Raspberry Pi 400 : Guide de démarrage pour débutants

Configurer un Raspberry Pi pour la première fois n’est pas chose aisée, et la plupart des tutoriels disponibles ne mentionnent pas le Raspberry Pi 400, qui est un peu différent des autres. Il était temps pour moi d’écrire ce guide entièrement illustré pour vous aider à configurer votre Raspberry Pi 400, du déballage à son utilisation comme ordinateur de bureau.

Contrairement aux autres modèles Raspberry Pi, le Raspberry Pi 400 ressemble beaucoup plus à un PC traditionnel, où tout est intégré dans le clavier. Cependant, l’installation est différente d’un PC classique (connexions de câbles, installation et configuration du système).

Ne vous inquiétez pas, je vais vous guider pas à pas, en vous expliquant tout ce que vous devez faire pour vous lancer et vous pourrez l’utiliser comme ordinateur principal (ou pour d’autres projets) en quelques minutes. Si vous avez déjà commencé avant de trouver ce guide, vous pouvez passer directement à l’étape où vous êtes bloqué.

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Vue d’ensemble du Raspberry Pi 400 : 2 versions

La première chose à savoir est que le Raspberry Pi 400 existe en deux versions :

  • Le Raspberry Pi 400 est le produit principal. Il s’agit globalement d’un Raspberry Pi 4 intégré dans le clavier officiel Raspberry Pi.
  • Le kit informatique personnel Raspberry Pi 400, qui comprend non seulement le Raspberry Pi 400, mais aussi tous les accessoires : alimentation, câble d’affichage, carte micro SD, souris et manuel du débutant.
Il s’agit de la version française du kit informatique que j’ai testé.

Si c’est votre premier Raspberry Pi, je vous recommande de prendre le kit complet (vérifier le prix ici), pour ne pas avoir à vous demander constamment quelle marque ou quel modèle choisir pour chaque accessoire. Ce n’est pas nécessairement la meilleure souris ou la meilleure carte SD, mais c’est suffisant pour démarrer rapidement.

Si vous disposez d’un budget limité, le Pi 400 convient parfaitement seul, surtout si vous possédez déjà certains accessoires (voici le lien direct pour en obtenir un). Une souris d’ordinateur et un chargeur de téléphone peuvent être utilisés si nécessaire. Vous avez peut-être une carte SD dans votre ancien appareil photo ou téléphone, mais vous devrez probablement acheter le câble d’affichage. Je vais maintenant vous donner plus de détails à ce sujet.

Déballage du Raspberry Pi 400 et configuration requise

Maintenant que vous savez qu’il existe deux versions, nous pouvons commencer à parler de tout ce dont vous avez besoin avant de commencer.

Kit complet Raspberry Pi 400

Avec le kit complet, il n’y a pratiquement rien à faire. Ce kit a été conçu pour être immédiatement prêt à l’emploi, voici ce qu’il y a dans la boîte :

Vous aurez donc :

  • L’unité principale : le clavier, dans lequel le Raspberry Pi est intégré. C’est comme un mini-PC.
  • L’alimentation électrique officielle : c’est essentiel car les chargeurs de téléphone et autres câbles USB ne fournissent généralement pas assez de courant pour le Pi (comme expliqué ici).
  • La carte micro-SD : les Raspberry Pi n’utilisent pas de disques durs traditionnels par défaut, tout le stockage se fait sur la carte SD. Autre bonne nouvelle, le système d’exploitation est préinstallé sur cette carte lorsque vous recevez le kit complet, ce qui vous permet de gagner du temps.
  • Le câble d’affichage : le Raspberry Pi 400 possède deux sorties micro-HDMI. Ce n’est pas courant, vous aurez donc probablement besoin de ce câble (les câbles de votre TV ou de votre console sont généralement de type HDMI standard vers HDMI).

