Peut-on ajouter de la RAM à un Raspberry Pi ?

Le Raspberry Pi est populaire grâce à son tarif peu élevé, sa flexibilité et sa simplicité d’utilisation. Il est idéal pour toutes sortes de projets, des outils d’apprentissage aux systèmes avancés. Une question fréquente est de savoir si vous pouvez ajouter plus de mémoire. Alors, pouvez-vous augmenter la RAM sur un Raspberry Pi ?

Il n’est pas possible d’ajouter de la RAM à un Raspberry Pi car le module de RAM est soudé à la carte mère, ce qui signifie qu’il ne peut pas être remplacé. Cependant, il existe différents modèles de Raspberry Pi disponibles, avec différentes capacités de RAM.

Bien qu’il soit clair que vous ne pouvez pas facilement augmenter la RAM sur un Raspberry Pi, il existe des moyens d’optimiser votre RAM disponible en suivant les conseils de cet article. Nous allons voir comment choisir le meilleur modèle de Raspberry Pi, utiliser l’espace de swap pour booster la RAM, et surveiller l’utilisation de la RAM. Ces conseils vous aideront à mieux utiliser votre Raspberry Pi, en vous assurant que vos projets fonctionnent bien et rapidement.

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Choisir le bon modèle de Raspberry Pi

Choisir le bon modèle de Raspberry Pi est crucial, surtout lorsque l’on prend en compte les besoins en RAM pour vos projets.

Les différents modèles de Raspberry Pi disposent de différentes quantités de RAM, adaptées à divers usages, allant des activités d’apprentissage basiques à des tâches plus avancées. Il est préférable de choisir un modèle en fonction de la complexité de votre projet et de la quantité de mémoire dont il a besoin.

  • Série Raspberry Pi Zero : Idéale pour les tâches basiques et les applications à faible consommation d’énergie. Ces modèles sont équipés d’une quantité minimale de RAM (512 Mo), adaptée à des projets d’automatisation et de contrôle simples.
  • Série Raspberry Pi 3 : Ces modèles proposent plus d’options de RAM (1 Go), adaptées à des projets intermédiaires comme les media center, les jeux basiques, ou les plateformes de programmation de niveau débutant.
  • Raspberry Pi 5, 4B et 400 : Pour des tâches plus exigeantes, ces modèles offrent jusqu’à 8 Go de RAM, ce qui les rend parfaits pour l’informatique de bureau, les projets de programmation avancés, ou les tâches d’automatisation complexes.

En résumé, votre choix devrait être en accord avec les exigences de votre projet. La série Raspberry Pi 4, avec davantage de RAM, est un choix polyvalent pour la plupart des applications, avec un bon rapport performances/coût.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Si vous avez besoin de plus de conseils pour choisir le bon modèle de Raspberry Pi, vous devriez absolument lire cet article sur le site web.

Solutions de mémoire alternatives : espace de swap

Lorsque l’on atteint la limite de mémoire RAM du Raspberry Pi, l’espace de swap apparaît comme une alternative pratique.

Un espace de swap est une partie de la carte SD destinée à être utilisée comme mémoire virtuelle. Lorsque la RAM est pleine, le Raspberry Pi peut transférer des données moins critiques vers cet espace de swap.

Cependant, il y a un bémol : l’espace de swap est beaucoup plus lent que la RAM réelle, car il dépend de la vitesse de lecture-écriture de la carte SD, qui est beaucoup plus faible que celle de la RAM.

Une utilisation excessive de l’espace de swap peut également conduire à une usure plus rapide de la carte SD. Malgré ces limites, l’espace de swap peut s’avérer très utile dans des scénarios où la RAM est très sollicitée.

Bien que ce ne soit pas une solution parfaite, l’espace de swap peut apporter un certain répit dans des situations où la mémoire est insuffisante, permettant un fonctionnement plus fluide du Raspberry Pi lors de tâches exigeantes.

Dans la plupart des cas, le Raspberry Pi est configuré avec 100 Mo d’espace de swap lors d’une installation par défaut, mais il peut être augmenté si nécessaire, en modifiant la ligne “CONF_SWAPSIZE” dans /etc/dphys-swapfile.

Lecture recommandée : Raspberry Pi : comment surveiller et optimiser la RAM

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Outils pour surveiller l’utilisation de la RAM

Il est essentiel de surveiller l’utilisation de la RAM pour un fonctionnement efficace du Raspberry Pi. Plusieurs outils et commandes peuvent aider à surveiller et à gérer efficacement l’utilisation de la mémoire.

  • Commandes ‘top’ et ‘htop’ : Ce sont des outils utilisables dans un terminal qui fournissent des informations en temps réel sur les processus système et l’utilisation de la mémoire.
  • Commande ‘free’ : Offre un résumé rapide de la mémoire totale, utilisée et libre, y compris l’espace swap.
  • Gestionnaire des tâches de l’interface graphique de Raspberry Pi OS : Pour les utilisateurs qui préfèrent les interfaces graphiques, le gestionnaire de tâches par défaut dans Raspberry Pi OS donne un aperçu facile à comprendre de l’utilisation de la RAM.

Surveiller régulièrement l’utilisation de la RAM aide à identifier les processus qui consomment une mémoire excessive, permettant une intervention en temps opportun. Cette approche proactive peut prévenir les ralentissements du système et les plantages, assurant le bon fonctionnement de vos projets Raspberry Pi.

Si les commandes Linux ce n’est pas trop votre truc, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article qui vous explique les commandes qu’il faut absolument connaître. Je vous donne aussi une antisèche à télécharger pour les avoir toujours sous la main !

Conseils pour une gestion efficace de la RAM

Une gestion efficace de la RAM est essentielle pour maximiser les performances de votre Raspberry Pi. Voici quelques conseils pour vous aider à tirer le meilleur parti de la mémoire de votre appareil :

  • Utilisez des logiciels légers : Optez pour des applications conçues pour des environnements qui utilisent peu de mémoire.
    Par exemple, peut-être pouvez-vous utiliser XFCE au lieu de GNOME comme environnement de bureau.
  • Fermez les applications inutiles : Limitez le multitâche et fermez les programmes que vous n’utilisez pas. C’est essentiel sur un ancien modèle de Raspberry Pi, où vous ne pouvez généralement pas avoir un navigateur web ouvert tout en faisant autre chose, par exemple.
  • Optimisez votre système d’exploitation : Choisissez une version légère de Raspberry Pi OS ou d’autres distributions Linux minimalistes (DietPi par exemple). Non, vous n’avez pas besoin d’un environnement de bureau pour héberger un serveur web ;-).

Utiliser judicieusement la RAM de votre Raspberry Pi peut vraiment améliorer ses performances. Choisir le bon logiciel, éviter de faire trop de choses à la fois, et optimiser votre système d’exploitation peut aider votre appareil à bien fonctionner, malgré ses limites matérielles.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Vous voulez discuter avec d'autres passionnés de Raspberry Pi ? Rejoignez la communauté, partagez vos projets en cours et posez vos questions sur le forum (en anglais).

Configuration avancée pour une utilisation optimale de la RAM

Pour obtenir les meilleures performances de RAM sur un Raspberry Pi, ajuster les paramètres est essentiel. Effectuer ces changements peut grandement aider à gérer la mémoire, surtout pour les utilisateurs qui exécutent des applications compliquées ou de nombreuses tâches en même temps.

Il est important de régler notamment la quantité de mémoire que le GPU peut utiliser et de contrôler les services en arrière-plan.

Le Raspberry Pi dédie une partie de sa RAM au GPU (Unité de Traitement Graphique), qui est crucial pour toute tâche graphique ou celles impliquant des vidéos. Cependant, pour les projets qui ne sont pas intensifs graphiquement, réduire l’allocation de mémoire du GPU peut libérer plus de RAM pour d’autres processus.

Cet ajustement peut être effectué dans le fichier ‘config.txt’ sur la partition de démarrage du Pi, l’outil de configuration du Raspberry Pi sur l’édition de bureau, ou directement via raspi-config :
sudo raspi-config
Allez ensuite dans “Performance options” > “GPU Memory”.

Un autre domaine crucial est la gestion des services en arrière-plan. De nombreux services par défaut fonctionnent en arrière-plan, consommant de la mémoire précieuse. En analysant soigneusement et en désactivant les services non essentiels, les utilisateurs peuvent récupérer de la RAM pour des tâches plus critiques. Cela peut être fait à l’aide de la commande ‘systemctl‘ ou via l’outil de configuration Raspberry Pi dans l’interface graphique.

Appliquer ces configurations avancées demande de trouver un équilibre entre stabilité du système et optimisation de la mémoire. Bien que l’ajustement de ces paramètres puisse conduire à des améliorations significatives des performances, il est important de garantir que les fonctions essentielles ne sont pas perturbées. Vous pouvez essayer ces ajustements avec prudence, idéalement en testant les changements par incréments pour évaluer leur impact sur les performances globales et la stabilité du système.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets où je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Publications similaires

2 commentaires

  1. Bonjour,

    La modification de quantité de RAM affectée au GPU n’est pas possible sur le Rpi 5 (Debian 12 + Xfce4), du moins via raspi-config ou l’option « Configuration du Raspberry pi » dans le menu « Paramètres » du bureau : aucune possibilité de changer la valeur n’est proposée. Quant à config.txt, pas de mention de mémoire GPU. Peut-on rajouter quelque chose du genre « gpu-mem=256MB » selon une syntaxe compréhensible par le pi (ayant un écran 4K, je pense que ça améliorerait la fluidité des vidéos) ?

    Merci d’avance pour votre réponse et cordiales salutations.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *