Web, il y a une liste de toutes les consoles.
    Sélectionnez la console « Sega Master System » dans cette liste.
  • Lorsque vous faites défiler la page vers le bas, vous avez une liste de ROM pour Master System.
  • Trouvez le jeu « Sonic the Hedgehog 2 » dans cette liste.
    En ce moment, c’est le troisième jeu de la liste.
  • Cliquez sur le titre du jeu.
  • Vous êtes maintenant sur la page du jeu.
    Vous pouvez vérifier les captures d’écran pour voir si c’est vraiment le jeu que vous vouliez.
    Cliquez ensuite sur le lien de téléchargement: « Click here to download this ROM » (Cliquez ici pour télécharger cette ROM).
  • Après un compte à rebours de 10 secondes, vous pouvez cliquer à nouveau pour télécharger enfin la ROM.

Voilà, vous avez votre premier jeu prêt sur votre ordinateur.
Vous devez maintenant extraire les fichiers de l’archive.

Rappel des formats de fichiers

Le format de fichier pour chaque console est différent :

  • La plupart du temps, vous avez un fichier unique pour chaque jeu, extrayez simplement ce fichier et conservez-le pour l’étape suivante.
  • Parfois, vous pouvez avoir plusieurs versions pour un jeu.
    Par exemple [U], [J] et [EU] pour les versions américaines, japonaises et européennes respectivement.
    Gardez-en un seul, vous n’avez pas besoin de tous les posséder sur votre Raspberry Pi.
  • Et enfin, vous pouvez avoir un jeu qui nécessite plusieurs fichiers.
    Par exemple, des fichiers.iso et.cue pour les ROM PlayStation, ou, comme je l’ai déjà vu, des fichiers .001, .002, … Dans ce cas, créez un dossier avec tous les fichiers qu’il contient et copiez-le sur votre Raspberry Pi.  

Ok, donc pour mon exemple, il n’y a qu’un seul fichier, avec une extension .sms , donc c’est simple
Mais je dois le copier sur Lakka pour pouvoir jouer à Sonic The Hedgehog 2 🙂 

Charger de nouveaux jeux sur Lakka

Si vous vous en souvenez, nous avons précédemment activé le service Samba sur Lakka
et nous allons maintenant l’utiliser pour copier des jeux sur le Raspberry Pi.

C’est pourquoi j’aime la fonction pour activer Samba en un seul clic : c’est simple

  • Revenez dans votre explorateur de fichiers, comme pour le test Samba (\\ <IP> sous Windows par exemple).
  • Dans la liste des dossiers, accédez au dossier ROMs.
  • Il y a déjà un dossier « downloads » (téléchargements) à l’intérieur.
    Je recommande de créer ici un nouveau dossier pour chaque console.
    Vous pouvez ainsi savoir quel émulateur vous devez utiliser pour chaque dossier.
    Pour mon exemple, créez un dossier « Sega Master System » , comme ceci :
     
  • Ensuite, copiez et collez votre fichier ROM dans le nouveau dossier « Sega Master System ». Ça y est, vous n’avez rien d’autre à faire, le jeu peut déjà fonctionner sur Lakka. Je vais vous montrer comment démarrer ce jeu dans le paragraphe suivant.

Démarrer un jeu et jouer

Le fichier du jeu se trouve maintenant dans le dossier partagé sur la carte SD.
Pour jouer à votre premier jeu sur Lakka, suivez cette procédure :

  • Dans le menu principal, cliquez sur « Load content » (charger le contenu).
  • Vous devez maintenant sélectionner votre emplacement ROM.
    Choisissez le dossier « Start directory » (répertoire racine) ».
    Sélectionnez « Sega Master System » dans la liste.
     
  • Enfin, sélectionnez le fichier ROM désiré.
    Pour mon exemple, vous devriez trouver « Sonic_the_Hedgehog_2_(UE)_[!].sms « .
  • Lorsque vous cliquez dessus, Lakka vous demandera quel émulateur utiliser. Il y en a deux disponibles pour Sega Master System. 
     
  • Prenez le premier, je ne connais pas vraiment la différence. Si cela ne fonctionne pas correctement, prenez l’autre. Parfois, vous aurez le choix entre un grand nombre d’émulateurs, assurez-vous de sélectionner celui qui correspond à la plateforme de votre ROM.  
  • Et finalement, votre jeu s’exécutera.
     

Vous savez maintenant comment télécharger, copier et démarrer n’importe quel jeu sur Lakka.
Vous pouvez répéter cette procédure pour chaque jeu auquel vous souhaitez jouer.
Amusez-vous et profitez de la facilité d’utilisation de Lakka.

Shaders

Une autre fonctionnalité intéressante sur Lakka est l’option shaders.
Cela vous permet d’améliorer la qualité de l’image (ou de la modifier).

Pour essayer ceci, utilisez cette courte procédure :

  • Démarrez le jeu.
  • Pendant la partie, utilisez votre « Toggle Combo » que vous avez défini pour afficher le menu Lakka.
  • Faites défiler jusqu’à « Shaders » (dernier élément).
  • Cliquez sur « Load Shader Preset » (Charger un preset de shaders).
  • Ensuite, choisissez un shader GLS dans la liste, par exemple  » bilinear.glslp  » vers la fin.
  • Revenez à votre partie.
  • Vous devriez voir un changement dans l’affichage du jeu.
    Vous pouvez essayer les différents shaders et même en télécharger de nouveaux pour trouver celui que vous préférez.
    De cette façon, vous pouvez avoir un « aspect cartoon » au lieu d’un vieux jeu pixélisé.

Tout le monde n’aimera pas, mais au moins vous saurez que cette fonctionnalité est présente.

Prenez le temps de noter qu’il y a beaucoup d’options disponibles dans ce « menu pause ». Vous pouvez : 

  • Prendre une capture d’écran
  • Sauvegarder votre jeu même si le jeu original n’offre pas cette fonctionnalité
  • Enregistrez ou diffusez votre partie
  • Changer les options du jeu et des manettes
  • Utilisez la fonction de rembobinage ou modifiez les paramètres audio/vidéo

C’est une grande amélioration par rapport aux autres distributions de rétro-gaming. Vous pouvez jouer au jeu original tel qu’il était à l’époque, mais vous pouvez également utiliser ces fonctionnalités pour y jouer différemment. 

Questions liées

Qu’est-ce que l’hôte netplay dans le menu principal ? Pour simplifier, c’est un mode de jeu multi-joueurs. Vous pouvez héberger un jeu sur votre Raspberry Pi et permettre à d’autres joueurs de vous rejoindre. L’hôte choisit  » Start netplay host » (Démarrer l’ hôte netplay) et les autres joueurs doivent choisir  » Connect to netplay host  » (Se connecter à l’ hôte netplay). Je ne l’ai pas essayé, donc je ne peux pas vous en dire plus. 

Est-il possible d’utiliser des manettes de PS3 / PS4 / Xbox sur Lakka? Oui, Lakka prend en charge presque tous les contrôleurs de jeu. Pour l’utiliser avec le câble, c’est du plug and play, ça fonctionne directement. Pour le faire fonctionner sans fil, vous pouvez consulter la page de documentation, cela dépend de chaque contrôleur.

Quelle est la fonction « achievements » (succès) ? La fonction « achievements » (succès) vous permet d’activer un système de succès semblable aux jeux modernes en vous donnant des récompenses et des badges lorsque vous effectuez une action spécifique dans un jeu spécifique. Si vous souhaitez en savoir plus, je vous recommande de consulter le site Web retroachievements.org. Vous devez créer un compte sur ce site Web pour utiliser la fonctionnalité sur Lakka. 

Conclusion

Voilà, maintenant vous savez tout ce dont vous avez besoin pour utiliser Lakka sur votre Raspberry Pi.

Personnellement, j’aime beaucoup cette alternative à RetroPie, elle est facile à utiliser et fonctionne bien. Peut-être qu’il a moins de fonctionnalités, mais avons-nous vraiment besoin de plus ? 

Si vous aimez les jeux rétro, n’hésitez pas à consulter mes autres articles sur ce sujet : 

Restez connectés!

Tenez vous informés des dernières nouveautés en vous inscrivant ici. Pas de panique, il s'agit seulement d'un mail par mois histoire de rester à jour :)


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi en publiant des guides détaillés et des tutoriels rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec une solide expérience dans le développement web.

Recent Posts

Promo: -10% sur "Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours"

X