Même avec le kit complet, vous pouvez avoir besoin de quelques équipements supplémentaires pour plus de confort :

  • Un moniteur : Vous pouvez toujours utiliser l’écran d’une TV ou d’un PC si vous ne l’utilisez que pendant de courtes périodes, mais s’il est destiné à devenir votre ordinateur principal, ou si vous l’utilisez souvent, je vous recommande de trouver un moniteur dédié à votre Raspberry Pi.
    J’utilise généralement un petit moniteur (comme celui que je passe en revue ici, en anglais), mais vous pouvez utiliser n’importe quel moniteur de PC avec, il vous faut simplement une entrée HDMI (ce qui est le cas de la plupart des appareils récents).
  • Une meilleure souris : Pour être honnête, la souris incluse dans le kit est d’une qualité vraiment minimale. Elle convient si vous ne l’utilisez pas beaucoup, mais pour une utilisation de bureau, je recommanderais un meilleur modèle. (En voici un avec un bon rapport qualité-prix).

Vous n’êtes en rien obligé d’en changer, mais vous me remercierez plus tard.

Raspberry Pi 400 seul

Si vous ne vous êtes procuré que l’unité Raspberry Pi 400, vous avez économisé un peu d’argent sur l’achat initial, mais vous devrez trouver de nombreux accessoires supplémentaires pour vous lancer.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

J’espère donc que vous en avez déjà, mais voici quelques conseils si vous devez acheter quelques articles :

  • Carte SD : Tous les Raspberry Pi utilisent des cartes micro-SD comme stockage principal. Il existe de nombreux modèles disponibles et de nombreuses tailles pour chaque modèle. La différence de prix entre une carte bon marché et une excellente carte n’est pas si grande, c’est pourquoi je recommande d’en acheter une bonne tout de suite (voici ma préférée).
    Vous pouvez également lire des articles connexes qui pourraient vous aider :
    Quelle est la meilleure carte SD pour Raspberry Pi ? (Comparatif)
    De combien de place ai-je besoin pour le Raspberry Pi ? (en anglais)
  • Alimentation électrique : Même si vous pouvez démarrer un Raspberry Pi 400 en le branchant sur votre chargeur de téléphone (USB-C) ou en utilisant simplement un câble USB branché sur votre ordinateur principal, ce n’est pas une bonne idée.
    Vous n’obtiendrez pas les meilleures performances en procédant de la sorte, et vous risquez de recevoir en permanence des « avertissements de basse tension« .
    Le Raspberry Pi 400 nécessite une tension d’entrée spécifique (et peu courante), c’est pourquoi j’encourage vivement à l’utilisation de l’alimentation officielle.
  • Câble d’affichage : De même, le Raspberry Pi 400 n’utilise pas de câble HDMI/HDMI traditionnel pour le moniteur. Vous n’avez que des ports micro-HDMI, vous aurez donc probablement besoin d’un câble micro-HDMI vers HDMI. Peut-être même deux si vous voulez essayer la fonction double écran.
    N’importe quel modèle fera l’affaire mais essayez d’éviter les adaptateurs, c’est le même prix mais je n’ai jamais eu de bons résultats avec.
  • Souris : Il n’y a pas de pavé tactile sur le Raspberry Pi 400, vous aurez donc probablement besoin d’une souris. Une souris USB est une bonne idée pour commencer, même si les souris Bluetooth sont prises en charge et que vous pourrez les configurer plus tard. Pour l’installation, procurez-vous une souris d’ordinateur standard que vous pouvez brancher via USB (une souris sans fil avec un adaptateur USB convient parfaitement). En voici une bonne sur Amazon si vous n’en avez pas encore.
  • Moniteur : Vous pouvez utiliser n’importe quel écran d’ordinateur ou TV pour l’installation, mais je vous recommande d’en obtenir un dédié rapidement. Si vous devez passer 15 minutes à tout installer chaque fois que vous voulez utiliser votre Pi 400, vous ne le ferez jamais.

Oui, c’est une longue liste, mais je suppose que vous avez déjà la plupart de ces éléments si vous avez choisi le Pi 400 seul. Rassemblez tout cela maintenant et nous verrons ensuite comment tout brancher.

Assemblage du Raspberry Pi 400

Assembler est un mot un peu fort pour décrire la mise en place d’un Raspberry Pi 400. Pas besoin de visser ou de souder quoi que ce soit, l’unité principale est prête à l’emploi. Il ne reste plus qu’à brancher tous les câbles à l’arrière du clavier.

Voici une vue de l’arrière de l’appareil, avec tous les ports disponibles :

L’étape suivante consiste à brancher chaque câble et accessoire sur le port approprié.
Cela ne devrait pas être trop compliqué, voici ce qu’il faut faire :

  • Branchez le bloc d’alimentation sur le port USB-C (le petit, avec une icône d’alimentation).
    Ne le branchez pas encore
    sur la prise murale.
  • Branchez une souris sur l’un des trois ports USB (le blanc est recommandé).
    Les ports bleus sont plus rapides, il est donc préférable de les libérer pour les disques USB ou toute autre périphérique qui pourrait bénéficier de ce gain de vitesse.
  • Branchez le câble d’affichage dans l’un des ports HDMI (entre la carte SD et l’entrée d’alimentation).
    Peu importe celui que vous utilisez, le système devrait le détecter.
    Si vous avez deux moniteurs, branchez les deux câbles maintenant.
  • Si vous le pouvez, branchez un câble réseau sur le port Ethernet (le port carré à l’extrême droite de ma photo). Le Raspberry Pi 400 peut également se connecter via Wi-Fi, ce qui est facultatif.
    La connexion Ethernet est généralement plus facile à configurer et fonctionne immédiatement dans la plupart des cas. Alors, si vous le pouvez, faites-le maintenant.

Une fois que c’est fait, vous devriez avoir quelque chose comme ça :

Je n’ai pas de câble réseau sur cette photo, mais la souris, le câble micro-HDMI et l’alimentation sont connectés (dans cet ordre).

Il nous faut maintenant parler un peu des logiciels, et notamment du système d’exploitation, avant de mettre sous tension le Raspberry Pi 400.

Installation d’un système sur le Raspberry Pi 400

L’installation d’un nouveau système sur le Raspberry Pi 400 n’est pas différente de celle effectuée sur n’importe quel autre modèle de Raspberry Pi.

Je vais vous expliquer brièvement les étapes et vous renvoyer à d’autres tutoriels sur ce site web pour plus de détails.

Flasher un système sur la carte SD

Rappel : Si vous avez acheté le kit complet Raspberry Pi 400, le système est déjà installé sur la carte SD incluse, vous pouvez donc simplement sauter cette étape. C’est ce que vous ferez si vous devez le réinstaller à un moment donné, mais pour l’instant, vous n’avez pas besoin de le faire.

Il existe différentes façons d’installer un système d’exploitation sur un Raspberry Pi, mais la plus courante consiste à insérer la carte SD dans votre ordinateur et à l’utiliser pour copier les fichiers sur la carte SD.

Heureusement, vous n’avez pas à le faire manuellement, la Fondation Raspberry Pi a créé un excellent outil pour cela nommé Raspberry Pi Imager. Il est gratuit et fonctionne sur tous les systèmes d’exploitation (Windows, Linux et Mac).

Je ne l’ai pas mentionné plus tôt, mais il se peut que vous ayez besoin d’un adaptateur de carte SD pour cette étape. La plupart des ordinateurs disposent d’un grand emplacement pour carte SD ou n’en ont pas du tout. Si vous disposez d’un adaptateur de carte SD standard, vous aurez besoin de ce type d’adaptateur (il est souvent fourni avec la carte micro SD). Et si vous n’en avez pas, vous pouvez utiliser un lecteur de carte USB vers SD.

Donc, si vous avez une carte SD toute neuve et que vous ne savez pas par où commencer, consultez mes autres tutoriels à ce sujet :

Ces guides ne sont pas écrits spécifiquement pour le Raspberry Pi 400 mais les étapes sont les mêmes.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Pour votre première utilisation du Raspberry Pi 400, il est fortement recommandé d’utiliser Raspberry Pi OS avec Desktop. Vous pouvez essayer d’autres versions et systèmes plus tard, mais commencez par le système officiel pour l’instant.

Si vous n’avez pas d’ordinateur et que vous n’avez pas reçu de carte SD préinstallée, une alternative consiste à utiliser la fonction de network boot pour lancer un équivalent de Raspberry Pi Imager directement sur le Pi 400. Vous pouvez trouver mon tutoriel détaillé sur le network boot ici.

Premier démarrage de votre Pi 400

Une fois le système installé sur la carte SD, vous êtes presque prêt à démarrer le Raspberry Pi 400 pour la première fois.

Voici les prochaines étapes :

  • Insérez la carte micro SD dans la fente située à l’arrière du Raspberry Pi 400.
  • Allumez votre moniteur ou votre TV si ce n’est pas déjà fait.
  • Branchez le bloc d’alimentation dans la prise murale et allumez l’interrupteur (si vous en avez un).

Vous devriez voir des écrans et des lignes bizarres sur votre moniteur presque immédiatement. Ne touchez à rien pendant que le Raspberry Pi fonctionne. Il y a quelques étapes automatisées lors du premier démarrage pour que tout soit prêt. Le Pi peut redémarrer plusieurs fois, c’est normal, ne vous inquiétez pas.

Après quelques minutes, vous devriez obtenir un assistant de bienvenue qui ressemble à ceci :

Il vous aidera à configurer les principaux paramètres, comme par exemple :

  • Langue, fuseau horaire et disposition du clavier.
  • Création du premier utilisateur et du premier mot de passe.
  • Connexion à un réseau Wi-Fi si nécessaire (faites-le à ce moment si vous n’avez pas branché de câble réseau).
  • Mise à jour du système avec la dernière version de toutes les applications.

Ce n’est pas compliqué, il suffit de suivre les instructions, de cliquer plusieurs fois sur suivant et vous devriez rapidement accéder à l’interface principale qui ressemble à ceci :

À partir de là, vous avez configuré votre Raspberry Pi 400, et toutes les étapes suivantes seront les mêmes qu’avec n’importe quel modèle de Raspberry Pi.

Une fois Raspberry Pi OS installé, la configuration du système, l’installation d’apps, la programmation, etc. ne diffèrent pas de ce que l’on fait avec un Raspberry Pi 4 ou des modèles plus ancien. Mais comme toujours, permettez-moi de vous donner quelques conseils pour bien démarrer.

Aller plus loin

Ce site web a pour but d’aider les utilisateurs de Raspberry Pi à tirer le meilleur parti de leurs appareils. Vous y trouverez des tutoriels pour les débutants, ainsi que des idées de projets et des instructions pour les projets avancés.

Voici quelques liens à consulter pour en savoir plus sur votre nouveau système.

Laissez-moi vous guider dans vos premiers pas

À propos, si vous débutez sur Raspberry Pi et que vous souhaitez accélérer les choses (tout en vous amusant), n’hésitez pas à télécharger mon e-book Maitrisez Raspberry Pi en 30 jours. Il s’agit d’un défi de 30 jours dans lequel vous apprendrez une nouvelle compétence chaque jour. Vous économiserez du temps et de l’argent et pourrez enfin profiter de votre Raspberry Pi à son plein potentiel. Je vous offre d’ailleurs 10% de remise aujourd’hui si vous utilisez ce lien !

Les premières étapes devraient être faciles si vous lisez attentivement cet article, mais ce n’est que le début. Le système est probablement nouveau pour vous et vous pouvez rapidement être submergé par toutes les nouvelles informations que vous devez assimiler.

Pas de panneau de configuration, pas de boutique Microsoft, mais des tonnes de projets disponibles qui sont hors de votre portée à moins que vous ne sachiez comment utiliser ce nouveau système correctement. C’est pourquoi j’ai créé ce cours pour débutants. Consultez cette page pour savoir s’il s’agit d’une bonne solution.

Vous pouvez évidemment utiliser le moteur de recherche de ce site web pour trouver les réponses à toutes vos questions, cela prendra juste une éternité pour obtenir le même résultat, mais vous avez le choix.

Installer de nouvelles applications

L’installation de nouvelles applications sur Raspberry Pi OS n’est pas évidente. Il y a plusieurs façons de le faire :

  • Ouvrez un terminal et utilisez les lignes de commande, mais je pense que c’est un peu trop pour l’instant s’il s’agit de votre première utilisation du système.
  • Allez dans « Preferences » > « Recommended Software » et installez les principales applications. La liste est assez limitée, mais elle devrait suffire pour les plus populaires.
  • Utiliser l’outil « Add / Remove Software », qui est l’équivalent de la ligne de commande avec une interface graphique. C’est un peu fouillis là-dedans avec les milliers de paquets disponibles, mais c’est la seule façon de faire sur Raspberry Pi OS.

J’ai un guide sur ce site web où j’explique comment installer de nouvelles applications sur un Raspberry Pi. Je vous recommande de le lire si vous ne l’avez jamais fait auparavant.
Vous pouvez également consulter cette liste des meilleures applications pour Raspberry Pi OS pour obtenir les noms des paquets des principales applications.

Conseils d’utilisation du bureau

J’ai une série complète de leçons vidéo disponibles pour les membres de la communauté expliquant comment tirer le meilleur parti de votre Raspberry Pi pour une utilisation de bureau. Je pense que c’est la meilleure façon d’apprendre rapidement.

Mais si vous n’avez pas les moyens de rejoindre la communauté, voici quelques articles qui pourraient vous aider à démarrer :

Idées de projets

Une fois que vous aurez l’habitude de votre Raspberry Pi 400 et de son nouvel environnement de bureau, vous voudrez probablement essayer quelques projets pour tester ses limites (et étendre vos compétences).

J’ai dressé quelques listes sur ce site web pour vous donner de l’inspiration. Consultez-en quelques-unes, en fonction de votre niveau actuel et de vos centres d’intérêt :

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Vous comprenez l'anglais et en voulez encore plus ? Je publie une nouvelle leçon chaque mois, réservée à mes abonnés premium. Rejoignez la communauté dès maintenant pour y avoir accès !

Questions/Réponses

Le Raspberry Pi 400 dispose-t-il de broches GPIO ?

Le Raspberry Pi 400 dispose de broches GPIO à l’arrière. Elles sont cachées derrière un couvercle en plastique amovible près de l’emplacement de la carte SD.

Comme tout autre modèle de Raspberry Pi, vous pouvez les utiliser pour des projets électroniques et des expériences de programmation. C’est un peu moins pratique que sur un Raspberry Pi 4, et je ne suis pas sûr que tous les Raspberry Pi HAT fonctionnent, mais c’est quand même utilisable.

Cependant, si vous avez l’intention de les utiliser, je vous recommande de vous procurer un adaptateur GPIO header comme celui-ci sur Amazon. C’est bon marché, et vous gagnerez beaucoup de temps sur vos projets.

Comment éteindre correctement le Raspberry Pi 400 pour éviter la corruption des données ?

Sauvegardez vos fichiers et fermez tout, puis utilisez la fonction d’arrêt de l’interface de bureau pour arrêter correctement toutes les tâches et tous les services. Vous pouvez ensuite débrancher le Raspberry Pi (ou utiliser l’interrupteur d’alimentation s’il y en a un sur votre alimentation).

Une fois le processus d’arrêt terminé, la LED d’alimentation du Raspberry Pi 400 s’éteint, indiquant qu’il est possible de débrancher la source d’alimentation en toute sécurité.

Téléchargez mon antisèche !
Format PDF pratique, avec les 74 commandes à retenir pour maîtriser son Raspberry Pi.
Télécharger maintenant

Ressources supplémentaires pour votre Raspberry Pi

Initiation au Raspberry Pi en vidéo
Si vous débutez et voulez passer rapidement à la vitesse supérieure, j’ai exactement ce qu’il vous faut.
Regardez ma formation vidéo qui vous aidera à démarrer du bon bien, choisir votre matériel, installer les meilleures applications et vous lancer directement dans vos premiers projets avec mon aide.
Regarder les vidéos dès maintenant

Maîtrisez votre Raspberry Pi en 30 jours
Vous avez besoin de plus ? Si vous êtes à la recherche des meilleures astuces pour devenir expert sur Raspberry Pi, ce livre est fait pour vous. Développez vos compétences sous Linux et pratiquez via de nombreux projets en suivant mes guides étape par étape. 10% de remise aujourd’hui !
Télécharger le livre au format PDF ici

Maîtrisez Python sur Raspberry Pi
Pas besoin d’être un génie pour coder quelques lignes pour votre Raspberry Pi.
Je vous apprends juste ce qu’il faut sur Python afin de réaliser n’importe quel projet. La seconde partie du livre est d’ailleurs consacrée à des exemples de projets ou je vous guide pas à pas.
Ne perdez pas de temps, apprenez le strict nécessaire et économisez 10% avec ce lien :
Télécharger maintenant

Autres ressources pour profiter de votre Raspberry Pi
J’ai regroupé toutes mes recommandations de logiciels, sites utiles et de matériel sur cette page de ressources. Je vous invite à la consulter régulièrement pour faire les bons choix et rester à jour.
Visiter les pages ressources


Ce tutoriel ne marche plus à 100%? Prévenez-moi pour que je le mette à jour!

A lire également

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *