Contrôlez votre Raspberry Pi depuis Android (SSH, VNC, etc.)


L’utilisation d’un Raspberry Pi nécessite de nombreux accessoires (clavier, écran, etc.), que vous n’aurez pas toujours sous la main, ou que vous n’aurez pas envie de brancher à nouveau pour un changement rapide de configuration. J’utilise généralement mon ordinateur portable pour cela, mais vous pouvez également utiliser n’importe quel appareil Android (smartphone, tablette, etc.). Je vais vous montrer comment faire dans ce tutoriel.

Après avoir activé SSH et VNC sur le Raspberry Pi, n’importe quel appareil Android peut être utilisé pour en prendre le contrôle, même à distance. D’excellentes applications sont disponibles gratuitement dans le Google Play Store pour faire cela facilement.

Je commencerai par deux options (terminal ou écran), et je vous donnerai d’autres conseils pour vous aider à aller plus loin dans des situations plus complexes.

À propos, si vous êtes novice sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer vos premiers pas (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book « Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours« . Il s’agit d’un défi de 30 jours au cours duquel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin apprécier cet appareil passionnant qu’est le Raspberry Pi. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui en utilisant ce lien !

Accédez au terminal du Raspberry Pi depuis votre téléphone Android

La plupart des tâches de maintenance sur Raspberry Pi peuvent être effectuées avec une simple ligne de commande. Si vous les connaissez, c’est souvent l’option la plus pratique.

Si vous ne disposez pas d’une tablette, l’utilisation d’une méthode d’accès au bureau à distance n’est pas très confortable sur le petit écran de votre smartphone, mais les lignes de commande font l’affaire.

Et, si vous n’êtes pas (encore) habitué aux lignes de commande, vous pouvez consulter cet article, où je vous explique les plus importantes à connaître. Vous pouvez même télécharger un aide-mémoire avec tout dans un format compact, y compris des exemples.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

La première chose à faire pour accéder au terminal de votre Raspberry Pi depuis votre téléphone, est d’activer le protocole SSH sur le Raspberry Pi, qui est désactivé par défaut. Il y a plusieurs façons de faire cela :

  • Si vous pouvez utiliser un écran pour la configuration initiale, le plus simple est d’ouvrir l’outil de configuration de Raspberry Pi, dans le menu principal, sous Préférences.

    Allez dans l’onglet « Interfaces » et activez SSH à partir de là.
  • Si vous utilisez une version minimale de Raspberry Pi OS, vous pouvez faire la même chose dans un terminal, avec raspi-config :
    sudo raspi-config
    Allez dans « Interface options » et activez SSH.
  • Si vous n’avez pas d’écran, il est possible d’éditer la configuration du système sur la carte SD directement depuis un autre ordinateur. Je vous explique tout dans un autre article, installation d’un Raspberry Pi sans écran ni clavier.
  • Une autre solution, ajoutée récemment, consiste à utiliser les options avancées de Raspberry Pi Imager lorsque vous flashez votre carte SD. Vous pouvez choisir d’activer directement SSH et de définir votre mot de passe par défaut dans cet outil.

Une fois SSH activé, vous pouvez vous connecter à votre Raspberry Pi avec n’importe quel client SSH, avec certaines applications que vous trouverez sur votre appareil Android. Voici quelques exemples que j’aime bien :

  • Termius : c’est celui que j’utilise actuellement sur PC, et il existe aussi une application Android. Elle fonctionne bien et mémorise tous vos paramètres de connexion, ce qui vous permet de vous connecter rapidement à votre Raspberry Pi.
  • JuiceSSH : J’ai beaucoup utilisé celui-ci avant de passer à Termius. Il a beaucoup de bonnes options, et j’aime particulièrement les raccourcis pour les touches du clavier en haut du clavier classique (TAB, CTRL, ESC, etc.). L’utilisation de la touche TAB est très pratique sur un smartphone et le fait d’avoir un raccourci pour cette touche est très intéressant.
  • N’hésitez pas à chercher « client ssh » dans le Play Store. Certaines d’entre elles peuvent être facilement synchronisées avec votre ordinateur, ce qui peut être intéressant, surtout si vous devez contrôler un grand nombre de Raspberry Pi (et autres serveurs).

Pour vous connecter à votre Raspberry Pi, vous avez besoin de l’adresse IP, si vous ne savez pas comment la trouver, vous pouvez lire cet article qui vous expliquera tout. Le login et le mot de passe sont les mêmes que sur le Raspberry Pi, donc par défaut, c’est « pi / raspberry », mais il est recommandé de le changer pour des raisons de sécurité.

En dehors de cela, vous pouvez tout faire avec ces applications, vous pouvez même utiliser les commandes que vous trouvez sur RaspberryTips et les coller dans votre client SSH :-).

Utiliser un appareil Android comme écran du Raspberry Pi

Le niveau suivant consiste à accéder à l’ensemble de l’environnement de bureau depuis votre tablette ou votre smartphone Android. Il sera plus facile de l’utiliser depuis une tablette, mais cela fonctionne dans les deux cas.

Je vous donnerai d’autres options dans la partie suivante, mais pour l’instant, le moyen le plus simple est d’utiliser un protocole nommé VNC. Cette solution est installée par défaut sur Raspberry Pi OS Desktop, et comme SSH, il suffit de l’activer avant de l’utiliser. D’ailleurs, la configuration peut se faire aux mêmes endroits :

  • Dans l’outil de configuration du Raspberry Pi, allez dans l’onglet Interfaces et activez VNC.
  • Via SSH (suivez la partie précédente), vous pouvez utiliser raspi-config pour activer VNC depuis un terminal :
    sudo raspi-config
    VNC peut être activé à partir du sous-menu « Interface options ».

Une fois activé, vous aurez besoin d’un client sur votre téléphone ou votre tablette pour vous connecter à votre Raspberry Pi.
Je vous recommande vivement d’utiliser VNC Viewer, car il s’agit du client officiel, créé par Real VNC. Il est gratuit, et vous le trouverez facilement en recherchant « client vnc » dans le Play Store.

Une fois installé, voici comment l’utiliser :

  • Ajouter une nouvelle connexion :

    Vous avez besoin de votre adresse IP (consultez cet article pour savoir comment la trouver), et vous pouvez donner un nom à votre connexion. Ceci est particulièrement utile si vous avez plusieurs connexions.
  • Acceptez le contrôle d’identité :

    Vous ne verrez ceci que la première fois, ou si vous réinstallez le Raspberry Pi. Cliquez sur continuer pour passer à l’étape suivante.
  • Saisissez votre identifiant et votre mot de passe :

    Par défaut, le login est « pi » et le mot de passe est « raspberry », sauf si vous l’avez modifié après le premier démarrage ou dans Raspberry Pi Imager.
  • Et, c’est tout, vous êtes maintenant connecté à votre Raspberry Pi depuis votre appareil Android :

L’utilisation de VNC à partir d’un écran tactile n’est pas l’expérience la plus intuitive, mais vous y arriverez rapidement, surtout si vous avez juste besoin de modifier quelques éléments. Votre doigt remplacera votre souris. Glissez pour bouger le curseur, taper pour cliquer. Il ne s’adapte pas forcément à tous les écrans. Préférez une tablette plutôt qu’un téléphone.

Quoi qu’il en soit, c’était l’option la plus simple pour contrôler un Raspberry Pi à partir d’un appareil Android. Cependant, si vous devez le faire souvent, je vous recommande de lire la section suivante, dans laquelle je vous donne des conseils plus avancés pour une meilleure expérience.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

Autres options pour contrôler un Raspberry Pi depuis un appareil Android

SSH et VNC sont les solutions les plus simples pour contrôler à distance un Raspberry Pi, notamment sur le même réseau, car ils sont préinstallés sur Raspberry Pi OS et faciles à utiliser. Mais dans certains cas, vous pourriez être intéressé par une meilleure solution, peut-être parce que vous voulez accéder à votre Raspberry Pi à partir d’un réseau distant, ou que vous avez d’autres besoins.

VNC n’est pas la seule option

Tout d’abord, VNC est une solution, mais il existe de nombreuses autres applications que vous pouvez installer sur votre Raspberry Pi et l’appareil Android qui le contrôlera. En fait, j’ai un guide détaillé sur ce site web, où je donne 5 méthodes de bureau à distance pour votre Raspberry Pi.

Ce guide n’est pas dédié aux appareils Android. Cependant, la plupart d’entre eux fonctionnent de la même manière depuis une tablette ou un smartphone Android. Par exemple, Teamviewer est idéal pour le contrôle à distance depuis un autre réseau. Contrairement à VNC, il utilise un serveur tiers, qui aide à connecter votre appareil Android et le Raspberry Pi, sans avoir à configurer la redirection IP sur votre routeur.

NoMachine est une autre option que j’apprécie, avec une meilleure interface que VNC. J’ai fait une vidéo expliquant comment l’utiliser sur un iPad, ce serait très similaire pour Android, vous pouvez donc regarder cette vidéo pour voir un exemple :

Redirection IP et DNS dynamique

Je ne vous ai pas donné beaucoup de détails sur la façon d’accéder à votre Raspberry Pi depuis un autre réseau. Cela dépend, en effet, beaucoup de votre fournisseur d’accès Internet et de votre routeur.

Si vous avez une adresse IP statique et que vous pouvez configurer la redirection de port sur votre routeur, cela devrait être assez simple, mais ce n’est pas toujours le cas. Avec une adresse IP dynamique, vous avez besoin d’un service DNS dynamique comme No-IP, pour lier votre adresse IP actuelle à un nom de domaine que vous pouvez utiliser sur votre appareil Android.

J’ai un tutoriel complet sur la façon de configurer No-IP avec une adresse IP dynamique (c’est ce que j’utilise), alors pensez à le lire si vous êtes dans ce cas.

Utilisation d’un VPN pour l’accès à distance

Une autre option que j’utilise de plus en plus consiste à configurer un VPN entre votre appareil Android (tablette ou smartphone, peu importe) et votre réseau domestique. De cette façon, c’est comme si vous étiez toujours sur le même réseau, même si vous êtes à l’autre bout du monde.

Personnellement, j’ai un Raspberry Pi Zero toujours branché à la maison avec WireGuard installé dessus. J’ai l’application WireGuard sur mon téléphone, et je peux facilement m’y connecter en cas de besoin. Cela me donne un accès SSH à celui-ci, mais aussi à tout ce qui se trouve sur le réseau domestique (lumières intelligentes, caméras, NAS, etc.).

WireGuard et OpenVPN sont les solutions les plus populaires (en anglais) qui font la même chose. Consultez le lien pour voir ma comparaison et les instructions pour les installer. Il existe un outil nommé PiVPN qui peut vous aider à le configurer en quelques secondes (plus de détails dans cet article, en anglais).

Une interface web pour contrôler à distance le Raspberry Pi

Enfin, si vous devez surveiller et gérer différents services sur votre Raspberry Pi distant, la ligne de commande n’est pas toujours le moyen le plus simple. Taper des commandes longues et compliquées sur votre smartphone (et s’en souvenir !) n’est pas l’option la plus pratique.

Webmin est une application web que vous pouvez installer sur un Raspberry Pi, pour surveiller, configurer et gérer la plupart des services à partir d’une simple page web. Vous avez besoin de redémarrer Apache ou MySQL. Il suffit d’ouvrir la page correspondante et de cliquer sur un bouton. Si vous êtes dans ce cas, cliquez sur le lien pour voir comment l’installer sur votre Raspberry Pi.

J’espère que ce guide a répondu à vos questions sur le contrôle à distance depuis un appareil Android. Ce site Web contient une tonne de contenu sur Raspberry Pi, alors si vous avez besoin de conseils supplémentaires sur un point précis, n’hésitez pas à utiliser le moteur de recherche. Pour une approche pas à pas, vous pouvez trouver mes livres électroniques et mon cours pour débutants en lien ci-dessous.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

Patrick Fromaget

Je suis l'auteur principal et le créateur de RaspberryTips. Mon but est de vous aider sur tous vos problèmes qui concernent Raspberry Pi en publiant des guides détaillés et des tutoriels rapides. Dans la vraie vie, je suis administrateur système (Linux principalement) avec une solide expérience dans le développement web.

Recent Posts