Comment Installer OSMC sur Raspberry Pi (+Astuces pour Kodi)


De plus en plus on a tendance à utiliser le Raspberry Pi pour tout et n’importe quoi, et pas forcément ce qui lui est le plus adapté.
Les qualités principales du Raspberry Pi sont sa taille, sa faille consommation et son silence absolu.
Est-ce que cela ne vous fait pas penser aux qualités parfaites d’un bon media-center ?
OSMC est le système qui va nous permettre de faire ceci, en passant par Kodi pour l’interface.

Comment installer OSMC sur Raspberry Pi ?
OSMC est le nom du système d’exploitation permettant d’utiliser Kodi.
L’installation de OSMC est standard, via le téléchargement d’une image ou d’un logiciel d’installation. Il faudra ensuite configurer le système et Kodi suivant vos besoins.

C’est ce dont je vais maintenant parler en détail dans la suite de ce guide.
Je commencerais par répondre à toutes les questions que vous pourriez vous poser à propos de ce système, puis je vous expliquerai les étapes de l’installation étape par étape, et enfin quelques secrets pour profiter au mieux de Kodi !

Présentation des différents éléments

Avant de passer aux choses sérieuses, je préfère clarifier un peu les trois mots utilisés dans le sujet de cet article. Ainsi je suis certain que même si c’est votre premier projet sur Raspberry Pi, vous comprendrez de quoi je parle par la suite.

Raspberry Pi

Si vous êtes sur ce site, avec cette idée de projet, vous savez sans doute déjà ce qu’est un Raspberry Pi.
Mais assurons-nous en tout de même.

Un Raspberry Pi est un mini ordinateur compact, fait d’un seul bloc, peu puissant, mais avec d’autres qualités.
Il est minuscule (tient dans la main), très peu cher (moins de 40 €) et silencieux (possible sans ventilateur).
Il ne consomme presque rien et a tous les ports nécessaires (réseau, Wi-Fi, HDMI, sortie son jack).

C’est donc l’appareil parfait pour transformer une vieille TV en une télévision connectée, ou pour améliorer votre TV connectée actuelle avec toutes les dernières applications d’un media center récent.
Il est aussi facile à transporter, donc l’utiliser en vacances, chez vos parents, des amis, etc. Avec le même contenu disponible, quel que soit le téléviseur utilisé.

OSMC

Le Raspberry Pi est utilisée principalement avec des distributions Linux.
Linux est un système d’exploitation (comme Windows ou Mac OS), qui existe en plusieurs variantes (appelées distributions).

Pour créer un media center, nous utiliserons OSMC comme distribution Linux de base pour ce projet.
OSMC est une distribution open source et gratuite, dédiée à l’hébergement d’un média center.
C’est très léger, facile à installer, ce qui est parfait pour nous !

Kodi

Les gens confondent souvent OSMC et Kodi. D’où l’intérêt de cette petite introduction.

Kodi est le logiciel que nous utiliserons pour naviguer dans notre media center (un peu l’équivalent de Spotify pour la musique dans l’idée).
OSMC est le système d’exploitation tournant sur Raspberry Pi (un peu à l’image de Windows sur PC).

Kodi permet de jouer des vidéos, musiques et autres files media depuis le disque local, le réseau ou Internet.

On utilisera Kodi sur OSMC, car le but principal de ce projet est d’avoir un Raspberry Pi dédié à la création d’un media center.
Mais si vous avez déjà un Raspberry Pi sur Raspbian et voulez essayer Kodi, c’est possible.
Kodi est maintenant disponible directement dans les dépôts Raspbian.

Installation de OSMC

Après cette rapide mise au point de la théorie, passons à la pratique !

Téléchargement

Tous les téléchargements pour la distribution OSMC sont disponibles sur cette page.

OSMC propose deux méthodes pour créer une carte SD :

  • Via un logiciel d’installation, qui téléchargera la version correspondant à votre système.
  • En téléchargeant une image, de la version correspondant à votre Raspberry Pi.

À noter que le Raspberry Pi 4 n’est pas encore géré par OSMC.
Je vous expliquerai les deux méthodes dans le prochain paragraphe, mais il n’y a pas de différence majeure.
Si vous avez déjà Etcher installé sur votre ordinateur, sans doute que le téléchargement sera plus rapide.
Mais si vous avez un réseau compliqué (pas de DHCP ou Wi-Fi), l’installateur vous aidera à configurer cela avant le premier démarrage.

Si vous n’êtes pas sur, préférez l’installateur et suivez les étapes indiquées dans le prochain paragraphe

Préparation de la carte SD

Outil OSMC

L’assistant va vous guider à travers toutes les étapes :

  • Welcome
    • Choisissez la langue
    • Choisissez le type d’appareil (Raspberry Pi)
  • Sélectionnez la version
    • Prenez la première ligne si pas d’importance
  • Options d’installation
    • Il y a plusieurs options, pour un premier essai, je pense que ce sera sur une carte SD.
  • Réseau
    • Cette étape est cruciale pour l’utilisation en Wi-Fi, ou pour la définition d’une IP statique.
    • Choisissez la méthode de connexion.
    • Puis cochez la case pour entrer les détails de votre réseau (le nom du Wi-Fi, l’adresse IP, etc.)
  • Choix du disque
    • Insérez votre carte SD et sélectionnez-la dans la liste.
  • Accord de licence
    • Cochez la case indiquant votre acception de la licence.

Laissez ensuite l’outil travailler quelques instants. Il va télécharger et installer OSMC sur la carte SD.
Une fois que cela est terminé, vous pouvez passer au paragraphe « Premier démarrage de OSMC » de ce guide.

Etcher

Si vous avez téléchargé l’image correspondant à votre appareil, vous pouvez utiliser Etcher pour la copier sur votre carte SD.
Etcher est un outil gratuit que vous pouvez télécharger sur cette page.
Il permet de copier une image d’un système sur une carte SD, et ça fonctionne très bien !
Installez-le et lancez-le.

Vous obtiendrez une interface très intuitive en trois parties : emplacement du fichier, choix de la carte SD, et un bouton « Flash! »:

Cliquez sur le bouton « Flash! » dès que vous avez défini les autres options.
La copie sur la carte SD est relativement rapide, étant donné que l’image téléchargée ne prend pas plus de 300 Mo.

À la fin de la copie, vous êtes prêts à démarrer OSMC pour la première fois 🙂

Premier démarrage de OSMC

Insérez la carte SD dans votre Raspberry Pi et démarrez-le.
Je vais vous expliquez tout ce qu’il se passe dans les étapes suivantes.

Écran de démarrage

La première étape est automatique, vous n’avez rien à faire.
OSMC va faire plein de tâches en fond pour faire fonctionner votre système de manière optimale (redimensionner la carte SD, installer les fichiers, etc.)

À la fin de la barre de progression, vous aurez un message confirmant que tout s’est bien passé et le Raspberry Pi redémarrera.

Menu de bienvenue

Après un court aperçu du menu Kodi, le menu de bienvenue apparaît.
Dans ce menu il va falloir entrer vos préférences:

  • Language
    • Choisissez votre langue préférée pour l’interface de Kodi
  • Timezone
    • Choisissez la ville la plus proche correspondant à votre zone de temps
    • Je ne trouve pas l’interface très intuitive
    • Lors de mon second essai, j’ai utilisé le touche de mon clavier Bluetooth et ça a été mieux (voir mon clavier dans mes pages ressources)
  • Hostname
    • Je vous conseille de laisser ça par défaut pour l’instant (nom de la machine)
  • SSH
    • Je vous recommande d’activer ceci directement
    • Ça pourra vous faciliter la vie par la suite (pour quelques étapes que je vous montrerai notamment)
    • Vous pourrez toujours le désactiver plus tard si vous ne l’utilisez pas
  • Licence
    • Acceptez les conditions et continuez
  • Look + Feel
    • Le menu de bienvenue vous donne le choix entre deux options
    • Prenez celui que vous préférez, cela se change facilement ensuite
  • Sign Up
    • Ce n’est pas obligatoire, passez

Une fois ce menu terminé, cliquez sur « Exit » et l’interface de Kodi apparaît

J’appelle cela Kodi, même si je sais que la limite est minime entre OSMC et Kodi.
Vous trouverez des choses de OSMC et de Kodi dans ce menu, ça n’a pas d’importance du moment que l’on se comprend 🙂

Kodi

Si vous avez suivi les étapes d’installation, vous devriez être sur le même menu que ma capture précédente.

Vous avez maintenant une meilleure idée de ce que vous pouvez attendre de cette distribution sur votre Raspberry Pi.
Vous pouvez déjà vous aventurer dans les menus, mais je vais vous aider à en tirer parti au maximum dans cet article.

Autres points

Interface Web

Vous l’avez sans doute manqué, mais directement après l’installation, une interface web pour Kodi est disponible immédiatement.
Vous pouvez y accéder en tapant l’adresse de votre Raspberry Pi : http://X.X.X.X

Cette interface est compatible avec votre tablette ou votre smartphone, elle se redimensionnera en fonction de la résolution de l’appareil.

Avant d’y accéder, il vous faudra connaître votre adresse IP.
Je vais vous donner 4 méthodes :

  • Si vous avez défini votre adresse IP dans l’assistant OSMC, alors vous connaissez déjà la valeur. Utilisez directement celle-ci 🙂
  • Si vous êtes actuellement dans le menu Kodi, c’est simple :
    • Allez dans « My OSMC » > Icône réseau (Network)
    • Choisissez Wired ou Wireless suivant votre cas (câble ou sans fil)
    • Votre adresse IP s’affiche directement
  • If vous êtes sur un autre ordinateur, vous pouvez lire cet article qui donne quelques méthodes

SSH

Nous avons activé le service SSH dans le menu de démarrage, et donc c’est possible de se connecter à OSMC via SSH à distance.
Si vous êtes sur Windows, vous pouvez utiliser Putty pour cela.
Sur Linux ou Mac, la commande SSH est déjà présente dans n’importe quel terminal.

Connectez-vous sur le Raspberry Pi, en entrant l’adresse IP (voir point précédent) et les identifiants par défaut :

  • Identifiant : osmc
  • Mot de passe : osmc

Une fois connecté, je vous recommande de change ce mot de passe par défaut en utilisant la commande :
passwd

Vous êtes maintenant connecté directement sur le système OSMC, typiquement un système très proche de Debian, ou vous pourrez utiliser vos talents Linuxiens pour faire ce que bon vous semble 🙂

SFTP

Cela devient disponible dès que SSH est activé, mais pas grand monde ne le sait.
Une fois SSH activé, sur le Raspberry Pi, vous pouvez utiliser des logiciels comme WinSCP, FileZilla ou rsync/scp pour transférer des fichiers de votre ordinateur au Raspberry Pi (et inversement).

Vous pouvez même ouvrir un port sur votre routeur (NAT), transférer les fichiers à distance, depuis un autre réseau sur Internet.

Les bases de Kodi

Maintenant, passons à l’interface de Kodi avec un aperçu des fonctions principales.

Ajout de fichiers media dans Kodi

Pour le moment, les entrées du menu sont vides (Vidéos, Musique et Images).
Je vais donc expliquer comment ajouter vos fichiers dans ce menu.
Il y a plusieurs solutions, à vous de voir celle qui vous convient.

Disque USB

Le plus naturel pour certains sera de brancher un disque ou une clé USB contenant les fichiers, et de lire les fichiers directement depuis Kodi.
OSMC et Kodi vont monter automatique votre disque et afficher les fichiers lisibles qui se trouvent dessus.

Par exemple, si je vais dans Musique > Fichiers, je vois ma clé USB dans la liste.
Cliquez dessus et vous verrez vos fichiers

Tout est synchronisé avec l’interface web, donc si vous préférez, utilisez l’interface web pour trouver et lancer le fichier sur la TV.
Le disque USB sera présent dans le menu « Browser » de l’interface web.

Copie des fichiers depuis votre Raspberry Pi

Vous ne pouvez pas sauvegarder directement vos fichiers du disque dur sur votre carte SD depuis le menu.
Pour ce faire, naviguez jusqu’à vos fichiers et faites un clic-droit sur le fichier en choisissant « Copy » pour le sauvegarder sur votre Raspberry Pi.

Il y a d’autres options intéressantes dans ces menus, je vous laisse découvrir.

Partage réseau

Si vous avez un partage de fichiers accessible sur votre réseau (comme un NAS, ou un dossier partagé sur un autre ordinateur), vous pouvez y accéder depuis Kodi, pour jouer les fichiers concernés directement depuis l’interface Kodi (ou l’interface web).

Pour ce faire, allez dans Vidéos > Fichiers > Ajouter une source de vidéos
Entre l’adresse (URL) de votre partage de fichier et donnez lui un nom

Kodi saura gérer une grande variété de serveurs (Samba, NFS, HTTP, etc.)
Vous trouverez de l’aide sur la syntaxe à utiliser dans chaque cas dans le wiki de Kodi.

Une fois la source ajoutée, vous pourrez accéder à tous les fichiers de ce serveur directement depuis l’interface ou l’interface web.

Transfert de fichiers

L’une de mes techniques préférée est d’avoir une carte SD de grande taille sur votre Raspberry Pi (voir mes pages ressources pour les cartes que je recommande).
Et ensuite d’envoyer les fichier à regarder/écouter directement sur le Raspberry Pi via SFTP.

Pour faire cela, je me connecte sur mon Raspberry Pi en utilisant un logiciel comme FileZilla ou WinSCP (rsync ou scp si vous êtes sur Linux).
Je vous rappelle que les identifiants par défaut sont osmc/osmc.

Une fois connecté, vous pouvez transférer les fichiers in le dossier correspondant (Movies, Music, Pictures, …).
Pour le rendre visible dans Kodi, les fichiers doivent forcément être mis dans ces dossiers (dans /home/osmc).

Les fichiers ne sont pas disponibles après transfert ?

Si vos fichiers media envoyés dans /home/osmc/Videos, par exemple, ne sont pas visibles dans Kodi, vous devez ajouter une nouvelle source de films dans votre dossier utilisateur.
Pour cela suivez cette procédure :

  • Aller dans Vidéos > Fichiers
  • Ajouter une source de vidéos
  • Dans le dossier source, entrez /home/osmc
  • Choisissez le nom que vous voulez, par exemple, « Dossier principal »
  • Validez, en ajustant les options par défaut si nécessaire
  • Quittez

Ensuite, retournez dans Vidéos > Fichiers
Choisissez votre nouvelle source (« Dossier principal »), et vous verrez la liste des vidéos présents sur votre carte SD.

Il faudra faire la même manip pour chaque type de fichiers (Musique et Images).

Les extensions pour Kodi

Ok. Vous savez maintenant comment lire des fichiers sur votre Raspberry Pi avec Kodi.
Mais vous auriez pu faire à peu près la même chose sur Raspberry Pi OS ou sur votre console de jeu.

La fonction la plus puissante de Kodi est la possibilité d’ajouter des extensions.
Une extension est un peu la même chose qu’une application sur votre téléphone.
Un smartphone sans boutique d’applications n’est pas très intéressant. Un smartphone avec 5 millions d’applications est un peu différent 🙂

Il y a beaucoup d’extensions pour Kodi. Je vais en présenter quelques-unes.
Le problème c’est que vous trouverez un peu tout et n’importe quoi sur Internet.
Je vais classifier celles que je présente par « niveau de légalité », mais attention à ce que vous trouverez ailleurs.

Extensions officielles

Dans cette première partie, je vais vous montrer uniquement les extensions du dépôt officiel. Donc tout est légal ici, ne vous inquiétez pas.

YouTube

La première extension essentielle est YouTube.
Pour l’installer, voici la marche à suivre :

  • Allez dans Paramètres > Navigateur d’extensions > Extensions vidéos
  • Trouvez YouTube dans la liste (oui, tout en bas, mais vous pouvez faire défiler vers le haut :))
  • Cliquez dessus et choisissez « Installer »

L’extension commence le téléchargement, et ce sera terminé rapidement.
Valider les extensions supplémentaires si nécessaire.

Pour l’utiliser, retourner au menu principal, puis « Vidéos »
Choisissez « Extension Vidéos » dans le menu « Vidéos », puis cliquez sur YouTube.
Au premier démarrage, il vous sera sans doute posé une ou deux question(s) pour la configuration du système.
Vous aurez aussi des question pour la configuration de la langue et du pays.

L’interface n’est pas extraordinaire, mais devrait vous permettre de trouver et de regarder vos vidéos YouTube correctement.

SoundCloud

Un autre exemple avec SoundCloud, que vous pouvez installer de la même manière que YouTube :

  • Aller dans Paramètres > Navigateur d’extensions >Extensions musique
  • Cherchez et installez SoundCloud

De retour dans le menu principal, vous trouverez là aussi l’extension SoundCloud,

Autres applications

Vous devez maintenant comprendre que n’importe quelle extension que vous trouverez dans le dépôt principal est facile à installer et peut être utilisé en toute légalité.
Donc je vous laisse parcourir cette liste et installez les extensions qui vous intéressent avant de passer à la suite du tutoriel.

Extensions non officielles pour Kodi

Passons maintenant au niveau « on ne sait pas trop » sur l’échelle de la légalité.
Je vous considère ces extensions comme « grises » étant donné qu’il faudra ajouter une nouvelle source ou installer l’application depuis un fichier ZIP.

Utilisation d’un VPN

C’est plus un conseil qu’une extension en particulier.
Peut-être que je suis parano, mais je vous conseille de commencer à prendre quelques petites mesures de précaution à ce niveau.

Avec Kodi, la frontière entre la légalité et l’illégalité est mince, et vous devriez utiliser un VPN.
Un VPN va chiffrer votre trafic Internet et vous rendre quasiment anonyme (depuis le Raspberry Pi).

Voici un très bon schéma de ExpressVPN expliquant comment un VPN peut vous protéger :

Vous pouvez aussi cliquer sur le lien ci-dessus pour en savoir plus.

Je ne vais pas débattre ici du meilleur VPN à choisir.
Il y a un tas de sites web comparant les offres.
La plupart du temps, n’importe lequel fera l’affaire, c’est plus une question de prix pour moi, ils sont tous très semblables.

Aussi, suivez les actualités de votre VPN favori. De nombreux sites web continuent de recommander des fournisseurs comme IPVanish, alors qu’ils ont été accusés de loguer les activités de leurs clients.

Une fois votre fournisseur VPN trouvé, suivez leurs instructions pour installer le client sur Kodi.

Spotify

Spotify est un acteur majeur de streaming musical, et vous devez sans doute déjà le connaître.
Il y a aucune application disponible dans le dépôt Kodi, mais vous pouvez le télécharger depuis une source tierce.

Voici les deux étapes à suivre pour installer SpotiMC :

  • Téléchargez le dernier fichier archive sur cette page
    • Récupérez-le sur votre ordinateur et transférez-le avec FileZilla sur le Raspberry Pi
    • Vous pouvez aussi le télécharger sur le Raspberry Pi directement via une commande SSH :
      wget http://azkotoki.org/download-file/35/script-audio-spotimc-1-0-beta5 -O spotiMC.zip
    • Essayez de le mettre dans un dossier avec les autres extensions
      Par exemple, j’ai un dossier /home/osmc/Downloads ou je met tout dedans
  • De retour dans Kodi, allez dans paramètres > Navigateur d’extensions
  • Choisissez « Installer depuis un fichier zip »
  • Vous allez sans doute avoir l’erreur « Pour des raisons de sécurité, l’installation d’extensions provenant de sources inconnues est désactivée »
    Choisissez l’option Paramètres et activer les sources inconnues
  • Retourner dans « Installer depuis un fichier zip », puis « Dossier Personnel » > « Downloads » (ou le nom de votre dossier)
  • Cliquez sur le nom du fichier, l’installation se lance.

SpotiMC est maintenant disponible dans le menu Musique > Extensions
Au premier démarrage, il vous demandera sans doute d’installer quelques dépendances. Validez et redémarrez votre Raspberry Pi pour appliquer les changements.

Après le redémarrage, retournez dans l’application Spotimc, identifiez-vous et vous êtes prêt à écouter vos playlists favorites 🙂

Crackle

Nous avons désormais vu comment installer une application du dépôt officiel et comment installer un fichier zip. Voyons maintenant comment ajouter un nouveau dépôt avec Crackle.

Crackle appartient à Sony et fournit un service de streaming pour regarder les séries TV et films populaires.
Pour l’installer, il faudra ajouter un nouveau dépôt, comme-ceci :

  • Téléchargez le fichier eracknaphobia depuis ce site
  • Transférez-le sur votre Raspberry Pi de la même façon que précédemment.
  • Allez dans Paramètres > Navigateur d’extensions
  • Choisissez « Installer depuis un fichier Zip » > Dossier Personnel > Downloads
  • Cliquez sur le fichier zip et installez-le
  • Allez maintenant dans « Installer depuis un dépôt » > « eracknaphobia’s Repo »
  • Puis Extensions vidéos > Crackle
  • Installez-le

Crackle est maintenant disponible dans Vidéos > Extensions vidéos
Profitez-en c’est gratuit 🙂
Note : J’ai dû installer des dépendances un peu lourdes avant de pouvoir lire un fichier

Autres extensions

Vous avez maintenant appris à installer de nouvelles extensions, que ce soit par fichier zip ou depuis un dépôt (officiel ou non).
Je ne vais pas vous lister toutes les extensions possibles ici.
Ce n’est pas le but de cet article sur OSMC, mais vous pouvez maintenant ajouter ce que vous voulez.

Et c’est à ce moment-là qu’il faut bien faire attention à ce que vous faites.
Toutes les extensions sont accessibles de manière aussi simples que celles-ci, qu’elles soient autorisées ou non.
C’est à vous de juger si ça vaut le coup de prendre le risque ou pas.

Sur votre ordinateur, le service est gratuit ? Si ce n’est pas le cas, il y a de fortes chances que ce ne soit pas plus sur Raspberry Pi. Donc prenez l’abonnement ou vous serez hors-la-loi.

Extensions de Kodi à éviter

Il y a des extensions que je ne vous recommande pas d’installer sur Kodi si vous ne voulez pas avoir de problème.

Voici quelques noms à éviter : Exodus, Convenant, Placenta, Incursion (rien qu’au nom ça donne pas envie ^^).

Ces extensions permettent de regarder des films et séries gratuitement.
Comme vous le savez, c’est rarement gratuit ce genre de contenu, donc ces extensions ne sont pas autorisées non plus.
En fonction de votre pays, cela peut même être considéré comme un crime.

Conclusion

Bref, si je devais résumer ce guide, vous avez tout de même appris à :

  • Installer OSMC et Kodi sur votre Raspberry Pi
  • Utiliser les fonctions de base de Kodi comme jouer des fichiers média
  • Installer des extensions de différente manières :
    • Dépôt officiel (YouTube)
    • Depuis un fichier Zip (Spotify)
    • Depuis un dépôt tiers (Crackle)

J’ai aussi essayé de vous mettre en garder contre les risques de l’installation d’applications tierces sur votre système Kodi.
Kodi est bien sûr tout à faire légal et sûr, mais attention à votre utilisation des capacités d’extension de l’application.

J’espère que cet article vous aurez aidé à bien démarrer dans votre apprentissage de Kodi.
C’est un gros sujet, donc je ne pouvais pas parler de tout dans un seul tutoriel.

Il existe plein de sites web parlant e Kodi et le Wiki officiel peut vous aider également.
N’hésitez pas à jeter un œil si vous avez besoin de plus d’informations :

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi and publiant des guides détaillés et des tutorials rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec un expérience dans le développement web.

Recent Content