Comment voir l’écran du Raspberry Pi sur votre PC portable

Vous venez de recevoir votre Raspberry Pi, mais vous ne disposez pas de périphériques supplémentaires ? Ou peut-être n’avez-vous pas votre configuration habituelle sous la main ? Je vous comprends, je suis passé par là. Dans cet article, je vais vous donner 2 façons simples d’utiliser votre PC portable comme écran pour votre Raspberry Pi.

Bien qu’il soit possible de connecter le Raspberry Pi à l’écran du PC portable via HDMI, la solution la plus simple, si les deux appareils se trouvent sur le même réseau, consiste à utiliser un logiciel d’accès à distance gratuit tel que VNC, qui ne nécessite aucun matériel supplémentaire.

Je vais d’abord développer un peu cette première explication, puis je vous donnerai les instructions étape par étape dans les deux cas.

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Puis-je connecter le Raspberry Pi à l’écran de mon PC portable ?

Il existe deux façons d’utiliser un PC portable comme moniteur Raspberry Pi :

  1. Installez un logiciel sur les deux appareils pour prendre le contrôle du Raspberry Pi à partir d’un ordinateur sur le même réseau.
  2. Utilisez du matériel pour connecter physiquement le Raspberry Pi au PC portable.

L’option 1 est la plus simple et la moins chère, c’est donc celle que je recommande dans la plupart des cas et je commencerai par celle-ci dans le tutoriel. Du moment qu’un système est installé sur le Raspberry Pi, cela peut être fait rapidement et facilement. C’est gratuit et ne nécessite aucun accessoire supplémentaire.

Les inconvénients sont que cela ne fonctionne pas avant le démarrage ou l’installation du système. Mais comme vous pouvez faire une installation headless d’un Raspberry Pi (sans moniteur), ce n’est généralement pas un gros problème. De plus, il se peut que cela ne fonctionne pas sur certains systèmes exotiques où il est impossible d’installer un logiciel d’accès à distance pour Raspberry Pi.

L’option 2 peut être utile dans certaines situations, mais pour la plupart des utilisateurs, ça ne vaut pas le coup d’y consacrer du temps et de l’argent. Par exemple, je l’utilise pour enregistrer des vidéos ou faire des captures d’écran pendant le processus de démarrage ou d’installation.

En résumé, je recommande de lire ce tutoriel dans l’ordre où je l’ai écrit. Essayez d’abord la section suivante (option 1), et consultez la section suivante si elle ne vous convient pas (option 2).

Comment utiliser le moniteur de votre PC portable pour le Raspberry Pi (sans matériel supplémentaire)

L’écosystème Raspberry Pi est créé pour les makers, les développeurs du système savent que nous l’utiliserons de manière embarquée sans forcément tous les périphériques traditionnels que nous avons sur un PC. Il existe donc de nombreuses solutions pour contrôler le Raspberry Pi à distance sans moniteur dédié (et donc en utilisant le moniteur du PC à la place).

La seule condition pour que cette solution fonctionne immédiatement est d’utiliser Raspberry Pi OS et d’avoir les deux appareils sur le même réseau.

Voici les principales étapes pour utiliser l’écran de votre PC portable avec le Raspberry Pi :

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant
  • Effectuez une installation headless du Raspberry Pi.
  • Branchez & démarrez le Raspberry Pi.
  • Trouvez l’adresse IP du Pi.
  • Utilisez un outil d’accès à distance pour visualiser l’écran du Raspberry Pi sur votre PC.

Configuration headless

Si c’est la première fois que vous voyez ce terme, vous vous demandez peut-être de quoi je parle. L’idée est simple : préconfigurer le système pour qu’il démarre immédiatement après l’installation, en étant déjà connecté au réseau et avec un outil d’accès à distance activé.

Il y a quelques années, il s’agissait encore d’une technique de ninja avec des fichiers de configuration à éditer manuellement sur la carte SD avant le premier démarrage.

Mais désormais, Raspberry Pi Imager a simplifié le processus et il est plus facile que jamais de le faire.

En bref, vous utiliserez Raspberry Pi Imager pour installer le système d’exploitation, comme vous le savez peut-être déjà :

  • Procurez-vous Raspberry Pi Imager ici si vous ne l’avez pas.
  • Cliquez sur « Choose OS » et choisissez la version de Raspberry Pi OS que vous souhaitez installer.
  • Cliquez sur « Choose Storage » et sélectionnez votre support pour l’installation du système.
  • Mais n’allez pas plus loin.

Au lieu de cliquer immédiatement sur « Write » pour lancer l’installation, vous devez utiliser les options avancées pour ignorer le premier assistant de démarrage :

  • Ouvrez les options avancées.
  • Cliquez sur « Enable SSH » et indiquez le nom d’utilisateur et le mot de passe.
  • Si vous n’avez pas de réseau câblé à disposition, veillez également à compléter les informations relatives à votre connexion sans fil (SSID Wi-Fi, mot de passe et pays).

Si vous ne connaissez pas cet outil, j’ai un guide complet sur Raspberry Pi Imager ici. Ce n’est pas le but de cet article.

Mais vous devez avoir le système déjà installé avec au moins le réseau configuré et SSH activé si vous voulez utiliser le moniteur de votre PC portable pour le Raspberry Pi.

Que se passe-t-il si le système est déjà installé sur le Raspberry Pi ?
Si vous avez simplement besoin d’activer SSH sur un système existant, mais que vous n’avez pas d’écran pour le faire, vous pouvez créer un fichier vierge nommé « ssh » sur la carte SD. Insérez la carte SD dans votre ordinateur et faites-le. Au prochain démarrage, SSH sera activé.

Si l’installation est incomplète ou si le réseau n’est pas configuré, il est probablement plus facile de repartir de zéro. Vous pouvez essayer d’utiliser une TV ou de rendre visite à un ami disposant d’un clavier et d’un moniteur pour terminer l’installation, mais il est probablement plus rapide de recommencer l’installation.

Brancher et démarrer le Raspberry Pi

L’installation avec la pré-configuration était la partie la plus délicate, maintenant c’est comme d’habitude.

Insérez votre nouvelle carte SD dans le Raspberry Pi et branchez le cordon d’alimentation.

Attendez quelques minutes pour vous assurer qu’il a bien démarré. Sans moniteur, vous ne pouvez pas être certain que c’est le cas, mais le premier démarrage prend généralement de 2 à 5 minutes sur la plupart des modèles. Il redémarre généralement plusieurs fois, surtout dans le cas d’une configuration headless.

Obtenir l’adresse IP

Nous allons maintenant utiliser le réseau pour accéder au Raspberry Pi à distance. Mais pour cela, nous avons besoin de son adresse IP.

En fonction de l’architecture de votre réseau, il peut y avoir plusieurs façons de procéder, mais je vous recommande de scanner le réseau. C’est souvent a solution la plus rapide.

Sous Windows, j’utilise un outil appelé Advanced IP Scanner. Sous Linux, vous pouvez utiliser la commande nmap pour obtenir un résultat similaire.

J’ai un article dédié ici sur la façon de trouver l’adresse IP du Raspberry Pi, je vous laisse donc le consulter si vous avez besoin de plus de conseils. Les premières méthodes avec les commandes et l’interface graphique ne fonctionneront pas car vous n’avez pas de moniteur, mais vous pouvez tester les autres (scan du réseau et interface du routeur).

Remarque : si vous avez défini un nom d’hôte dans les options avancées, ou si vous n’avez qu’un seul Raspberry Pi sur le réseau, vous pouvez généralement utiliser le nom d’hôte dans les étapes suivantes au lieu de l’adresse IP. Le nom d’hôte par défaut est « raspberrypi ».

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Activer VNC sur le Raspberry Pi

VNC signifie « Virtual Network Computing » et est un outil d’accès à distance gratuit permettant d’accéder à l’interface complète du Raspberry Pi à distance. Il est installé par défaut sur Raspberry Pi OS. Il suffit de l’activer.

Voici comment activer VNC sur un Raspberry Pi headless :

  • Utilisez votre client SSH préféré et accédez au Raspberry Pi en utilisant son adresse IP ou son nom d’hôte.
    Sur la plupart des systèmes d’exploitation, vous pouvez également utiliser la ligne de commande (même sous Windows) :
    ssh <UTILISATEUR>@<IP>
    L’utilisateur sera celui que vous avez défini dans les options avancées de Raspberry Pi Imager.
  • Une fois connecté, lancez l’outil de configuration du Raspberry Pi avec :
    sudo raspi-config
  • Utilisez les flèches du clavier pour sélectionner « Interface Options », puis « VNC ».
  • Activez-le et quittez l’outil de configuration.

Cela n’a pris que quelques secondes, et VNC est désormais activé, ce qui vous permettra d’avoir un accès complet à l’interface de Raspberry Pi OS. Voyons maintenant comment utiliser ce service.

Remarque : Si vous êtes novice en matière de SSH et que vous avez besoin d’un guide plus détaillé sur l’utilisation de SSH sur Raspberry Pi, cliquez sur ce lien pour lire mon tutoriel dédié.

Si les commandes Linux ce n’est pas trop votre truc, n’hésitez pas à jeter un œil à cet article qui vous explique les commandes qu’il faut absolument connaître. Je vous donne aussi une antisèche à télécharger pour les avoir toujours sous la main !

Installer VNC sur l’ordinateur

La dernière étape avant la connexion consiste à installer VNC sur votre ordinateur.

Si vous utilisez la dernière version du Raspberry Pi OS (Bookworm), tous les clients ne sont pas pris en charge actuellement. Je vous recommande d’utiliser TigerVNC, disponible ici.

Pour les anciennes versions, RealVNC reste un meilleur logiciel. Même s’il est un peu caché sur le site officiel, VNC Viewer est gratuit et peut être installé sur n’importe quel système d’exploitation. Voici le lien direct vers la page de téléchargement. Vous pouvez même l’utiliser pour vous connecter à partir d’un autre Raspberry Pi.

J’ai également un tutoriel complet sur l’installation et l’utilisation de VNC je serai donc bref ici. Il suffit de l’installer et de vérifier l’étape suivante pour la connexion.

Connexion via VNC

Nous avons maintenant tout ce dont nous avons besoin :

  • Adresse IP du Raspberry Pi.
  • VNC activé sur le Raspberry Pi.
  • VNC installé sur l’ordinateur.

Toujours à partir de l’ordinateur, ouvrez VNC Viewer dans votre menu principal.

Une fois la licence acceptée et les messages d’introduction ignorés, vous obtenez une interface graphique qui vous permet de vous connecter à un autre appareil.

Saisissez l’adresse IP du Raspberry Pi et appuyez sur Entrée pour démarrer la connexion.

Il vous demandera d’entrer l’utilisateur et le mot de passe (ceux définis dans Raspberry Pi Imager) et vous aurez accès à l’interface complète :

Et voilà, vous pouvez utiliser l’écran de votre PC portable comme écran principal du Raspberry Pi, même s’il n’y a pas de câble entre les deux :-).

Remarque : d’autres outils sont disponibles (lien) mais VNC est le moyen le plus simple pour commencer sur Raspberry Pi OS. Vous pouvez essayer d’autres options si vous n’utilisez pas Raspberry Pi OS ou si vous souhaitez accéder au Pi à partir d’un réseau différent.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Rappel: J'ai crée une communauté d'utilisateurs de Raspberry Pi qui vous permet de partage vos avancées, poser vos questions et recevoir de nombreux avantages exclusifs (anglophones uniquement). Cliquez sur le lien pour en savoir plus.

Comment connecter le Raspberry Pi au moniteur du PC portable (via HDMI)

Une autre option pour utiliser un moniteur PC pour le Raspberry Pi consiste à brancher un périphérique de capture vidéo sur le Raspberry Pi et l’ordinateur. Il n’utilisera pas le réseau et capturera exactement l’écran du Raspberry Pi en permanence (même avant que le système ne démarre).

C’est généralement ce que je fais lorsque j’enregistre des vidéos ou que je prends des photos lorsque VNC n’est pas disponible (par exemple, pour mon tutoriel sur le network boot).

Conditions préalables

L’inconvénient de cette solution est qu’il faut investir un peu d’argent dans un nouveau matériel dédié, ce qui peut être plus coûteux qu’un moniteur traditionnel. Mais voici ce que j’utilise :

  • Un dispositif de capture vidéo: J’utilise l’Elgato HD60S (lien vers Amazon) et j’en suis globalement satisfait. Il est simple à brancher (ports USB + 2x HDMI) et fonctionne bien avec Windows et la plupart des logiciels que j’ai testés.
    C’est peut-être un peu excessif s’il s’agit uniquement d’un usage personnel. C’est pourquoi l’Elgato Cam Link, dont les retours sont positifs, peut être une bonne alternative.
  • Un câble micro HDMI vers HDMI : pour brancher le Raspberry Pi sur le périphérique de capture. Il est destiné à un Pi 4 ou 400, donc assurez-vous d’acheter le bon câble si vous avez un autre modèle. N’utilisez pas d’adaptateurs.
  • OBS Studio ou autre : OBS Studio est une application gratuite d’enregistrement et de streaming qui, d’après mon expérience, fonctionne mieux que le logiciel fourni avec les appareils Elgato. Vous aurez certainement besoin d’un logiciel, alors choisissez celui que vous aimez, cela n’a pas vraiment d’importance.
  • Un clavier/souris : Avec cette solution, vous ne pouvez pas utiliser le clavier ou la souris du PC portable pour interagir avec le Pi, vous aurez donc besoin d’un clavier ou d’une souris branchés directement sur le Raspberry Pi. Vous pouvez consulter mes tests ici (j’en ai testé plusieurs).

Une fois que vous avez tout ce qui est listé ici, nous pouvons passer à l’installation.

Remarque : Au début, j’ai testé quelques dispositifs de capture sans marque qui étaient bon marché mais qui ne fonctionnaient pas aussi bien que le produit Elgato. À moins que vous n’en ayez besoin que pour une période très courte, le coût supplémentaire en vaut clairement la peine.

Tout mettre en place

Voici les étapes pour utiliser le moniteur du PC portable pour le Raspberry Pi lorsque vous disposez d’un périphérique de capture vidéo et du logiciel qui va avec :

  • Branchez le périphérique de capture sur l’ordinateur.
    Le mien est branché via un petit câble USB, rien de compliqué.
    Votre système devrait installer les pilotes automatiquement, vérifiez les instructions du fabricant si nécessaire.
  • Utilisez le câble pour brancher le port d’affichage du Raspberry Pi (micro HDMI ou HDMI) sur le périphérique de capture. L’appareil que je recommande possède deux ports HDMI, veillez à le brancher sur le « Input port » si vous avez le même.
  • Lancez OBS Studio ou l’application de votre choix.
  • Configurez-le pour afficher le périphérique de capture sur votre écran.
    Dans OBS, vous devez créer une nouvelle source (Video capture device) et sélectionner votre périphérique USB :
    Ce sera légèrement différent d’une application à l’autre, mais l’application du fabricant le détectera probablement automatiquement.

Une fois cela fait, vous verrez l’interface du Raspberry Pi dans la fenêtre de prévisualisation d’OBS Studio et pourrez utiliser la souris et le clavier connectés au Raspberry Pi pour interagir avec.

Je recommande de passer à la solution précédente (avec VNC) dès que possible. Mais c’est une excellente solution pour dépanner un Raspberry Pi dont on a perdu l’accès, ou pour effectuer quelques manipulations directement dessus.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *