Rétrogaming : Retropie, Recalbox, Batocera ou Lakka ?

Jouer à des jeux est une utilisation courante d’un Raspberry Pi. Pendant des années, Retropie a été le système le plus populaire et incontesté pour le rétrogaming sur Raspberry Pi. Mais récemment, d’autres options semblent gagner en popularité. Dans cet article, nous discuterons des avantages et des inconvénients de chaque distribution, puis je fournirai des recommandations adaptées à différents besoins.

Batocera est le meilleur OS pour les joueurs qui débutent ou n’ont pas besoin de beaucoup d’options. Pour les utilisateurs avancés, Retropie reste la meilleure option avec sa plus grande communauté.

Cet article passe en revue les quatre systèmes principaux : Retropie, Recalbox, Batocera et Lakka. Pour être tout à fait clair, si vous êtes habitué à un système qui vous convient, vous n’avez pas nécessairement besoin de changer. Ma recommandation vaut surtout pour un premier essai.

Au fait, je ne l’ai pas inclus dans cette liste, mais il est également possible de trouver des jeux sympas auxquels jouer sur Raspberry Pi OS (sans émulateur) (en anglais). Je partage mes favoris dans cet article, si vous aimez les jeux classiques et que vous ne voulez pas changer d’OS en permanence, vous allez adorer.

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Le rétrogaming sur Raspberry Pi : 4 systèmes d’exploitation en concurrence

Retropie

Le premier challenger est Retropie.
C’est le système que tout le monde connaît et c’est le moyen le plus répandu de jouer à des jeux sur Raspberry Pi.

mise à jour du menu retropie

Retropie est basé sur Raspberry Pi OS et utilise EmulationStation pour l’interface utilisateur.

Il existe une image disponible pour l’installer comme un système d’exploitation standard, mais vous pouvez aussi l’installer sur Raspberry Pi comme n’importe quelle application.

Vous pouvez trouver un tutoriel ici sur comment installer Retropie à partir de zéro ou regarder cette vidéo pour apprendre comment installer Retropie sur Raspberry Pi OS. J’ai aussi un tutoriel sur comment installer Retropie sur Ubuntu (en anglais) si vous n’utilisez pas Raspberry Pi OS.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

De toute façon, comme vous pouvez le voir sur ce graphique de Google Trends, Retropie a toujours été l’option la plus populaire :

Nous pouvons voir que la concurrence s’est intensifiée ces dernières années, et il semble que Retropie ne soit plus le leader dans ce domaine, mais c’est toujours une des options les plus populaires.

Quoi qu’il en soit, en dehors de sa popularité, quels sont les avantages et les inconvénients de l’utilisation de Retropie ?
Pour chaque système d’exploitation, je vous donnerai la note que je lui ai donnée dans chaque catégorie, puis j’expliquerai pourquoi je l’ai noté ainsi :

CatégorieNote
Prise en charge matérielle5/5
Interface utilisateur3/5
Prise en charge des jeux3/5
Prise en charge des manettes3/5
Performances2/5
Fonctionnalités supplémentaires5/5
Aperçu du score de Retropie
  • Prise en charge matérielle : la prise en charge du Raspberry Pi 4 a été très tardive. Mais globalement, avoir une solution fonctionnant sur Raspberry Pi OS est une bonne chose. De cette façon, vous pouvez être presque certain que tout fonctionnera correctement en arrière-plan. Si vos périphériques sont détectés sur RPI OS, ils fonctionneront sur Retropie.
  • Interface : Nous ne verrons pas de différences majeures entre toutes les interfaces, donc Retropie convient sur ce point. La seule chose que je n’aime pas est l’ancien menu que vous devez utiliser chaque fois que vous souhaitez installer ou configurer quelque chose (il ressemble à l’interface raspi-config). C’est acceptable mais pas intuitif pour les débutants. De nombreux thèmes sont disponibles pour personnaliser le menu par défaut (mes favoris ici).
  • Prise en charge des jeux : La plupart des ROM fonctionneront directement sur Retropie, mais ce n’est pas la meilleure option parmi les quatre concurrents. Pour certaines consoles, vous devrez installer vous-même des émulateurs supplémentaires, car tous ne sont pas préinstallés. Ce n’est pas idéal pour les débutants.
  • Prise en charge des manettes : Toutes les manettes courantes fonctionneront parfaitement sur Retropie. Je ne donne pas une noté élevée ici car Retropie est le seul système d’exploitation qui n’inclut pas une option d’auto-configuration. Chaque fois que vous branchez une manette, vous devez configurer toutes les touches manuellement avec ce menu :
  • Performances : J’ai testé tous les systèmes d’exploitation de cet article sur plusieurs points : temps de démarrage, temps de jeu et en jeu. Retropie est de loin le concurrent le plus faible ici. Je sais que vous pouvez optimiser de nombreuses choses pour le faire mieux fonctionner après l’installation, mais je l’ai testé tel quel et les autres alternatives sont nettement meilleures.
  • Fonctionnalités supplémentaires : Je crois que c’est pour cela que Retropie reste populaire. Oui, il est un peu limité tel quel, et le script Retropie n’est pas très beau. Mais c’est l’outil ultime pour presque tout faire pour configurer votre système. Vous pouvez l’utiliser pour ajouter une interface web, installer Kodi, des thèmes, etc. C’est bien d’avoir ça.

Donc, en résumé, Retropie est génial pour les fonctionnalités avancées et la prise en charge matérielle. Il est moyen dans les autres catégories. Voyons comment il se mesure aux autres options que nous avons.

Recalbox

Recalbox est le deuxième challenger pour le rétrogaming sur Raspberry Pi. Il est basé sur un OS personnalisé (Recalbox OS) et utilise également EmulationStation pour l’interface utilisateur.

Le thème et les menus sont un peu différents, mais dans l’ensemble, vous ne serez pas perdu si vous êtes habitué à Retropie.

recalbox main menu

En France (où je vis), c’est le système d’exploitation le plus utilisé pour le rétrogaming. Il en va de même dans certains pays d’Europe et d’Amérique du Sud.

Quoi qu’il en soit, la popularité ne fait pas tout, voyons comment il se compare à Retropie dans les mêmes catégories :

CatégorieScore
Prise en charge matérielle4/5
Interface utilisateur5/5
Prise en charge des jeux4/5
Prise en charge des manettes5/5
Performances4/5
Fonctionnalités supplémentaires4/5
Vue d’ensemble du score Recalbox
  • Prise en charge matérielle : Vous ne devriez rencontrer aucun problème matériel, peu importe le modèle de Raspberry Pi que vous utilisez. Le seul problème pourrait être si vous voulez utiliser votre Pi pour autre chose. Sur Retropie, il y a la couche Raspberry Pi OS, vous pouvez donc toujours installer n’importe quel serveur ou application que vous souhaitez en arrière-plan. Ne choisissez pas Recalbox si c’est votre objectif.
  • Interface : Une des meilleures interfaces que vous pouvez trouver par défaut. Elle est vraiment agréable pour les débutants, car tout peut être configuré depuis le menu de démarrage. Le thème par défaut est superbe, donc vous n’avez pas vraiment besoin de le changer. J’aime ça.
  • Prise en charge des jeux : J’ai testé ce point avec un tas de jeux pour différentes consoles. Presque tous ont fonctionné directement sur Recalbox. Donc, si vous restez sur les consoles les plus populaires, cela devrait fonctionner correctement.
  • Manettes : Toutes mes manettes ont fonctionné parfaitement. Ce qui est bien avec Recalbox, c’est que la manette est détectée automatiquement. Si vous utilisez un modèle courant (comme le 8Bitdo que je recommande, ou la manette PS4) cela devrait fonctionner directement, aucune configuration requise !
  • Performances : Ce n’est pas la meilleure option, mais elle s’en rapproche. Il est plus rapide que Retropie et les graphismes en jeu avec les options par défaut sont corrects. Pas de problèmes de performances pour moi sur Recalbox.
  • Fonctionnalités supplémentaires : Kodi est préinstallé, et il y a un gestionnaire web pour télécharger vos jeux également. Il y a aussi quelques jeux inclus avec l’installation, ce qui est une grande expérience. Seulement 4/5 car vous n’avez pas autant d’options qu’avec Retropie.

Dans l’ensemble, Recalbox est une excellente option pour les débutants. Vous voulez l’essayer ? Consultez mon guide d’installation pas à pas ici.

J’ai aussi quelques autres articles qui pourraient vous intéresser, par exemple, les différences avec Retropie, et comment utiliser une manette PS4 sur Recalbox.

Batocera

Batocera est une découverte récente pour moi (histoire complète ici, en anglais), et je pense que c’est le système d’exploitation le plus récent de cette sélection.

Le projet a démarré en 2016, avec un ancien développeur de Recalbox, vous trouverez donc de nombreuses similitudes entre les deux solutions.

En bref, la base est la même que Recalbox, mais ils ont amélioré quelques points dans leurs dernières versions, surtout les performances globales. Sans plus attendre, voici mes notes pour Batocera :

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant
CatégorieNote
Prise en charge matérielle4/5
Interface utilisateur4,5/5
Prise en charge des jeux4/5
Prise en charge des manettes5/5
Performances5/5
Fonctionnalités supplémentaires3/5
Vue d’ensemble des notes de Batocera
  • Prise en charge matérielle : Identique à Recalbox. Je n’ai pas noté de différences. Ils utilisent également un système d’exploitation indépendant, donc c’est les mêmes avantages et inconvénients que Recalbox.
  • Interface : Elle offre une excellente expérience utilisateur. Tout est dans le menu de démarrage, y compris la configuration du réseau et des manettes. Vous pouvez également choisir un nouveau thème ici ou télécharger des paquets supplémentaires. Je pense avoir attribué une note un peu plus basse que celle de Recalbox parce que je préfère le thème par défaut de Recalbox, mais ils sont très proches, et vous pouvez le changer à tout moment. De plus, j’aime la catégorie “All Games” dans le menu principal (vous n’avez pas besoin de faire défiler la liste des consoles pour démarrer un jeu).
  • Prise en charge des jeux : Mêmes résultats qu’avec Recalbox, presque tous mes jeux fonctionnaient directement. Donc, aucun problème de ce côté.
  • Manettes : Idem. Les manettes sont détectées automatiquement, vous n’avez pas besoin de les configurer et pouvez jouer directement.
  • Performances : Wow ! J’ai été étonné par les résultats de Batocera sur ce point. C’est la distribution la plus rapide que vous puissiez utiliser pour le rétrogaming, ils ont probablement beaucoup travaillé sur ce point. Le temps de démarrage et le temps de jeu sont excellents, et les graphismes des jeux sont bien meilleurs que les autres avec les options par défaut. Vous pouvez le comparer à Retropie dans cette vidéo (5:50).
  • Fonctionnalités supplémentaires : Je suis probablement un peu dur ici. Kodi est préinstallé, et quelques jeux sont présents après l’installation, mais il n’y a pas d’interface web et j’ai eu des problèmes avec la configuration Wi-Fi. Ils ont ajouté quelques options intéressantes dans le menu de démarrage qui pourraient être intéressantes à l’avenir. Comme je l’ai écrit précédemment, l’installation de thèmes et de paquets supplémentaires à partir de là est agréable.

Batocera est maintenant ma principale recommandation pour les débutants. Si vous voulez juste jouer à quelques jeux, sans aucune configuration supplémentaire, c’est la meilleure option actuellement. Il n’est pas parfait, mais il ne lui manque pas grand chose.

Lakka

La dernière option, la moins connue en effet, est Lakka.

Je l’ai découvert avant Batocera (vous pouvez lire mon guide ici), et c’est une option facile à retenir avec le style d’interface comme sur la PlayStation :

Menu principal de Lakka
Menu principal de Lakka

Lakka est basé sur LibreElec et utilise RetroArch. Ainsi, il offre différentes technologies par rapport à ses concurrents. Voyons comment cela fonctionne.

CatégorieScore
Prise en charge matérielle4/5
Interface utilisateur4/5
Prise en charge des jeux5/5
Prise en charge des manettes5/5
Performances3/5
Fonctionnalités supplémentaires2/5
Aperçu du score de Lakka
  • Prise en charge matérielle : LibreElec est un système d’exploitation bien connu sur Raspberry Pi (vous pouvez regarder mon tutoriel ici). Cependant, il est limité. Le but de cette distribution est de faire fonctionner une seule application (Kodi en général), et non de faire beaucoup d’autres choses. C’est bien pour jouer à des jeux, mais ne vous attendez pas à pouvoir faire fonctionner des applications supplémentaires en arrière-plan. Vous devrez consacrer votre Raspberry Pi au rétrogaming.
  • Interface : Si vous aimez l’interface PlayStation, vous allez adorer l’interface de Lakka. Je pense qu’elle est plus jolie que les autres options. Le problème, c’est qu’elle n’est pas vraiment intuitive. Les options par défaut sont correctes, mais dès que vous cherchez quelque chose dans les sous-menus, vous vous perdez rapidement.
  • Prise en charge des jeux : Étonnamment, c’est Lakka qui a obtenu les meilleurs résultats dans cette catégorie. Tous mes jeux fonctionnaient directement dès le départ. Sur le papier, il ne devrait pas gagner, mais avec ma sélection de jeux, c’était le cas.
  • Manettes : Rien à ajouter ici. J’ai obtenu les mêmes résultats qu’avec Recalbox et Batocera. Les manettes sont détectées automatiquement et toutes fonctionnent correctement. Vous pouvez même utiliser des manettes Bluetooth, comme expliqué dans ce tutoriel (en anglais).
  • Performances : Batocera et Recalbox sont meilleurs que Lakka, mais il est toujours plus rapide que Retropie dans la plupart des tests. LibreElec en est probablement la raison, car il est plus léger et plus rapide que Raspberry Pi OS.
  • Fonctionnalités supplémentaires : C’est le gros problème avec Lakka. Vous ne pouvez rien faire qui n’est pas inclus par défaut. Et il n’y a pas de Kodi, pas de gestionnaire web préinstallé :/.

En bref, c’est très bien si vous voulez l’interface PlayStation pour simplement jouer à des jeux. Mais c’est rapidement limité si vous voulez configurer ou ajouter quoi que ce soit d’autre.

De plus, je suis un peu préoccupé par l’activité du projet. Je n’ai vu aucune nouvelle sur leur site web depuis près de 2 ans. Je ne suis pas sûr que les développeurs travaillent encore dessus.

Quel OS est le meilleur pour le rétrogaming sur Raspberry Pi ?

Si vous avez lu la partie précédente, vous devriez déjà avoir une bonne idée de ce à quoi vous pouvez vous attendre de la part de chaque concurrent.

Mais résumons-le ici, afin que vous puissiez directement essayer celui qui vous convient le mieux.
Je pense que vous avez un choix à faire entre deux options, en fonction de ce que vous voulez faire exactement.

Mais d’abord, jetons un coup d’œil à ce sondage que j’ai réalisé auprès de mes abonnés YouTube :

Sondage de la communauté YouTube : Retropie est la distribution de jeux la plus utilisée

64 % des utilisateurs de Raspberry Pi dans cette communauté préfèrent utiliser Retropie plutôt que Recalbox, Batocera et Lakka.

En fait, c’est même 87 % si vous enlevez la dernière option, avec les utilisateurs qui ne jouent pas sur Raspberry Pi. Nous avons vu des concurrents assez proches dans la première partie de cet article, mais en réalité, il semble qu’il n’y ait qu’une seule option : Retropie.

En somme, Retropie est la meilleure option pour les utilisateurs avancés, ou du moins pour ceux qui souhaitent avoir la possibilité d’ajouter des fonctionnalités supplémentaires à leur système. C’est aussi un excellent choix pour utiliser le Raspberry Pi non seulement pour le rétrogaming, mais aussi en tant que lecteur multimédia ou tout type de serveur (NAS, DNS, etc.).

Mais je vous ai dit que je vous donnerais deux options. Je ne pense pas que Retropie soit le meilleur choix pour tout le monde. Le script Retropie est affreux et l’expérience utilisateur n’est pas la meilleure en termes de performances et d’interface, alors vous pouvez essayer une meilleure alternative.

Batocera est actuellement le meilleur système d’exploitation de rétrogaming pour les débutants, ou pour ceux qui veulent utiliser leur Raspberry Pi uniquement pour jouer. Si le seul but est de jouer rapidement à des jeux, vous adorerez Batocera.

Votre manette fonctionnera directement, vous pouvez personnaliser l’interface en un clic, et c’est la distribution qui dispose des meilleures performances globales. Oui, vous pourriez être limité par les fonctionnalités intégrées, mais cela devrait être suffisant pour la plupart des utilisateurs.

Personnellement, je préfère Batocera. Je ne suis pas “effrayé” par le menu de configuration de Retropie, mais je n’en ai pas besoin.
Batocera fera tout ce dont j’ai besoin directement, et si je dois faire autre chose sur Raspberry Pi, j’utiliserai une autre carte SD ou un autre Raspberry Pi. Je préfère avoir un logiciel qui fait une chose très bien, plutôt qu’une alternative qui fait tout moyennement bien.

Accessoires recommandés pour le rétrogaming

Voici un résumé des choses que je recommande pour encore plus apprécier de jouer à des jeux N64 sur Retropie :

  • Carte SD Retropie : Économisez du temps et jouez directement à n’importe quel jeu que vous souhaitez avec cette énorme carte SD préchargée avec plus de 100 000 jeux.
  • Raspberry Pi 4 : Retropie est désormais disponible pour Raspberry Pi 4 et c’est excellent. Pourquoi resteriez-vous sur un appareil plus lent ?
  • Contrôleur 8bitdo : C’est actuellement la meilleure manette pour le rétrogaming sur Raspberry Pi. Toutes les dernières technologies dans un design rétro. Mais pour les jeux N64 en particulier, vous pouvez utiliser la version Nintendo ici.
  • Disque SSD : si vous avez des milliers de jeux et que vous souhaitez améliorer les performances, un SSD vous aidera beaucoup, consultez celui de SanDisk sur Amazon.
Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Vous comprenez l'anglais et en voulez encore plus ? Je publie une nouvelle leçon chaque mois, réservée à mes abonnés premium. Rejoignez la communauté dès maintenant pour y avoir accès !

Ressources recommandées sur le rétrogaming avec Raspberry Pi

Et aussi, vous pouvez regarder cette vidéo sur le même sujet, où vous pouvez voir mes résultats (notamment les tests de performances que j’ai réalisés) :

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets où je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Publications similaires

2 commentaires

  1. concernant le support du materiel, j’ai un peu de mal a comprendre. il n’y a pas a ma connaissance de materiel qui soit supporte par retropie et qui ne fonctionne pas sur batocera. a l’inverse, je pense que batocera est le seul qui gere bien le multimanettes (sur les autres on a régulièrement joueurs 1 et 2 d’inverses par exemple) et batocera est le seul qui gere facilement les pistolets et les volants. la part de marche au niveau mondial est d’environ 55% entre 20 et 30 pour retropie et les autres maxi 10. a noter également que le principal contributeur de lakka est un des principaux contributeurs de batocera depuis longue date.

  2. De quand date cet article ? Parce que, quand je lis « Raspberry Pi 4 : Retropie est désormais disponible pour Raspberry Pi 4 et c’est excellent. Pourquoi resteriez-vous sur un appareil plus lent ? » alors qu’on vient d’avoir le Pi5… Recalbox a fait toute une série de vidéos comparatives entre le Pi4 et le Pi5 sur l’émulation des systèmes, et le Pi5 apporte un réel plus.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *